5 juillet 2016

Sanofi signe un accord de confidentialité avec Medivation et aura accès à une due diligence et à de l’information confidentielle

 

Sanofi signe un accord de confidentialité avec Medivation et aura accès à une due diligence et à de l’information confidentielle

– Sanofi accepte la clause de « standstill » et consent à arrêter le processus de sollicitation d’accord des actionnaires –

Paris, France – Le 5 juillet 2016 – Sanofi confirme aujourd’hui avoir signé un accord de confidentialité avec Medivation, Inc. (NASDAQ : MDVN) en vertu duquel il aura accès à une due diligence et à de l’information confidentielle. Sanofi indique avoir été informé par Medivation qu’il lui est donné la même opportunité qu’à d’autres de participer à un processus relatif à une transaction potentielle. Une « data room » sera ouverte et les présentations de la direction seront prévues prochainement.

Sanofi confirme, par ailleurs, avoir informé Medivation le 27 Juin que dès qu’un accord de confidentialité serait signé et de l’information confidentielle serait fournie, Sanofi améliorerait son offre d’acquisition de Medivation à un prix par action de 58,00 $ en numéraire et 3,00 $ sous la forme d’un certificat de valeur conditionnelle (« contingent value right – CVR ») lié aux performances de ventes de Talazoparib.

« Nous sommes heureux d’avoir l’opportunité d’entamer des discussions avec Medivation », a déclaré Olivier Brandicourt, Directeur général de Sanofi. « Notre volonté d’augmenter notre offre repose sur notre analyse approfondie des bénéfices et du potentiel de création de valeur d’un rapprochement des deux sociétés. Nous attendons avec intérêt d’échanger avec Medivation quant à un rapprochement dont nous sommes convaincus qu’il représente la transaction la plus créatrice de valeur pour les actionnaires des deux sociétés, et  fournirait à Medivation et ses collaborateurs une plateforme exceptionnelle pour développer davantage leur franchise en oncologie. »

Selon les termes de l’accord de confidentialité, Sanofi a accepté une clause standard de statu quo (« standstill ») de six mois soumise à des conditions limitées de résiliation anticipée et a consenti à arrêter le processus de sollicitation d’accords des actionnaires. Sanofi est confiant dans le fait que sa due diligence peut être terminée rapidement et que si un accord est trouvé sur une transaction mutuellement acceptable, Sanofi peut la finaliser rapidement étant donné qu’il a obtenu le feu vert des autorités réglementaires américaines et que l’offre ne serait soumise à aucune condition de financement.