Bannière

Innovation en matière de vaccination : de nouvelles technologies pour les vaccins

  1. Accueil
  2. Media
  3. Articles
  4. 23 juillet 2018

Potentiel de l’ARNm dans le traitement de multiples maladies et cancers

Depuis plus d’un siècle, les vaccins contribuent à empêcher la propagation de maladies dangereuses et, dans certains cas, à pratiquement éliminer des maladies auparavant mortelles, comme la polio.

Aujourd’hui, grâce aux progrès technologiques, les chercheurs étudient des méthodes de développement et d’administration des vaccins entièrement nouvelles, de même que de nouveaux mécanismes d’action. Le passage de ces découvertes, issues de la recherche fondamentale, au stade du développement pourrait donner naissance à une nouvelle génération de vaccins ciblant un éventail plus large de maladies, et améliorer ce faisant les résultats cliniques.

Nicholas Jackson

« Malgré le succès des vaccins en matière de prévention, d’importants besoins médicaux non satisfaits persistent. Sanofi tente de répondre à ces besoins en améliorant significativement les vaccins existants et en cherchant à développer des vaccins nouveaux et innovants contre des maladies graves, comme les infections à VRS. »

Sanofi Pasteur s’emploie activement à développer les bases sur lesquelles prendra appui le développement de la nouvelle génération de vaccins, en tirant parti de son vaste savoir-faire scientifique interne et en établissant des collaborations portant sur des technologies émergentes. Les développements combinés dans des domaines comme l’intelligence artificielle, l’apprentissage profond et les micro-fluides, ont le potentiel d’accélérer le développement de vaccins contre des maladies pour l’instant privées d’options thérapeutiques viables.

L’un des développements les plus prometteurs à ce jour repose sur l’utilisation de l’ARN messager (ou ARNm), un type d’acide nucléique qui contribue à déterminer quelles seront les protéines produites par les cellules. Plutôt que d’essayer de produire des protéines vaccinales dans ses usines, Sanofi pourrait employer la technologie de l’ARNm pour amener les cellules humaines à « fabriquer » elles-mêmes ces protéines.

Sanofi Pasteur a récemment étendu ses activités dans ce domaine en établissant une collaboration avec Translate Bio, une entreprise de recherche basée à Lexington, dans le Massachusetts. Cet accord de recherche et développement de plusieurs années comporte un accord de licence exclusif en vue du développement de vaccins ARNm. En vertu de cet accord, Translate Bio et Sanofi Pasteur mèneront conjointement des activités de recherche et développement pour concevoir des vaccins ARNm pendant une période initiale de trois ans.

« Nous avons besoin de plusieurs protéines pour fabriquer de nouveaux vaccins. Malheureusement, certaines d’entre elles sont difficiles à produire et à formuler dans un vaccin », explique Nicholas Jackson. « L’ARN messager pourrait nous permettre d’obtenir les protéines qu’il nous est impossible de produire et de nous donner enfin les outils nécessaires pour développer des vaccins contre un certain nombre de maladies. »

Dans la mesure où l’ARNm est fondamentalement chargé de transmettre différents « messages » génétiques à « l’usine à protéines » des cellules, il devrait aussi être possible d’utiliser la même base vaccinale contre plusieurs maladies différentes en modifiant simplement le message, tout en utilisant le même vecteur. Cela pourrait ainsi permettre d’accélérer le développement des vaccins destinés à prévenir les maladies infectieuses.

Cette technologie présente des applications potentielles contre plusieurs maladies, y compris en oncologie -- un domaine thérapeutique qui évolue rapidement. Les chercheurs pensent en effet que les vaccins ARNm présenteront de multiples avantages en termes d’efficacité, de rapidité de développement, de coûts de fabrication et de sécurité d’administration.

Sanofi prévoit d’évaluer rapidement les meilleurs candidats-vaccins ARNm potentiels correspondant à ses priorités stratégiques, et de développer un large éventail de technologies issues de ses propres laboratoires et de collaborations externes pour améliorer ses vaccins et la santé publique.

Contacts

Relations Médias
Tel : +33 (0)1 53 77 46 46
Email : mr@sanofi.com