Paris, le 08 Février 2017

Progression du Chiffre d’Affaires et du BNPA des Activités(1) en 2016 à TCC(2)

 

Progression du Chiffre d’Affaires et du BNPA des Activités(1) en 2016 à TCC(2)

T4 2016

Variation

Var (TCC)

2016

Variation

Var (TCC)

Chiffre d’affaires net IFRS publié

8 867m€

+3,3%

+3,4%

33 821m€

-0,7%

+1,2%

Résultat net IFRS publié

790m€

+136,5%

4 709m€

+9,8%

BNPA IFRS publié

0,62€

+138,5%

3,66€

+11,6%

Résultat net des activités(1)

1 606 m€

-6,0%

-2,9%

7 308m€

-0,9%

+2,5%

BNPA des activités(1)

1,25€

-4,6%

-1,5%

5,68€

+0,7%

+4,1%

À la suite de l’annonce des négociations exclusives avec Boehringer Ingelheim, et conformément à la norme IFRS 5 relative à la présentation des « activités abandonnées », le résultat net de l’activité Santé animale de Sanofi (Merial) figure sur une seule ligne (« Résultat net de l’activité Santé animale destinée à être échangée ») du compte de résultat consolidé pour l’exercice 2016 et l’année précédente. Durant les trois premiers trimestres 2016, les commentaires ont inclus l’activité de Merial pour les lignes du compte de résultat comprenant le libellé « agrégé ». Dans les résultats du T4 2016 et de 2016, Sanofi ne présente plus de lignes « agrégées », ni ne présente l’activité Santé animale comme un segment opérationnel à la suite de la finalisation début 2017 de l’échange des actifs Santé animale/Santé Grand Public avec Boehringer Ingelheim. En 2016, le chiffre d’affaires incluant la Santé animale(3), a atteint €36 529 millions dont €9 466 millions au quatrième trimestre.

Progression des ventes de toutes les entités globales au T4 2016

  • Le chiffre d’affaires s’est élevé à €8 867 millions, +3,3% à données publiées (+3,4%(2) à TCC).
  • L’entité globale (GBU) Sanofi Genzyme (Médecine de spécialités) affiche une augmentation de 12,6% soutenue par la franchise Sclérose en plaques.
  • La GBU Sanofi Pasteur enregistre une hausse de 3,7% grâce aux combinaisons vaccinales pédiatriques.
  • Les ventes de la GBU Diabète & Cardiovasculaire progressent de 3,8% et celles de la franchise Diabète augmentent de 1,9%.

Chiffre d’affaires 2016 soutenu par la Médecine de spécialités et les Vaccins

  • Le chiffre d’affaires 2016 s’est établi à €33 821 millions, -0,7% à données publiées et +1,2% à TCC.
  • Les ventes des GBUs Sanofi Genzyme et Sanofi Pasteur ont progressé respectivement de 17,3%, à €5 019 millions, et de 8,8%, à €4 577 millions.
  • Le chiffre d’affaires 2016 des Marchés Émergents(4) a atteint €9 593 millions, en hausse de 2,4% (+7,0% hors Venezuela).

Solides performances financières en 2016 soutenues par les économies de coûts malgré les frais de lancement

  • 2016: BNPA des activités(1) de €5,68 (+4,1% à TCC) et BNPA IFRS de €3,66 (+11,6% à données publiées).
  • T4 2016 : BNPA des activités de €1,25 en baisse de 1,5% à TCC en raison d’un taux d’impôt favorable au T4 2015.
  • T4 2016 : Résultat opérationnel des activités en progression de 3,7% à TCC.
  • Le Conseil d’administration propose un dividende de €2,96, soit la 23e année consécutive de hausse.

Sanofi progresse dans la mise en œuvre de ses priorités stratégiques

  • L’échange d’actifs avec Boehringer Ingelheim positionne Sanofi parmi les leaders mondiaux en Santé Grand Public.
  • Fin de la co-entreprise Sanofi Pasteur et MSD permettant aux deux sociétés de poursuivre séparément leurs stratégies Vaccins respectives en Europe.
  • Soliqua™ 100/33 a été lancé aux États-Unis et Suliqua™ autorisé dans l’UE dans le traitement du diabète de type 2.
  • Kevzara™ (sarilumab) a été homologué dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde au Canada et une nouvelle demande d’homologation devrait être déposée aux États-Unis au T1 2017.
  • 5 nouvelles entités moléculaires sont entrées en phase d’étude d’enregistrement en 2016 : isatuximab, PD-1, sotagliflozin, olipudase alfa et NeoGAA.

Perspectives financières pour 2017

  • A taux de change constants, Sanofi anticipe que l’évolution du BNPA des activités(1) en 2017 sera de stable à -3% par rapport à 2016(5), sauf événements majeurs défavorables imprévus. Ceci est conforme aux perspectives de la feuille de route stratégique pour 2016-2017 annoncées précédemment. L’effet des changes sur le BNPA des activités 2017 est estimé entre +3% et +4% en appliquant les taux moyens de décembre 2016.

Olivier Brandicourt, Directeur Général de Sanofi, a fait les commentaires suivants :

« 2016 a été une année particulièrement active. Nous avons mené à bien l’échange d’actifs avec Boehringer Ingelheim, ce qui nous positionne parmi les leaders de la Santé Grand Public. Notre nouvelle organisation commence à porter ses fruits et notre performance financière a été meilleure qu’initialement prévu. En parallèle, nous avons finalisé le dépôt de demande d’approbation de notre innovation scientifique majeure, Dupixent®, dans sa première indication, la dermatite atopique, aux États-Unis et en Europe. Par ailleurs, cinq nouvelles molécules sont récemment entrées en étude d’enregistrement.»

(1) Le commentaire du compte de résultat net des activités, indicateur non-GAAP, permet de rendre compte de la performance économique de Sanofi (voir définitions à l’Annexe 11). Le compte de résultats consolidés du T4 2016 et de l’exercice 2016 figure à l’Annexe 4. Le passage du résultat net des activités au résultat net IFRS publié est en Annexe 3; (2) Sauf indication contraire, l’évolution du CA est exprimée à taux de change constants (TCC) (voir définition à l’Annexe 11); (3) Voir information sur la Santé animale en annexe 5; (4) Voir page 9 ; (5) Le BNPA des activités en 2016 était de €5,68

Relations Investisseurs : (+) 33 1 53 77 45 45 – E-mail : IR@sanofi.com Relations presse : (+) 33 1 53 77 46 46 – E-mail : MR@sanofi.com

Site web : www.sanofi.com Application mobile : SANOFI IR, disponible sur App Store et Google Play

Chiffre d’affaires de Sanofi du quatrième trimestre et de l’exercice 2016

Sauf indication contraire, les taux d’évolution du chiffre d’affaires sont exprimés à TCC(6).

Au quatrième trimestre 2016, le chiffre d’affaires de Sanofi s’est établi à 8 867 millions d’euros, soit une hausse de 3,3% à données publiées. Les variations de taux de change ont eu un impact négatif de 0,1 point de pourcentage. À TCC, le chiffre d’affaires de Sanofi a progressé de 3,4%.

Le chiffre d’affaires de Sanofi en 2016 s’est établi à 33 821 millions d’euros, en baisse de 0,7% à données publiées. Les variations de taux de change ont eu un impact négatif de 1,9 point de pourcentage, reflétant principalement l’évolution négative du peso argentin, du yuan chinois, du peso mexicain et de la livre britannique, qui a plus que compensé l’effet positif du yen japonais. À TCC, le chiffre d’affaires de Sanofi a progressé de 1,2%.

