18 Février 2015

Sanofi et Lead Pharma vont développer des traitements pour les maladies auto-immunes

 

Sanofi et Lead Pharma vont développer des traitements pour les maladies auto-immunes

– Une collaboration de R&D qui pourrait déboucher sur les tout premiers traitements ROR gamma t par voie orale –

Paris Le 18 février 2015 – Sanofi annonce aujourd’hui la mise en place d’une collaboration de recherche et d’un accord de licence avec l’entreprise de biotechnologie néerlandaise Lead Pharma pour la découverte, le développement et la commercialisation de petites molécules dirigées contre les récepteurs hormonaux nucléaires ROR gamma t pour le traitement d’un large éventail de troubles auto-immuns, y compris les plus fréquents comme la polyarthrite rhumatoïde, le psoriasis et les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI).

« Les traitements anti-ROR gamma t représentent une opportunité innovante que nous sommes impatients d’explorer dans le cadre de notre collaboration avec Lead Pharma », a déclaré Christian Antoni, Vice-Président et Directeur de la Franchise Immunologie et Inflammation, Recherche & Développement, Sanofi. « Sanofi pense que les innovations en réseau, c’est à dire la collaboration transverse entre différentes disciplines scientifiques, est le moyen le plus efficace de développer de nouveaux traitements pour les patients. À ce titre, les capacités d’innovation et la productivité de Lead Pharma, dont le programme ROR gamma t est emblématique, font de cette entreprise un partenaire idéal pour Sanofi dans ce domaine particulier de recherche. »

En vertu des modalités de l’accord, la collaboration entre Sanofi et Lead Pharma portera sur les activités de recherche et développement de phase précoce dans le but d’identifier des candidats- médicaments et de débuter des essais cliniques chez l’homme dans un délai de trois à quatre ans. Lead Pharma recevra un paiement initial et aura droit à des paiements en fonction des étapes franchies dans le domaine de la recherche, du développement, des affaires réglementaires et des opérations commerciales. Sanofi sera responsable du développement clinique et détiendra les droits mondiaux de marketing et de commercialisation de tout produit susceptible d’être développé dans le cadre de cette collaboration. Lead Pharma pourra recevoir des redevances sur les ventes mondiales des produits issus de cette collaboration. Les autres détails financiers n’ont pas été communiqués.

A propos des maladies auto-immunes
Un grand nombre de maladies humaines résultent d’un dérèglement de la fonction immunitaire. Il existe plusieurs centaines de troubles à médiation immunitaire parmi lesquels figurent les maladies articulaires comme la polyarthrite rhumatoïde, ainsi que les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin comme la recto-colite hémorragique et la maladie de Crohn. Souvent, ces maladies sont caractérisées par une activation inappropriée de molécules du nom de cytokines, qui sont des médiateurs importants de la fonction immunitaire normale. En cas de dérèglement de leur activation ces molécules peuvent provoquer de graves atteintes à plusieurs organes. Les manifestations des maladies à médiation immunitaire vont des éruptions cutanées légères à de graves insuffisances et au décès. En plus des souffrances importantes qu’elles infligent aux patients, ces maladies représentent un fardeau socio-économique important. Ainsi, le coût de la polyarthrite rhumatoïde, par exemple, se chiffrerait à 40 milliards de dollars aux États-Unis seulement[i].

A propos de ROR gamma t
Le récepteur ROR gamma t ou ROR gamma (t) est un membre orphelin de la superfamille des récepteurs hormonaux nucléaires jouant un rôle dominant dans la signalisation des cytokines de la famille IL-17 (interleukine 17), qui conduit à la différenciation des lymphocytes T en lymphocytes pro-inflammatoires T helper de type 17 (TH17). ROR gamma (t) module la production de protéines pro-inflammatoires clés dont IL-17A, IL-17F et le récepteur pour IL-23. De nombreuses études cliniques ont validé le rôle essentiel de la voie IL-17 dans l’inflammation auto-immune chronique. Les résultats d’études récentes, ayant montré que la fonction biologique de ROR gamma (t) peut être modérée par de petites molécules, ont propulsé cette cible au premier rang de la recherche scientifique.

