13 Novembre 2014

Sanofi et l'Institut Pasteur récompensent quatre chercheurs pour leurs travaux déterminants en sciences du vivant

 

Sanofi et l’Institut Pasteur récompensent quatre chercheurs pour leurs travaux déterminants en sciences du vivant

Paris, France – Le 13 novembre 2014 – Sanofi et l’Institut Pasteur ont décerné pour la troisième année consécutive les Prix Sanofi – Institut Pasteur. Quatre chercheurs d’envergure internationale ont été distingués aujourd’hui pour leurs travaux dans deux domaines majeurs pour la santé mondiale : les maladies tropicales négligées et l’immunologie.

Créés en 2012, ces Prix encouragent l’innovation et l’excellence scientifique au service de la santé. En 2014, le programme a été doté de 300.000 euros afin de récompenser et encourager la recherche. Pour cette troisième édition, quatre chercheurs et leurs projets ont été sélectionnés parmi quelque 80 scientifiques du monde entier :

  • Le Docteur Priscille Brodin, directrice de recherche à l’Inserm, au sein du centre d’infection et d’immunité de Lille – CIIL (structure CNRS, Inserm, Institut Pasteur de Lille et Université de Lille), pour ses recherches sur la tuberculose et sur l’ulcère de Buruli.
  • Le Docteur Nadine Laguette, chercheuse au CNRS, pour ses recherches sur le rôle de la protéine SAMHD1 dans l’infection par le VIH.
  • Le Professeur Jean-Laurent Casanova, Professeur à l’Université Rockefeller et Professeur associé à l’Hôpital Necker Enfants Malades, pour ses recherches sur la génétique des maladies infectieuses, en particulier chez l’enfant.
  • Le Professeur Etienne Pays, chercheur à l’Université Libre de Bruxelles, pour ses recherches sur les maladies à trypanosomes, et notamment sur la trypanosomiase humaine africaine, ou maladie du sommeil.

Les lauréats ont reçu leur Prix lors d’une cérémonie tenue aujourd’hui au siège de Sanofi, en présence de Serge Weinberg, Président et Directeur Général de Sanofi et du Professeur Christian Bréchot, Directeur Général de l’Institut Pasteur.

« Pour cette troisième édition, l’Institut Pasteur se félicite de s’associer de nouveau à Sanofi, son partenaire historique et privilégié, afin de récompenser quatre chercheurs de très haut niveau », a déclaré le Pr Christian Bréchot, Directeur Général de l’Institut Pasteur. «Nous avons choisi, cette année, d’encourager des scientifiques dont les carrières s’échelonnent du profil junior jusqu’à la catégorie senior. Soutenir les chercheurs d’expérience, c’est autant marquer la reconnaissance d’une contribution majeure pour la santé globale qu’honorer des personnalités, leurs visions et leurs apports auprès de la communauté scientifique. Mais récompenser les plus jeunes, c’est croire en l’avenir, et cela doit également être une priorité ».

« Ces Prix sont le prolongement naturel de la collaboration historique que nous avons développée avec l’Institut Pasteur et nous sommes fiers de poursuivre avec ces chercheurs notre partenariat pour l’innovation. Les besoins de santé évoluent continuellement, il est donc vital d’encourager toujours plus la recherche. Par ces Prix, nous montrons notre engagement et notre soutien à l’innovation et aux découvertes qui, un jour, pourront prévenir les maladies ou fournir de meilleurs traitements à ceux qui en ont besoin », a déclaré Elias Zerhouni, Président Monde, Recherche et Développement de Sanofi.

Le jury de ces quatre Prix était composé de onze membres prestigieux :