La performance de l’exercice 2016 intègre un effet devise négatif lié à la modification du taux de change appliqué pour la conversion des opérations au Venezuela, du fait de l’évolution du système de change en février 2016 et de l’impossibilité persistante d’échanger des bolivars vénézuéliens contre des dollars U.S. au taux officiel privilégié. En outre, au premier semestre 2015, Sanofi avait bénéficié d’une augmentation significative de la demande de produits au Venezuela en raison d’une configuration des achats liée aux conditions du marché local. Ainsi, le chiffre d’affaires au Venezuela a été de 18 millions d’euros en 2016 contre 455 millions d’euros en 2015. Hors Venezuela, le chiffre d’affaires de Sanofi a progressé de 3,7% au quatrième trimestre 2016 et de 2,6% en 2016.

Entités commerciales globales (Global Business Units, GBUs)

Le tableau ci-dessous présente le chiffre d’affaires des entités commerciales globales (Global Business Units, GBUs) reflétant la nouvelle structure de Sanofi mise en place depuis le 1er janvier 2016. Cette structure permet de renforcer les spécialisations, de simplifier la présentation et de concentrer les efforts sur les moteurs de croissance. Il est à noter que toutes les ventes des Marchés Émergents de la Médecine de spécialités et du Diabète & Cardiovasculaire sont incluses dans la GBU Médecine Générale & Marchés Émergents.

Chiffres d’affaires par GBU

(en M€)

T4 2016

Var.
(TCC)

2016

Var.

(TCC)

Sanofi Genzyme (Médecine de spécialités)(a)

1 335

+12,6%

5 019

+17,3%

Diabète & Cardiovasculaire(a)

1 710

+3,8%

6 397

-2,0%

Médecine Générale & Marchés Émergents(b)

3 636

+0,4%

14 498

-3,3%(c)

Santé Grand Public

834

+2,7%

3 330

-1,6%(d)

Total Pharmacie

7 515

+3,4%

29 244

+0,2%

Sanofi Pasteur (Vaccins)

1 352

+3,7%

4 577

+8,8%(e)

Total chiffre d’affaires

8 867

+3,4%

33 821

+1,2%(f)

(a) N’inclut pas les Marchés Émergents–voir définition page 8; (b) Inclut les Marchés Émergents pour le Diabète & Cardiovasculaire et la Médecine de Spécialités;
(c) Hors Venezuela : -1,2%; (d) Hors Venezuela :+1,4% ; (e) Hors Venezuela : +9,0%; (f) Hors Venezuela : +2,6%

Franchises globales

Les tableaux ci-dessous présentent les chiffres d’affaires du quatrième trimestre et de l’exercice 2016 par franchise globale, Marchés Émergents inclus, afin de faciliter les comparaisons. L’Annexe 1 fournit une réconciliation des ventes par franchise et par GBU.

Chiffres d’affaires par franchise

(en M€)

T4 2016

Var.
(TCC)

Marchés

Développés

Var.
(TCC)

Marchés

Émergents

Var.
(TCC)

Médecine de Spécialités

1 569

+12,9%

1 335

+12,6%

234

+14,3%

Diabète & Cardiovasculaire

2 076

+3,9%

1 710

+3,8%

366

+4,1%

Produits de prescription établis

2 568

-1,3%

1 622

-2,6%

946

+0,9%

Santé Grand Public

834

+2,7%

508

+7,0%

326

-3,2%

Génériques

468

+0,2%

259

-3,3%

209

+5,1%

Vaccins

1 352

+3,7%

831

+1,4%

521

+7,3%

Total chiffre d’affaires

8 867

+3,4%

6 265

+3,4%

2 602

+3,5%

 (6) Voir en Annexe 11 les définitions des indicateurs financiers.

Chiffres d’affaires par franchise

(en M€)

2016

Var.
(TCC)

Marchés

Développés

Var.
(TCC)

Marchés

Émergents

Var.
(TCC)

Médecine de Spécialités

5 950

+17,2%(a)

5 019

+17,3%

931

+16,7%(b)

Diabète & Cardiovasculaire

7 799

-0,4%(c)

6 397

-2,0%

1 402

+7,2%(d)

Produits de prescription établis

10 311

-6,8%(e)

6 552

-9,5%

3 759

-2,0%(f)

Santé Grand Public

3 330

-1,6%(g)

2 092

+2,9%

1 238

-7,9%(h)

Génériques

1 854

+0,7%(i)

1 069

-0,2%

785

+1,8%(j)

Vaccins

4 577

+8,8%(k)

3 099

+7,0%

1 478

+12,4%(l)

Total chiffre d’affaires

33 821

+1,2%(m)

24 228

+0,8%

9 593

+2,4%(n)

(a) Hors Venezuela : +17,6%; (b) Hors Venezuela : +18,8%; (c) Hors Venezuela : +0,2%; (d) Hors Venezuela : +10,8%; (e) Hors Venezuela : -4,9%;
(f) Hors Venezuela : +3,8%; (g) Hors Venezuela : +1,4%; (h) Hors Venezuela : -0,9%; (i) Hors Venezuela : +2,5%; (j) Hors Venezuela : +6,1%; (k) Hors Venezuela : +9,0%; (l) Hors Venezuela : +13,2%; (m) Hors Venezuela : +2,6% ; (n) Hors Venezuela : +7,0%

Activité pharmaceutique

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires de l’activité pharmaceutique a atteint 7 515 millions d’euros, soit une progression de 3,4% portée par les performances des franchises Sclérose en plaques, Maladies rares et Maladies cardiovasculaires. En 2016, le chiffre d’affaires de l’activité pharmaceutique a progressé de 0,2%, à 29 244 millions d’euros. Hors Venezuela, le chiffre d’affaires de l’activité pharmaceutique a enregistré une hausse de 1,6% sur l’année 2016.

Franchise Maladies Rares

Chiffres d’affaires (en M€)

T4 2016

Var.
(TCC)

2016

Var.
(TCC)

Myozyme® / Lumizyme®

192

+15,6%

725

+13,5%

Cerezyme®

184

+7,8%

748

+5,3%

Fabrazyme®

182

+13,9%

674

+14,7%

Aldurazyme®

50

+8,2%

201

+7,7%

Cerdelga®

29

+27,3%

106

+59,1%

Total Maladies rares

716

+9,7%

2 777

+11,7%

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires de la franchise Maladies rares a atteint 716 millions d’euros, soit une hausse de 9,7% attribuable à l’augmentation du nombre de patients dans le monde et à la forte performance de la franchise dans les Marchés Émergents. En 2016, le chiffre d’affaires de la franchise Maladies rares a progressé de 11,7%, à 2 777 millions d’euros.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires de la franchise Maladie de Gaucher (Cerezyme® et Cerdelga®) a atteint 213 millions d’euros, soit une hausse de 9,9% reflétant l’essor des ventes de Cerezyme® dans les Marchés Émergents (+34,7% à 57 millions d’euros) et la contribution croissante de Cerdelga® (+27,3% à 29 millions d’euros). En 2016, le chiffre d’affaires de la franchise Gaucher a progressé de 9,6%, à 854 millions d’euros.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires de Fabrazyme® s’est élevé à 182 millions d’euros, soit une hausse de 13,9% sous l’effet de l’augmentation continue du nombre de nouveaux patients. En 2016, le chiffre d’affaires de Fabrazyme® a progressé de 14,7%, à 674 millions d’euros.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires de Myozyme®/Lumizyme® a atteint 192 millions d’euros, soit une hausse de 15,6% essentiellement due à l’augmentation du nombre de nouveaux patients et de diagnostics dans le monde. En 2016, le chiffre d’affaires de Myozyme®/Lumizyme® s’est établi à 725 millions d’euros, soit une hausse de 13,5%.