A propos de Sanofi
Sanofi, un leader mondial de la santé, recherche, développe et commercialise des solutions thérapeutiques centrées sur les besoins des patients. Sanofi possède des atouts fondamentaux dans le domaine de la santé avec sept plateformes de croissance : la prise en charge du diabète, les vaccins humains, les produits innovants, la santé grand public, les marchés émergents, la santé animale et le nouveau Genzyme. Sanofi est coté à Paris (EURONEXT : SAN) et à New York (NYSE: SNY).

A propos de Lead Pharma
Initialement rattachée à l’Agri Food Health Innovation Centre de Den Bosch, Lead Pharma partage aujourd’hui ses activités entre le Campus Noviotech de Nijmegen et le Pivot Park d’Oss aux Pays-Bas. L’entreprise est spécialisée dans la recherche et le développement de petites molécules inédites et innovantes pour le traitement des maladies auto-immunes et du cancer et combine la chimie médicinale structurelle et computationnelle et la pharmacologie moléculaire ainsi que la pharmacologie cellulaire et tissulaire pour sélectionner et développer les molécules les plus prometteuses. Lead Pharma est une entreprise privée financée par Biox Biosciences, Participatiemaatschappij Oost Nederland N.V. (PPM Oost), Life Sciences & Health Fund B.V. et Technostartersfonds Zuid Nederland B.V. Pour plus d’informations, voir le site : www.leadpharma.com

Déclarations prospectives
Ce communiqué contient des déclarations prospectives telles que définies dans le « Private Securities Litigation Reform Act » de 1995. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots « s’attendre à », « anticiper », « croire », « avoir l’intention de », « estimer » ou « planifier », ainsi que par d’autres termes similaires. Bien que la direction de Sanofi estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Sanofi, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, les futures données cliniques et analyses, y compris postérieures à la mise sur le marché, les décisions des autorités réglementaires, telles que la FDA ou l’EMA, d’approbation ou non, et à quelle date, de la demande de dépôt d’un médicament, d’un procédé ou d’un produit biologique pour l’un de ces produits candidats, ainsi que leurs décisions relatives à l’étiquetage et d’autres facteurs qui peuvent affecter la disponibilité ou le potentiel commercial de ces produits candidats, l’absence de garantie que les produits candidats s’ils sont approuvés seront un succès commercial, l’approbation future et le succès commercial d’alternatives thérapeutiques, la capacité du Groupe à saisir des opportunités de croissance externe, l’évolution des cours de change et des taux d’intérêt, l’impact de la politique de maîtrise des coûts opérationnels et leur évolution, le nombre moyens d’actions en circulation ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Sanofi auprès de l’AMF et de la SEC, y compris ceux énumérés dans les rubriques « Facteurs de risque » et « Déclarations prospectives » du document de référence 2013 de Sanofi, qui a été déposé auprès de l’AMF ainsi que dans les rubriques « Risk Factors » et « Cautionary Statement Concerning Forward-Looking Statements » du rapport annuel 2013 sur Form 20-F de Sanofi, qui a été déposé auprès de la SEC. Sanofi ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles 223-1 et suivants du règlement général de l’Autorité des marchés financiers.

Relations Presse Sanofi
Jack Cox
Tél. : + 33 (0) 1 53 77 46 46
jack.cox@sanofi.com
Relations Investisseurs Sanofi
Sébastien Martel
Tél. : + 33 (0) 1 53 77 45 45
ir@sanofi.com
 

Communication R&D Globale Sanofi
Amy BA, Ph.D.
amy.ba@sanofi.com
Tél. : 617-665-4851

Références
[i] J Rheumatol 2011;88;55-61; http://www.jrheum.org/content/88/55