– Président du Jury : Professeur Peter C. Agre, Professeur d’Université et Directeur de l’Institut de recherche sur le paludisme, École de Santé publique de Bloomberg, Université Johns Hopkins, Baltimore, Etats-Unis. Prix Nobel de Chimie en 2003.
– Vice-Présidente du Jury : Professeur Elizabeth H. Blackburn, Professeur de biologie et physiologie dans le département de Biochimie et de Biophysique de l’Université de Californie, San Francisco Etats-Unis. Prix Nobel de Physiologie et de Médecine en 2009.
– Professeur Pascale Cossart, membre de l’Académie des sciences, chef de l’Unité des Interactions bactéries-cellules à l’Institut Pasteur, Paris, France.
– Professeur Alain Fischer, Directeur de l’Unité d’immunologie pédiatrique à l’Hôpital Necker-Enfants malades (Inserm), Professeur à l’Université Paris Descartes, France. Lauréat du Prix Sanofi-Institut Pasteur en 2013.
– Professeur Peter Gruss, Président honoraire de la Max Planck Society à Munich, Allemagne, Professeur Honoraire à l’Université de Göttingen, Membre de l’Académie allemande des sciences Leopoldina, Allemagne.
– Professeur Jörg H. Hacker, Président de l’Académie allemande des Sciences Leopoldina, Halle, Allemagne.
– Professeur Jules A. Hoffmann, Directeur de recherche émérite au CNRS. Prix Nobel de Physiologie et de Médecine en 2011.
Docteur Gary J. Nabel, Chief Scientific Officer, R&D Monde Sanofi, Président du comité de développement stratégique et de conseil scientifique, Sanofi.
– Professeur Staffan Normark, Professeur de microbiologie médicale à l’Institut Karolinska de Stockholm, Suède, Membre de l’Académie royale des sciences de Suède.
– Professeur Jeffrey V. Ravetch, Professeur et Directeur du Laboratoire Leonard Wagner de Génétique moléculaire et Immunologie à l’Université Rockefeller, New York, Etats-Unis. Lauréat du Prix Sanofi-Institut Pasteur en 2012.
– Professeur Philippe Sansonetti, membre de l’Académie des sciences, Professeur au Collège de France et chef de l’Unité de Pathogénie microbienne moléculaire à l’Institut Pasteur, Paris, France.

Profils des quatre Lauréats des Prix Sanofi – Institut Pasteur 2014

  • Docteur Priscille Brodin

Lauréate de la catégorie  « Junior » du Prix Sanofi – Institut Pasteur, Priscille Brodin est reconnue pour ses contributions majeures à l’étude des maladies mycobactériennes, en particulier pour la tuberculose et l’ulcère de Buruli, deux maladies dues à des bactéries de la famille des Mycobacterium.

Priscille Brodin est une microbiologiste cellulaire française, directrice de recherche à l’Inserm au centre d’infection et d’immunité de Lille (CIIL), une structure mixte Institut Pasteur de Lille/Inserm/CNRS/Université de Lille.

Le Dr Brodin et son équipe ont identifié de nouveaux gènes impliqués dans le parasitisme des cellules par le bacille Mycobacterium. Cette découverte fondamentale pourrait permettre à l’avenir de proposer des stratégies thérapeutiques inédites et de tester de nouveaux candidats-vaccins contre la tuberculose. Celle-ci constitue, après le sida, la deuxième maladie infectieuse la plus meurtrière au monde. En 2013, 9 millions de personnes ont développé une tuberculose, et 1,5 million en sont mortes.

  • Docteur Nadine Laguette

Lauréate de la catégorie « Junior » du Prix Sanofi – Institut Pasteur, Nadine Laguette est distinguée pour avoir participé à la découverte du rôle de la protéine cellulaire SAMHD1 dans l’infection par le VIH, le virus du sida.

Franco-mauricienne, Nadine Laguette a obtenu son Bachelor in Science (Bsc) au Royal Holloway College de l’Université de Londres. Après son Master à l’Université Paris-Sud (Orsay), la jeune scientifique a obtenu son doctorat à l’Université Paris-Descartes.

Les travaux du Dr Laguette ont montré que la protéine SAMHD1, produite par l’organisme, permettrait de bloquer l’infection par le VIH. Cette découverte est une avancée majeure dans la lutte contre le VIH. Le virus du sida reste en effet l’agent infectieux le plus meurtrier au monde : depuis1981, il est responsable de plus de 36 millions de décès. En 2012, on estime qu’il a infecté 2,3 millions de personnes.

  • Professeur Jean-Laurent Casanova

Lauréat de la catégorie « Mid-career » du Prix Sanofi – Institut Pasteur, le Professeur Jean-Laurent Casanova est distingué pour ses découvertes sur les variations génétiques à l’origine d’une sensibilité aux maladies infectieuses de l’enfant.