Franchise Sclérose en plaques

Chiffres d’affaires (en M€)

T4 2016

Var.
(TCC)

2016

Var.
(TCC)

Aubagio®

367

+34,2%

1 295

+49,7%

Lemtrada®

117

+46,9%

425

+79,0%

Total franchise Sclérose en plaques

484

+37,1%

1 720

+56,1%

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires de la franchise Sclérose en plaques s’est élevé à 484 millions d’euros, soit une progression de 37,1% reflétant les fortes performances enregistrées par Aubagio® et Lemtrada® aux États-Unis et en Europe ainsi que la contribution croissante des Marchés Émergents et du Reste du monde. En 2016, le chiffre d’affaires de la franchise Sclérose en plaques a augmenté de 56,1%, à 1 720 millions d’euros.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires d’Aubagio® a atteint 367 millions d’euros, soit une progression de 34,2% soutenue par les États-Unis (+34,5% à 265 millions d’euros) et l’Europe (+31,7% à 79 millions d’euros). Aubagio® est actuellement le traitement oral modificateur de la maladie enregistrant la progression la plus rapide sur le marché de la Sclérose en plaques avec une part des prescriptions de 8,8% aux États-Unis (source : IMS NPA TRX – T4 2016). En 2016, les ventes d’Aubagio® ont augmenté de 49,7%, à 1 295 millions d’euros.

Au quatrième trimestre, les ventes de Lemtrada® ont progressé de 46,9%, à 117 millions d’euros, dont 67 millions d’euros générés aux États-Unis (+50,0%) et 39 millions d’euros en Europe (+41,4%). En 2016, le chiffre d’affaires de Lemtrada® a augmenté de 79,0%, à 425 millions d’euros.

Franchise Oncologie

Chiffres d’affaires (en M€)

T4 2016

Var.
(TCC)

2016

Var.
(TCC)

Jevtana®

92

+8,3%

358

+11,5%

Thymoglobuline®

77

+10,1%

281

+10,9%

Taxotere®

42

-12,2%

179

-17,1%

Eloxatine®

41

-27,6%

170

-21,6%

Mozobil®

41

+5,3%

152

+7,0%

Zaltrap®

15

-16,7%

65

-14,3%

Total Oncologie

369

-3,9%

1 453

-2,2%

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires de la franchise Oncologie a été de 369 millions d’euros, soit un recul de 3,9%, la croissance de Jevtana®, Thymoglobuline® et Mozobil® ayant été compensée par la baisse des ventes de Taxotere® et Eloxatine®. En 2016, le chiffre d’affaires de la franchise Oncologie s’est établi à 1 453 millions d’euros, en recul de 2,2%.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires de Jevtana® a progressé de 8,3%, à 92 millions d’euros sous l’impulsion des ventes en Europe (+12,5% à 35 millions d’euros) et au Japon. Sur l’exercice 2016, le chiffre d’affaires de Jevtana® a augmenté de 11,5%, à 358 millions d’euros.

Au quatrième trimestre, les ventes de Thymoglobuline® ont atteint 77 millions d’euros, soit une hausse de 10,1% portée par la performance des États-Unis (+16,2% à 43 millions d’euros). En 2016, le chiffre d’affaires de Thymoglobuline® s’est établi à 281 millions d’euros, en hausse de 10,9%.

Au quatrième trimestre, les ventes d’Eloxatine® ont reculé de 27,6%, à 41 millions d’euros, du fait de la concurrence des génériques au Canada. Sur la même période, les ventes de Taxotere® ont enregistré un recul de 12,2% (à 42 millions d’euros) sous l’effet de la poursuite de la concurrence des génériques au Japon. En 2016, les ventes de Taxotere® et Eloxatine® ont respectivement reculé de 17,1% (à 179 millions d’euros) et 21,6% (à 170 millions d’euros).

Franchise Diabète

Chiffres d’affaires (en M€)

T4 2016

Var.
(TCC)

2016

Var.
(TCC)

Lantus®

1 463

-5,1%

5 714

-9,4%

Toujeo®

238

138,8%

649

ns

Total insulines glargine

1 701

+3,5%

6 363

-1,8%

Apidra®

95

-9,6%

367

-1,1%

Amaryl®

89

-1,1%

362

-3,8%

Insuman®

31

-13,2%

129

-3,5%

BGM (surveillance de la glycémie)

16

66

+4,8%

Lyxumia®

7

-36,4%

33

-13,2%

Total Diabète

1 945

+1,9%

7 341

-1,8%(a)

(a) Hors Venezuela : -1,2%

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaire de la franchise Diabète a atteint 1 945 millions d’euros, soit une hausse de 1,9% intégrant la diminution des ventes de Lantus® aux États-Unis. Sur la période, le chiffre d’affaires du Diabète aux États-Unis a progressé de 5,5%, à 1 131 millions d’euros. Dans les Marchés Émergents, les ventes ont progressé de 4,1%, à 365 millions d’euros. En Europe, les ventes ont totalisé 318 millions d’euros, soit un recul de 5,6%. En 2016, le chiffre d’affaires du Diabète s’est établi à 7 341 millions d’euros, en recul de 1,8%.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires des insulines glargine (Lantus® et Toujeo®) de Sanofi a atteint 1 701 millions d’euros, en hausse de 3,5 %. Aux États-Unis, les ventes des insulines glargine ont été de 1 100 millions d’euros, soit une progression de 7,0%. En Europe, le chiffre d’affaires des insulines glargine de Sanofi s’est établi à 240 millions d’euros, soit un recul de 5,4% imputable à la concurrence biosimilaire dans plusieurs pays d’Europe. En 2016, le chiffre d’affaires des insulines glargine de Sanofi s’est établi à 6 363 millions d’euros, en recul de 1,8%.

Sur le trimestre, les ventes de Lantus® ont reculé de 5,1%, à 1 463 millions d’euros. Aux États-Unis, le chiffre d’affaires de Lantus® a enregistré un recul de 1,8%, à 931 millions d’euros, essentiellement dû à un prix net moyen plus faible et au transfert de patients à un traitement par Toujeo®. En Europe, le chiffre d’affaires de Lantus® s’est établi à 199 millions d’euros (-17,4%) au quatrième trimestre en raison de la concurrence biosimilaire et du transfert de patients à un traitement par Toujeo®. Dans les Marchés Émergents, le chiffre d’affaires de Lantus® au quatrième trimestre est resté stable, à 243 millions d’euros, malgré une baisse des ventes en Russie. En 2016, le chiffre d’affaires de Lantus® s’est établi à 5 714 millions d’euros, en recul de 9,4%.

Au quatrième trimestre, les ventes de Toujeo® ont totalisé 238 millions d’euros, dont 169 millions d’euros enregistrés aux États-Unis et 41 millions d’euros en Europe. Le lancement du produit à l’échelle mondiale se poursuit et Toujeo® est d’ores et déjà disponible dans plus de 40 pays. Au Japon, la limite de prescription de deux semaines a été levée en septembre 2016, entraînant une augmentation significative des parts de marché (10,8% en décembre 2016 – IMS Part de Marché en valeur du marché de l’insuline basale). En 2016, le chiffre d’affaires de Toujeo® s’est établi à 649 millions d’euros (contre 164 millions d’euros en 2015).

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires d’Amaryl® a reculé de 1,1%, à 89 millions d’euros, dont 73 millions d’euros générés dans les Marchés Émergents (+4,1%). En 2016, le chiffre d’affaires d’Amaryl® s’est établi à 362 millions d’euros, en recul de 3,8%.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires d’Apidra® a atteint 95 millions d’euros, soit un recul de 9,6% reflétant la diminution des ventes aux États-Unis (-31,0% à 29 millions d’euros) et en Europe (-6,1% à 32 millions d’euros) malgré la performance des Marchés Émergents (+33,3% à 22 millions d’euros). En 2016, le chiffre d’affaires d’Apidra® s’est établi à 367 millions d’euros, soit un recul de 1,1%.

