Bannière communiqués de presse

Les résultats du premier trimestre en bref

  1. Accueil
  2. Media
  3. Articles
  4. 26 avril 2019

Sanofi poursuit sa croissance et a de nouveau enregistré de solides résultats au premier trimestre avec un BNPA des activités en hausse de 9,4 % à taux de change constants, une performance soutenue par la croissance à deux chiffres des GBU Médecine de Spécialités, Vaccins et Marchés Émergents.

Le chiffre d’affaires de Sanofi Genzyme, notre activité Médecine de Spécialités, a progressé de 30,8 %, principalement grâce à Dupixent® qui reste un solide moteur de croissance et a enregistré un chiffre d’affaires de 329 millions d’euros, en hausse de 186,9 %. Cette progression des ventes reflète la croissance continue de ce produit dans le traitement de la dermatite atopique chez l'adulte et de son lancement réussi dans l’asthme et, plus récemment, dans celui de la dermatite atopique chez l’adolescent. En Europe, le chiffre d'affaires du premier trimestre s'est élevé à 36 millions d'euros contre 10 millions d'euros à la même période l'an dernier.

Les Vaccins ont également bien performé ce trimestre. Le chiffre d'affaires a progressé de 20,1%, tiré par les vaccins Polio/Coqueluche/Hib, et les vaccins contre la méningite et les infections à pneumocoque, en particulier Menactra sur les Marchés Émergents, ainsi que par la reprise et la croissance de Pentaxim en Chine.

Conformément aux projections du trimestre dernier, les Marchés Émergents restent un important levier de croissance avec un chiffre d’affaires en hausse de 13,6 %. Le maintien de la croissance dans ces marchés témoigne une fois de plus du succès de notre nouvelle Entité commerciale globale Chine et Marchés Émergents, avec notamment une progression de 22,3 % en Chine.

En Chine, la reprise des livraisons de Pentaxim® a eu un effet positif sur les ventes, de même que la demande dont Plavix® et Avapro® ont continué de faire l’objet, avant la mise en œuvre de programmes d’achats dans de grandes villes du pays à la fin du premier trimestre. Ces mesures devraient se traduire par une croissance plus faible des ventes de ces deux produits sur l’ensemble de 2019.

Bien que les ventes dans les Marchés Émergents aient été principalement portées par les Vaccins et les Maladies rares, les ventes des GBU Santé Grand Public et Soins Primaires ont également joué un rôle non négligeable dans cette performance.

Le chiffre d’affaires de la Santé Grand Public progresse de 0,6 % grâce, pour l’essentiel, aux Marchés Émergents où la croissance du chiffre d’affaires s’inscrit à 8,1 %, tirée par l’Amérique latine, la Russie et la Chine. Le chiffre d’affaires de la GBU Soins Primaires a reculé de 17 % (-11,8 % à TCC/PC) en raison du recul des ventes dans le diabète et de la cession de notre activité Génériques en Europe.

Le lancement de Libtayo® sur le marché américain, premier et seul traitement approuvé par la FDA dans le traitement du carcinome épidermoïde cutané (le deuxième cancer de la peau le plus fréquent aux Etats-Unis) s’est déroulé dans de bonnes conditions. L’approbation de ce produit en Europe est attendue au deuxième trimestre.

En Allemagne et en France, les ventes de Cablivi®, le premier médicament approuvé pour le traitement du PTT acquis, un trouble rare de la coagulation, se sont établies à 5 millions d’euros au premier trimestre. Plusieurs lancements sont en cours ailleurs en Europe. Ce médicament vient d’être lancé aux États-Unis.

À court et moyen terme, nous attendons l’approbation de Dupixent® aux États-Unis dans le traitement de la polypose nasosinusienne de l’adulte, une maladie respiratoire et allergique, ainsi que des décisions concernant le sutimlimab dans le traitement de la maladie des agglutinines froides, ZynquistaTM dans le traitement du diabète de type 2 et l’isatuximab dans le traitement du myélome multiple réfractaire.

Et ce n’est pas fini, sachant qu’à la fin du mois d’avril, le portefeuille de R&D comptait 84 projets.