Jean-Laurent Casanova est un pédiatre et immunologiste français. Fondateur en 2001 du Laboratoire de Génétique Humaine des Maladies Infectieuses de la Faculté de médecine Necker avec Laurent Abel, il en a également été le co-directeur. Il est aujourd’hui Professeur à l’Université Rockefeller de New York et Professeur associé à l’Hôpital Necker.

Le Professeur Casanova se consacre à l’étude de la génétique humaine des maladies infectieuses chez l’enfant. Il a démontré que certaines infections infantiles graves, survenant chez des enfants par ailleurs normalement résistants aux autres infections, étaient dues à des déficits immunitaires héréditaires liés à des mutations n’affectant qu’un seul gène. Cette avancée fondamentale a permis de mettre en place des traitements pédiatriques innovants. En France, au moins 200 enfants naissent chaque année avec un déficit immunitaire primitif.

  • Professeur Etienne Pays

Lauréat de la catégorie « Senior », le Professeur Etienne Pays est récompensé pour ses nombreuses découvertes sur les maladies à trypanosomes. 

Le Professeur Etienne Pays est un biologiste belge, Professeur et Directeur du Laboratoire de parasitologie moléculaire à l’Université Libre de Bruxelles. Il concentre ses recherches sur la trypanosomiase humaine africaine, couramment appelée maladie du sommeil. Transmise par la piqûre de la mouche tsé-tsé, cette maladie due à un parasite appelé trypanosome, touche actuellement 20 000 personnes et menace 70 millions de personnes dans 36 pays d’Afrique subsaharienne.

Le Professeur Pays a découvert que l’homme possède un système original de défense contre le trypanosome basé sur une protéine appelée APOL1. Il a montré que les deux trypanosomes   responsables  de la maladie du sommeil arrivent à infecter l’homme parce qu’ils ont développé différents mécanismes de résistance contre l’APOL1. Son équipe a alors découvert qu’en Afrique des mutations de l’APOL1 permettaient à de nombreux individus de retrouver une résistance naturelle contre un des deux trypanosomes causant la maladie du sommeil, le prix à payer pour cette résistance étant une forte probabilité de développer une insuffisance rénale avec l’âge. Cette avancée majeure a permis de comprendre comment contourner la défense du trypanosome, et d’envisager des pistes thérapeutiques pour le traitement de la maladie du sommeil. Elle a également constitué une source d’espoir inattendue, en offrant des perspectives médicales concrètes sur les maladies rénales.

A propos de Sanofi
Sanofi est un leader mondial intégré de la santé qui recherche, développe et commercialise des solutions thérapeutiques centrées sur les besoins des patients. Sanofi possède des atouts fondamentaux dans le domaine de la santé avec sept plateformes de croissance : la prise en charge du diabète, les vaccins humains, les produits innovants, la santé grand public, les marchés émergents, la santé animale et le nouveau Genzyme. Sanofi est coté à Paris (EURONEXT : SAN) et à New York (NYSE : SNY).

A propos de l’Institut Pasteur
Centre de recherche biomédicale de renommée internationale, l’Institut Pasteur, créé en 1887 par Louis Pasteur, est une fondation privée reconnue d’utilité publique. Il a pour mission de contribuer à la prévention et à la lutte contre les maladies, en France et dans le monde, par la recherche scientifique et médicale, l’enseignement et des actions de santé publique. Près de 2600 personnes travaillent sur son campus à Paris. Parallèlement à des recherches sur le fonctionnement du vivant, une grande partie de ses travaux est consacrée à l’étude des maladies infectieuses, de maladies génétiques, neuro-dégénératives ou de certains cancers. L’Institut Pasteur est au coeur d’un réseau international qui regroupe 32 instituts sur les cinq continents. Depuis sa création, 10 chercheurs ont reçu le Prix Nobel de Médecine. www.pasteur.fr

Contacts :
 
   
Relations Presse Sanofi Relations Presse Institut Pasteur
Laurence Bollack et Flore Larger  Marion Doucet
Tél: +33 (0)1 53 77 46 46 Tél: +33 (0)1 45 68 89 28
E-mail : mr@sanofi.com E-mail : marion.doucet@pasteur.fr