Depuis janvier 2017, Soliqua™ 100/33 (insuline glargine 100 unités/ml et lixisénatide 33 mcg/ml, solution injectable ; le lixisénatide ayant été développé sous licence de Zealand Pharma) est disponible aux États-Unis. Soliqua™ 100/33 est indiqué dans le traitement de l’adulte ayant un diabète de type 2 mal contrôlé sous insuline basale (à raison d’une dose inférieure à 60 unités par jour) ou par lixisénatide. Aux États-Unis, Sanofi propose Soliqua™ 100/33 affranchi de tout reste à charge (voir communiqué de presse du 4 janvier 2017) aux patients éligibles couverts par une assurance santé privée. Sanofi s’emploie à obtenir le remboursement aux États-Unis. Sanofi propose également un programme de soutien – Soliqua™ 100/33 COACH – personnalisé et gratuit aux patients auxquels le produit a été prescrit.

Franchise Cardiovasculaire

Praluent® (alirocumab, collaboration avec Regeneron) a été lancé aux États-Unis, dans plusieurs pays européens et au Japon en 2015 et 2016. Au quatrième trimestre, les ventes de Praluent® ont totalisé 37 millions d’euros, dont 30 millions d’euros enregistrés aux États-Unis et 6 millions d’euros en Europe. En 2016, les ventes de Praluent® se sont établies à 105 millions d’euros, reflétant ainsi les restrictions significatives des payeurs aux États-Unis et l’accès limité au marché en Europe.

En janvier 2017, le Tribunal fédéral de l’État du Delaware (États-Unis) a émis une injonction, imposant à Sanofi et Regeneron d’arrêter la commercialisation, la vente et la fabrication de Praluent® aux États-Unis à partir du 21 février 2017. Jusqu’à cette date, Praluent® reste disponible aux États-Unis. Sanofi et Regeneron ont déposé une requête devant la cour d’appel des États-Unis pour le circuit fédéral visant à suspendre l’injonction dans l’attente de l’issue de leur appel du jugement ayant reconnu la validité des brevets d’Amgen relatifs aux anticorps dirigés contre le PCSK9 ainsi que de la décision d’injonction.

Le chiffre d’affaires de Multaq® s’est établi à 94 millions d’euros (+10,6%) au quatrième trimestre et 353 millions d’euros (+3,8%) en 2016.

Produits de prescription établis

Chiffres d’affaires (en M€)

T4 2016

Var.
(TCC)

2016

Var.
(TCC)

Lovenox®

414

+0,7%

1 636

-1,7%(a)

Plavix®

363

-20,0%

1 544

-18,8%(b)

Renvela®/Renagel®

235

-2,5%

922

-1,1%

Aprovel®/Avapro®

163

-1,8%

681

-7,0%(c)

Synvisc® /Synvisc-One®

111

-4,3%

408

-0,2%(d)

Myslee®/Ambien®/Stilnox®

79

-11,8%

304

-2,9%(e)

Allegra®

41

-18,2%

186

-11,9%

Autres

1 162

+7,9%

4 630

-5,6%(f)

Total Produits de prescription établis

2 568

-1,3%

10 311

-6,8%(g)

(a) Hors Venezuela : -1,1%; (b) Hors Venezuela : -17,1%; (c) Hors Venezuela : -0,7%; (d) Hors Venezuela : +0,5%; (e) Hors Venezuela : -2,3%; (f) Hors Venezuela : -3,2%; (g) Hors Venezuela : -4,9%

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires des Produits de prescription établis a été de 2 568 millions d’euros, soit un recul de 1,3% reflétant la concurrence des génériques de Plavix® au Japon ainsi qu’une base de comparaison favorable en raison du rappel d’Auvi-Q® au quatrième trimestre 2015. Dans les Marchés Émergents, les Produits de prescription établis ont totalisé 946 millions d’euros, soit une hausse de 0,9% portée par la performance de Lovenox®. Aux États-Unis, le chiffre d’affaires des Produits de prescription établis a progressé de 22,4% (à 371 millions d’euros), grâce à une base de comparaison favorable en raison du rappel d’Auvi-Q® au quatrième trimestre 2015. En Europe, ce chiffre d’affaires a été de 911 millions d’euros, en recul de 3,3%. En 2016, le chiffre d’affaires des Produits de prescription établis a atteint à 10 311 millions d’euros, soit un recul de 6,8% et de 4,9% hors Venezuela.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires de Lovenox® a atteint 414 millions d’euros, soit une hausse de 0,7% soutenue par les Marchés Émergents (+12,2% à 124 millions d’euros) qui a compensé l’impact de la concurrence des génériques aux États-Unis (-27,8% à 13 millions d’euros) et la baisse des ventes en Europe (-1,5% à 255 millions d’euros). En septembre, deux biosimilaires de l’énoxaparine ont été approuvés dans l’Union Européenne. En 2016, le chiffre d’affaires de Lovenox® s’est établi à 1 636 millions d’euros (-1,7%).

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires de Plavix® s’est établi à 363 millions d’euros, soit une baisse de 20,0% imputable à la concurrence des génériques au Japon depuis juin 2015 (ventes de Plavix® au Japon : -49,3% à 82 millions d’euros). En 2016, les ventes de Plavix® ont totalisé 1 544 millions d’euros, en recul de 18,8%.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires de Renvela®/Renagel® a reculé de 2,5%, à 235 millions d’euros. Aux États-Unis où Sanofi s’attend à une concurrence de génériques au premier semestre 2017, le chiffre d’affaires du quatrième trimestre a reculé de 0,5%, à 194 millions d’euros. En Europe, les ventes ont reculé de 24,0%, à 19 millions d’euros, en raison de la concurrence des génériques. En 2016, le chiffre d’affaires de Renvela®/Renagel® a baissé de 1,1%, à 922 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires d’Aprovel®/Avapro® a reculé de 1,8% (à 163 millions d’euros) au quatrième trimestre et de 7,0% (à 681 millions d’euros) en 2016.

Au quatrième trimestre 2015, Sanofi a procédé au rappel d’Auvi-Q®/Allerject® aux États-Unis et au Canada. L’impact négatif de ce rappel sur les ventes a été de -122 millions d’euros, ce qui correspond essentiellement à l’annulation des ventes du produit depuis le début de 2015. Sanofi ne commercialise plus ce produit et aucune vente n’a été enregistrée en 2016.

Santé Grand Public

Chiffres d’affaires (en M€)

T4 2016

Var.
(TCC)

2016

Var.
(TCC)

Allegra®

86

+12,0%

417

-0,2%

Doliprane®

86

+3,6%

309

+2,6%

Essentiale®

45

-18,2%

145

-20,9%

Enterogermina®

36

+2,9%

159

+2,5%

Maalox®

22

85

-8,2%

Dorflex®

20

75

-2,5%

No Spa®

20

-9,1%

82

Lactacyd®

19

-5,0%

80

-25,4%

Magné B6®

18

-5,0%

73

-6,1%

Nasacort®

17

-19,0%

108

-10,7%

Autres Produits Santé Grand Public

465

+6,2%

1 797

+1,7%

Total Santé Grand Public

834

+2,7%

3 330

-1,6%(a)

(a) Hors Venezuela : +1,4%

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires des produits de Santé Grand Public a atteint 834 millions d’euros, soit une progression de 2,7% soutenue par la performance enregistrée en Europe du fait d’une pathologie hivernale précoce dont l’effet favorable a été atténué par la baisse des ventes en Russie. Hors cession de petits produits, le chiffre d’affaires de l’activité Santé Grand Public a progressé de 3,2% au quatrième trimestre.

Aux États-Unis, les ventes des produits de Santé Grand Public du quatrième trimestre ont totalisé 209 millions d’euros, malgré une concurrence accrue sur le marché de l’allergie. Dans les Marchés Émergents, le chiffre d’affaires a été de 326 millions d’euros, soit un recul de 3,2% reflétant la baisse des ventes en Russie imputable à une conjoncture économique locale difficile. En Europe, les ventes du trimestre ont atteint 229 millions d’euros, soit une progression de 9,5% grâce à une pathologie hivernale précoce principalement en France partiellement compensée par la cession de petits produits. Hors cession, le chiffre d’affaires de l’activité en Europe a progressé de 11,1% au quatrième trimestre. En 2016, le chiffre d’affaires des produits de Santé Grand Public s’est établi à 3 330 millions d’euros, en baisse de 1,6% et en hausse de 2,7% hors Venezuela et cession de petits produits.

Sanofi et Boehringer Ingelheim (BI) ont récemment annoncé que l’échange de l’activité Santé animale (Merial) de Sanofi contre l’activité Santé Grand Public de BI a été finalisé dans la plupart des territoires concernés au 1er janvier 2017. Les procédures de finalisation de cession de Merial au Mexique et d’échange de Merial contre l’activité Santé Grand Public de BI en Inde ont été retardées dans l’attente d’approbations réglementaires. Ces transactions devraient être finalisées au début de 2017.

Génériques

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires des Génériques s’est élevé à 468 millions d’euros, soit une progression de 0,2% soutenue par les performances des Marchés Émergents (+5,1% à 209 millions d’euros) et du Japon, qui ont plus que compensé la baisse des ventes aux États-Unis (-6,8% à 43 millions d’euros) et en Europe (-6,6% à 192 millions d’euros). En 2016, le chiffre d’affaires de cette activité a progressé de 0,7%, à 1 854 millions d’euros (+2,5% hors Venezuela).

Conformément à sa feuille de route 2020, Sanofi a examiné toutes les options concernant son activité Génériques en Europe et a récemment entériné sa décision d’engager un processus de dissociation de l’activité, qui devrait s’achever d’ici à la fin 2018. Sanofi confirme son engagement dans son activité Génériques dans les autres parties du monde et se concentrera davantage sur les marchés émergents.

Vaccins

Chiffres d’affaires (en M€)

T4 2016

Var.
(TCC)

2016

Var.
(TCC)

Vaccins Polio/Coqueluche/Hib

(Pentacel®, Pentaxim® et Imovax® inclus)

544

+16,5%

1 495

+12,7%

Vaccins grippe

(Vaxigrip® et Fluzone® inclus)

416

-5,3%

1 521

+16,6%

Vaccins Rappels adultes (Adacel® inclus)

129

-15,3%

417

-15,5%

Vaccins Méningite/Pneumonie

(Menactra® inclus)

118

+3,6%

633

+4,1%

Vaccins pour voyageurs et autres vaccins endémiques

107

+4,0%

368

-0,8%

Dengvaxia®

5

55

Autres vaccins

33

+21,4%

88

-17,0%

Total Vaccins (chiffre d’affaires consolidé)

1 352

+3,7%

4 577

+8,8%*(a)

* Comparabilité fondée sur la nouvelle présentation des ventes de VaxServe (voir ci-dessous)

 (a) Hors Venezuela : +9,0%

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires consolidé des Vaccins a atteint 1 352 millions d’euros, soit une hausse de 3,7% principalement portée par la performance de la franchise Polio/Coqueluche/Hib (PPH) aux États-Unis (ventes totales aux États-Unis: +7,8% à 704 millions d’euros) et dans les Marchés Émergents (ventes totales des Marchés Émergents : +7,3% à 521 millions d’euros) malgré l’effet de livraisons précoces de vaccines grippe au troisième trimestre aux États-Unis. En Europe, les ventes de Vaccins se sont établies à 44 millions d’euros, soit un recul de 46,3% reflétant (i) les difficultés de livraison de Repevax®; (ii) les ventes de Sanofi à Sanofi Pasteur MSD qui ont été différées sur 2017 en raison du rachat des stocks de Sanofi Pasteur MSD dans le cadre de l’arrêt de cette coentreprise. En 2016, le chiffre d’affaires de Sanofi Pasteur a progressé de 8,8%, à 4 577 millions d’euros, soutenu principalement par la franchise PPH, la stratégie de différenciation de l’offre des vaccins grippe et dans une moindre mesure par le lancement de Dengvaxia®.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires des Vaccins Polio/Coqueluche/Hib a atteint 544 millions d’euros, soit une augmentation de 16,5% reflétant l’amélioration de l’approvisionnement de Pentacel® aux États-Unis (119 millions d’euros contre 53 millions d’euros au T4 2015). L’allocation de Pentacel® a pris fin en décembre 2016 et le vaccin est maintenant totalement disponible sur les marchés publics et privés. Dans les Marchés Émergents, le chiffre d’affaires des Vaccins Polio/Coqueluche/Hib s’est élevé à 304 millions d’euros, soit une progression de 5,1% sous l’effet de la croissance des ventes d’Hexaxim®, qui a compensé partiellement l’impact des perturbations locales du marché chinois. En 2016, le chiffre d’affaires des Vaccins Polio/Coqueluche/Hib a progressé de 12,7%, à 1 495 millions d’euros.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires des Vaccins grippe a été de 416 millions d’euros, soit un recul de 5,3% sous l’effet de livraisons précoces au troisième trimestre aux États-Unis. Aux États-Unis, le chiffre d’affaires des Vaccins grippe du quatrième trimestre a reculé de 14,0%, à 280 millions d’euros. En 2016, le chiffre d’affaires des Vaccins grippe a atteint 1 521 millions d’euros, soit une progression de 16,6% reflétant la stratégie de Sanofi Pasteur de différenciation de l’offre des vaccins grippe. 2016 a été une année record pour la franchise grippe de Sanofi Pasteur.

Au quatrième trimestre, les ventes de Vaccins Rappels adultes se sont établies à 129 millions d’euros, soit un recul de 15,3% dû à une diminution des ventes en Europe à la suite d’une interruption des approvisionnements de Repevax®. Aux États-Unis, les ventes de Vaccins Rappels adultes ont reculé de 2,0%, à 100 millions d’euros. En 2016, le chiffre d’affaires des Vaccins Rappels adultes s’est établi à 417 millions d’euros, en recul de 15,5% principalement en raison des problèmes de livraison de Repevax® et de l’augmentation de la concurrence sur Adacel® aux États-Unis.

Dengvaxia®, premier vaccin contre la dengue, est à présent homologué dans 14 pays (Bolivie, Brésil, Cambodge, Costa Rica, Guatemala, Indonésie, Mexique, Paraguay, Pérou, Salvador, Singapour, Thaïlande, Venezuela et Philippines). Comme attendu, les ventes de Dengvaxia® du quatrième trimestre ont été limitées (5 millions d’euros) du fait de l’absence de nouveau programme de vaccination. Ces ventes ont été essentiellement générées par le marché privé et par les programmes publics de vaccination lancés au troisième trimestre dans l’État de Paraná au Brésil. En 2016, le chiffre d’affaires de Dengvaxia® s’est établi à 55 millions d’euros.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires de Menactra® a augmenté de 1,0%, à 107 millions d’euros, dont 93 millions d’euros générés aux États-Unis (+7,1%) reflétant la position de leader de Menactra®. En 2016, le chiffre d’affaires de Menactra® a progressé de 4,8%, à 586 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires des Vaccins pour voyageurs et autres vaccins endémiques a été de 107 millions d’euros (+4,0%) au quatrième trimestre et de 368 millions d’euros (-0,8%) en 2016.

Le chiffre d’affaires (non consolidé) de Sanofi Pasteur MSD, joint-venture avec Merck & Co. en Europe, a atteint 301 millions d’euros, soit une progression de 25,5% (à données publiées). Hors rachat des stocks de fin d’année des deux sociétés mères, les ventes sont stables, les ventes d’Hexyon® (vaccin pédiatrique hexavalent) et des vaccins pour voyageurs ont été largement compensées par la baisse des ventes de Rappels adultes et de vaccins grippe. En 2016, le chiffre d’affaires de Sanofi Pasteur MSD a progressé de 14,1% (à données publiées), à 940 millions d’euros  (incluant le rachat des stocks de fin d’année des deux sociétés mères).

Comme déjà annoncé le 2 janvier 2017, Sanofi Pasteur et MSD ont mis un terme à leur coentreprise de l’activité Vaccins en Europe afin de poursuivre séparément leurs stratégies et d’intégrer leurs activités Vaccins européennes au sein de leurs structures respectives.

Chiffre d’affaires de Sanofi par zones géographiques

Chiffre d’affaires de Sanofi (en M€)

T4 2016

Var.
(TCC)

2016

Var.
(TCC)

États-Unis

3 321

+11,3%

12 391

+5,1%

Marchés Émergents(a)

2 602

+3,5%

9 593

+2,4%

  dont l’Amérique latine

710

+4,2%

2 503

-7,1%

  dont l’Asie

782

-2,8%

3 109

+4,5%

  dont l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie du Sud(b)

752

+11,4%

2 764

+9,9%

  dont l’Eurasie(c)

329

+8,4%

1 090

+5,2%

Europe(d)

2 134

-1,7%

8 679

+0,6%

Reste du monde(e)

810

-11,0%

3 158

-13,4%

  dont le Japon

428

-22,2%

1 688

-24,8%

Chiffre d’affaires total

8 867

+3,4%

33 821

+1,2%

  1. Monde hors États-Unis, Canada, Europe de l’Ouest et Europe de l’Est (sauf Eurasie), Japon, Corée du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande et Puerto Rico
  2. Inde, Pakistan, Bangladesh et Sri Lanka
  3. Russie, Ukraine, Géorgie, Biélorussie, Arménie et Turquie
  4. Europe de l’Ouest + Europe de l’Est (sauf Eurasie)
  5. Japon, Corée du Sud, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande et Puerto Rico

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires des États-Unis a atteint 3 321 millions d’euros, soit une progression de 11,3% soutenue par la croissance à deux chiffres des franchises Sclérose en plaques (+37,4%) et Produits de prescription établis (+22,4%), celle-ci ayant bénéficié d’une base de comparaison favorable en raison de l’impact du rappel d’Auvi-Q® (-122 millions d’euros) au quatrième trimestre 2015. La croissance au quatrième trimestre a également été soutenue par les performances des franchises Maladies rares (+7,7%), Oncologie (+5,0%), Santé Grand Public (+4,6%) et Vaccins (+7,8%). La performance enregistrée aux États-Unis intègre aussi la croissance des ventes de la franchise Diabète (+5,5%) aidée par une base de comparaison favorable au quatrième trimestre 2015. En 2016, le chiffre d’affaires aux États-Unis a atteint 12 391 millions d’euros, soit une progression de 5,1%.

Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires a atteint 2 602 millions d’euros dans les Marchés Émergents, soit une progression de 3,5% reflétant les performances des franchises Maladies rares (+23,5%), Diabète (+4,1%), Génériques (+5,1%) et Vaccins (+7,3%). En Asie, les ventes sur la période ont totalisé 782 millions d’euros, soit un chiffre en recul de 2,8% reflétant une baisse des ventes en Chine (-10,5% à 496 millions d’euros) principalement liée aux perturbations du marché local des vaccins ainsi qu’à une variation des stocks. Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires en Amérique latine a progressé de 4,2%, à 710 millions d’euros, soutenu par l’Argentine et le Brésil. Au Brésil, le chiffre d’affaires a atteint 244 millions d’euros, soit une hausse de 5,6% portée par les performances des franchises Vaccins et Produits de prescription établis. Dans la région Eurasie, le chiffre d’affaires s’est élevé à 329 millions d’euros, soit une progression de 8,4% soutenue par la croissance enregistrée en Turquie et en Ukraine. En Russie, le chiffre d’affaires du trimestre a renoué avec la croissance (+3,0% à 178 millions d’euros). En Afrique, au Moyen-Orient et en Asie du Sud, le chiffre d’affaires a atteint 752 millions d’euros, soit une hausse de 11,4% soutenue par la croissance à deux chiffres enregistrée au Moyen-Orient, en Afrique et en Inde. En 2016, le chiffre d’affaires dans les Marchés Émergents a progressé de 2,4%, à 9 593 millions d’euros. Hors Venezuela, le chiffre d’affaires des Marchés Émergents a progressé de 7,0%. En 2016, les chiffres d’affaires de la Chine, du Brésil et de la Russie ont atteint respectivement 2 039 millions d’euros (+0,5%), 983 millions d’euros (+1,7%), 499 millions d’euros (-7,1%).

En Europe, le chiffre d’affaires du quatrième trimestre s’est établi à 2 134 millions d’euros, soit un recul de 1,7%. Les performances affichées par les franchises Sclérose en plaques (+34,8%), Maladies rares (+4,5%) et Santé Grand Public (+9,5%) ont été compensées par la diminution des ventes des franchises Diabète (-5,6%), Produits de prescription établis (-3,3%) et Vaccins (-46,3%). En Europe, le chiffre d’affaires de 2016 s’est élevé à 8 679 millions d’euros, soit une hausse de 0,6%.

Au Japon, le chiffre d’affaires du quatrième trimestre a reculé de 22,2%, à 428 millions d’euros, sous l’impact de la concurrence des génériques de Plavix® (-49,3% à 82 millions d’euros). En 2016, le chiffre d’affaires du Japon a reculé de 24,8%, à 1 688 millions d’euros.

Recherche et Développement : Mise à jour

Le portefeuille de R&D de Sanofi se trouve en Annexe 6

Mise à jour règlementaire

Depuis la publication des résultats du troisième trimestre, le 28 octobre 2016, les évolutions au niveau règlementaire ont été les suivantes :

  • En janvier 2017, Kevzara™ (sarilumab) a été homologué au Canada pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde active modérée à sévère de l’adulte.

Le 28 octobre 2016, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a émis une réponse complète (CRL, Complete Response Letter) au sujet de la demande de licence de produit biologique (BLA) pour le sarilumab. Cette lettre revient sur certaines carences identifiées lors d’une inspection de routine des installations de fabrication du site de Sanofi du Trait, chargées des opérations de remplissage et de finition du sarilumab, l’une des dernières étapes du processus de fabrication. La demande de licence ne peut être approuvée tant que ces carences n’auront pas été résolues de manière satisfaisante. Compte tenu des réponses de Sanofi à cette lettre « 483 » de la FDA ainsi que des mesures correctives proposées, la FDA a classé l’activité de remplissage et de finition de l’usine du Trait comme « acceptable » sous réserve d’une inspection de pré-homologation. Sanofi prévoit de resoumettre la BLA de sarilumab au premier trimestre 2017, sous réserve d’une inspection favorable de l’usine du Trait.  

  • En décembre 2016, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accepté l’examen de la demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de la dermatite atopique modérée à sévère de l’adulte éligible à un traitement systémique.

  • En novembre 2016, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Soliqua™ 100/33 (insuline glargine 100 unités/ml et lixisénatide 33 mcg/ml, solution injectable) en une injection par jour dans le traitement du diabète de type 2 de l’adulte contrôlé inadéquatement par une dose d’insuline basale (inférieure à 60 unités par jour) ou par lixisénatide. En janvier 2017, l’EMA a aussi homologué Suliqua™ en association avec de la metformine dans le traitement du diabète de type 2 de l’adulte pour améliorer le contrôle glycémique quand il n’a pas été obtenu avec la metformine seule ou en association avec un autre antidiabétique oral ou avec une insuline basale.

Début février 2017, le portefeuille de R&D de Sanofi comprenait 44 nouvelles entités moléculaires pharmaceutiques (hors gestion du cycle de vie) et candidats vaccins en phase de développement clinique, dont 13 sont en phase III ou ont fait l’objet de demandes d’autorisation de mise sur le marché auprès des autorités réglementaires.

Mise à jour du portefeuille

Phase 3:

  • Sotagliflozin, un inhibiteur oral SGLT-1&2 est entré en phase 3 dans le diabète de type 2.

  • Le programme de phase 3 évaluant dupilumab, un anticorps monoclonal anti-IL4Rα, dans le traitement de la polypose nasale, a débuté.

  • GZ402666 (aussi appelé neoGAA) est entré en phase 3 dans le traitement de la maladie de Pompe.

  • Isatuximab, un anticorps monoclonal nu anti-CD38, est entré en phase 3 pour le traitement du Myélome multiple réfractaire

  • Sanofi et Regeneron ont annoncé en novembre que l’essai clinique ODYSSEY OUTCOMES évaluant les bénéfices de Praluent® sur le risque d’événements cardiovasculaires continuera comme prévu. Cette décision se fonde sur la recommandation d’un Comité de surveillance indépendant faisant suite à la réalisation d’une seconde analyse intermédiaire pré-spécifiée.

  • Les résultats de l’étude de phase 3, SARIL-RA-MONARCH, qui a démontré la supériorité de sarilumab sur l’adalimumab (commercialisé par AbbVie sous le nom Humira®), tous deux administrés en monothérapie, au titre de l’amélioration des signes et symptômes cliniques de la polyarthrite rhumatoïde active de l’adulte ont été présentés au Congrès annuel de l’American College of Rheumatology en novembre. Les résultats préliminaires de cette étude avaient été présentés en mars 2016.

 

Phase 2:

  • SAR439152, un inhibiteur de la myosine, est entré en phase 2 pour le traitement de la cardiomyopathie hypertrophique.

  • SAR425899, un agoniste double des récepteurs GLP-1 / GCGR, est entré en phase 2 dans le diabète de type 2.

  • SAR566658, un anticorps monoclonal chargé en maytansine anti-CA6, est entré en phase 2 pour le traitement des tumeurs solides.

  • Shan6, un vaccin hexavalent pédiatrique de Shantha, est entré en phase 2.

  • Un candidat vaccin contre l’infection HIV chez les patients à risque est entré en phase 2.

Phase 1:

  • SAR439794, un immunomodulateur agoniste TLR4, est entré en phase 1 pour le traitement des allergies aux arachides.

  • Un vaccin inactivé contre le virus Zika est entré en phase 1.

  • Un vaccin contre le virus respiratoire syncytial du nourrisson est entré en phase 1.

Collaboration

Le 28 décembre 2016, Hanmi et Sanofi ont modifié leur contrat de licence initial concernant le développement d’un portefeuille d’antidiabétiques à longue durée d’action. Ainsi, Sanofi a rendu à Hanmi les droits de l’insuline à une injection hebdomadaire pour se concentrer principalement sur le développement du GLP-1 à une injection hebdomadaire (efpeglenatide). Hanmi reprendra le développement de l’insuline à une injection hebdomadaire et assumera la responsabilité du développement de la combinaison à prise hebdomadaire d’efpeglenatide / insuline à longue durée d’action pendant une certaine période, après quoi Sanofi reprendra la responsabilité du développement.

 

Résultats financiers du quatrième trimestre 2016 et de 2016(7)

Résultat net des activités(7)

Au quatrième trimestre 2016, Sanofi a enregistré un chiffre d’affaires de 8 867 millions d’euros, soit une progression de 3,3% (+3,4% à TCC). En 2016, le chiffre d’affaires s’est établi à 33 821 millions d’euros, en recul de 0,7% (en progression de 1,2% à TCC).

Les autres revenus, qui intègrent depuis le 1er janvier 2016(7) les ventes de VaxServe de produits ne provenant pas de Sanofi (+62,5% à 221 millions d’euros), ont progressé au quatrième trimestre de 31,9%, à 310 millions d’euros. En 2016, les autres revenus ont augmenté de 10,7%, à 887 millions d’euros dont 581 millions d’euros générés par VaxServe (+20,5%).

La marge brute du quatrième trimestre a enregistré une hausse de 4,5%, à 6 221 millions d’euros (+4,5% à TCC). Le ratio de marge brute s’est établi à 70,2%, soit une progression de 0,8 point de pourcentage par rapport au quatrième trimestre 2015, du fait, essentiellement, de la performance d’Aubagio® et de la franchise Maladies rares, d’une base de comparaison favorable en raison du rappel d’Auvi-Q® et des retards de facturation de Medicaid concernant Lantus® au quatrième trimestre 2015, ainsi que des gains de productivité industrielle. En 2016, le ratio de marge brute s’est établi à 71,0%, soit une progression de 0,7 point de pourcentage par rapport à 2015, sous l’effet de la solide performance de Sanofi Genzyme. En 2016, le ratio de marge brute de l’activité pharmaceutique a atteint 72,4%, soit une progression de 0,9 point de pourcentage par rapport à 2015 et celui de l’activité vaccins est resté stable à 62,0%.

Sanofi anticipe un ratio de marge brute d’environ 70% à TCC en 2017.

Au quatrième trimestre, les dépenses de Recherche et Développement ont augmenté de 5,4% (+4,7% à TCC), à 1 437 millions d’euros. Cette augmentation reflète le lancement de plusieurs programmes de phase 3, notamment pour isatuximab, ainsi que les études en cours concernant Toujeo®. En 2016, le ratio des frais de R&D sur le chiffre d’affaires a augmenté de 0,4 point de pourcentage, à 15,3%, comparativement à 2015.

Au quatrième trimestre, les frais commerciaux et généraux ont augmenté de 4,9%, à 2 603 millions d’euros. À TCC, ces frais ont enregistré une hausse de 4,8% reflétant principalement les coûts de préparation des lancements de Kevzara™ et Dupixent™ ainsi que des coûts ponctuels associés aux préparatifs d’intégration de l’activité Santé Grand Public de Boehringer Ingelheim. Le ratio des frais commerciaux et généraux sur le chiffre d’affaires a été de 29,4%, soit une progression de 0,5 point par rapport au quatrième trimestre 2015. En 2016, le ratio des frais commerciaux et généraux sur le chiffre d’affaires a été de 28,0%, soit une hausse de 0,5 point de pourcentage comparativement à 2015, essentiellement sous l’effet des coûts de lancement de nouveaux produits.

Au quatrième trimestre 2016, les autres produits d’exploitation nets de charges ont représenté -78 millions d’euros contre 24 millions d’euros au quatrième trimestre 2015. Au quatrième trimestre 2016, cette ligne incluait une perte de change liée à notre activité en Égypte. En 2016, les autres produits d’exploitation nets de charges ont représenté -127 millions d’euros contre -208 millions d’euros en 2015.

Au quatrième trimestre 2016, la contribution des sociétés mises en équivalence a été de 53 millions d’euros contre 31 millions d’euros au quatrième trimestre 2015. La contribution des sociétés mises en équivalence inclut la quote-part de résultat liée à la participation dans Regeneron ainsi que la quote-part de résultat dans Sanofi Pasteur MSD (la coentreprise avec Merck & Co. dans le domaine des vaccins en Europe). En 2016, la contribution des sociétés mises en équivalence s’est établie à 177 millions d’euros contre 169 millions d’euros en 2015.

Au quatrième trimestre 2016, la part attribuable aux intérêts non contrôlants a été de -32 millions d’euros contre
-39 millions d’euros au quatrième trimestre 2015. En 2016, la part attribuable aux intérêts non contrôlants a été de
-113 millions d’euros contre -126 millions d’euros en 2015.

Au quatrième trimestre, le résultat opérationnel des activités est resté stable, à 2 124 millions d’euros. À TCC, le résultat opérationnel des activités a progressé de 3,7%. Le ratio du résultat opérationnel des activités sur le chiffre d’affaires a été de 24,0%, soit un recul de 0,7 point de pourcentage par rapport à la même période de l’année 2015. En 2016, le résultat opérationnel des activités s’est établi à 9 285 millions d’euros, en recul de 0,3% (ou en hausse de 3,1% à TCC). En 2016, le ratio du résultat opérationnel des activités sur le chiffre d’affaires a augmenté de 0,2 point de pourcentage, à 27,5%. En 2016, le ratio du résultat opérationnel des activités de l’activité pharmaceutique a atteint 26,8%, en baisse de 0,1 point de pourcentage et celui de l’activité vaccins a progressé de 1,2 point de pourcentage à 34,4%.

Au quatrième trimestre 2016, les charges financières nettes de produits se sont établies à 125 millions d’euros contre 73 millions d’euros au quatrième trimestre 2015, qui intégrait notamment des cessions et la réévaluation d’actifs financiers. En 2016, les charges financières nettes ont totalisé 399 millions d’euros contre 381 millions d’euros en 2015.

(7) Voir l’Annexe 4 pour le compte de résultats consolidés du quatrième trimestre 2016 et de l’exercice 2016 ; voir l’Annexe 11 pour les définitions des indicateurs financiers et l’Annexe 3 pour le passage du résultat net des activités au résultat net IFRS publié

Au quatrième trimestre 2016, le taux d’imposition effectif (hors Santé animale) a été de 24,0% contre 17,4% en 2015. L’impôt en 2015 intégrait les effets de la modification en France de l’imposition des dividendes. En 2016, le taux d’imposition effectif a été de 23,3% contre 21,7% en 2015.

Au quatrième trimestre et en 2016, le résultat net des activités de Merial a été respectivement de 81 millions d’euros (contre 17 millions d’euros pour la même période de 2015) et 476 millions d’euros (contre 368 millions d’euros en 2015).

Au quatrième trimestre, le résultat net des activités(7) a reculé de 6,0%, à 1 606 millions d’euros (-2,9% à TCC). En 2016, le résultat net des activités a reculé de 0,9%, à 7 308 millions d’euros (+2,5% à TCC).

Au quatrième trimestre 2016, le bénéfice net par action(7) (BNPA) des activités s’est établi à 1,25 euro, soit un recul de 4,6% à données publiées et de 1,5% à TCC. Le nombre moyen d’actions en circulation au quatrième trimestre 2016 a été de 1 282,9 millions contre 1 304,9 millions au quatrième trimestre 2015. En 2016, le bénéfice net par action(7) des activités a atteint 5,68 euros, soit une progression de 0,7% à données publiées et de 4,1% à TCC. En 2016, le nombre moyen d’actions en circulation a été de 1 286,6 millions contre 1 306,2 millions en 2015.

Economies de coûts

En 2016, Sanofi a généré environ 650 millions d’euros d’économies de coûts qui ont été largement réinvesties pour accompagner des initiatives de croissance. Sanofi prévoit que les économies de coûts atteindront 1,3 milliard d’euros en 2017 et confirme qu’il reste en bonne voie pour réaliser au moins 1,5 milliard d’euros d’économies d’ici à 2018.

Perspectives 2017

A taux de change constants, Sanofi anticipe que l’évolution du BNPA des activités en 2017 sera de stable à -3% par rapport à 2016, sauf événements majeurs défavorables imprévus. Ceci est conforme aux perspectives de la feuille de route stratégique pour 2016-2017 annoncées précédemment. L’effet des changes sur le BNPA des activités 2017 est estimé entre +3% et +4% en appliquant les taux moyens de décembre 2016.

Dividende

Le Conseil d’administration s’est réuni le 7 février 2017 et a proposé un dividende de 2,96 euros par action.

Passage du résultat net des activités au résultat net IFRS publié (voir Annexe 3)

En 2016, le passage du résultat net des activités au résultat net IFRS publié fait ressortir les éléments suivants :

  • Une charge d’amortissement des immobilisations incorporelles de 1 692 millions d’euros, liée d’une part à la mise à leur juste valeur lors de l’acquisition de sociétés (principalement Aventis, pour un montant de 482 millions d’euros et Genzyme, pour un montant de 866 millions d’euros) et d’autre part liée aux immobilisations incorporelles acquises (licences/produits, pour un montant de 142 millions d’euros). Au quatrième trimestre, il a été enregistré une charge d’amortissement des immobilisations incorporelles de 412 millions d’euros, liée d’une part à la mise à leur juste valeur lors de l’acquisition de sociétés (principalement Aventis, pour un montant de 103 millions d’euros et Genzyme, pour un montant de 219 millions d’euros) et d’autre part liée aux immobilisations incorporelles acquises (licences/produits, pour un montant de 38 millions d’euros). Ces éléments n’ont pas d’impact sur la trésorerie de Sanofi.

  • Une dépréciation des immobilisations incorporelles de 192 millions d’euros (dont 119 millions d’euros au quatrième trimestre liés principalement à Apleway/tofogliflozin au Japon). Cet élément n’a pas d’impact sur la trésorerie de Sanofi. Le quatrième trimestre 2015 intégrait une dépréciation des immobilisations incorporelles de 533 millions d’euros principalement liés à Afrezza®, au vaccin rotavirus, et à Auvi-Q®.
  • Une dépréciation de 457 millions d’euros (dont 296 millions d’euros enregistrés au quatrième trimestre) liée à la participation dans Alnylam reflétant la différence entre le coût historique d’acquisition des titres et leur valeur de marché au 31 décembre 2016. Le 5 octobre 2016, Alnylam a annoncé la décision de mettre fin au programme de développement de revusiran entraînant une baisse significative du cours de l’action.

  • Une charge de 135 millions d’euros (dont 41 millions d’euros au quatrième trimestre) reflétant principalement une augmentation des paiements éventuels dus à Bayer relatifs à Lemtrada® (charge de 78 millions d’euros dont 17 millions d’euros au quatrième trimestre) et la mise à la juste valeur des CVR (charge de 58 millions d’euros dont 24 millions d’euros au quatrième trimestre).

(7) Voir l’Annexe 4 pour le compte de résultats consolidés du quatrième trimestre 2016 et de l’exercice 2016 ; voir l’Annexe 11 pour les définitions des indicateurs financiers et l’Annexe 3 pour le passage du résultat net des activités au résultat net IFRS publié

  • 879 millions d’euros de coûts de restructuration et assimilés (dont 189 millions d’euros au quatrième trimestre) principalement liés au programme de transformation de l’organisation en France et dans le Monde.

  • 841 millions d’euros d’impact fiscal lié aux éléments susmentionnés, dont 647 millions d’euros d’impôts différés liés à la charge d’amortissement des immobilisations incorporelles, 95 millions d’euros liés aux coûts de restructuration et assimilés, 47 millions d’euros liés à la dépréciation des immobilisations incorporelles et 24 millions d’euros liés à l’augmentation de la juste valeur des compléments de prix et des paiements éventuels. Au quatrième trimestre, l’impact fiscal lié aux éléments susmentionnés a été de 95 millions d’euros, dont 197 millions d’euros d’impôts différés liés à la charge d’amortissement des immobilisations incorporelles, -139 millions d’euros liés aux coûts de restructuration et assimilés, 24 millions d’euros liés à la dépréciation des immobilisations incorporelles (voir annexe 3). Au quatrième trimestre, ces effets incluaient la modification du taux d’impôt (principalement en France).

  • Au niveau de la « contribution des sociétés mises en équivalence», un produit de 9 millions d’euros (qui inclut une charge de 9 millions d’euros relative au quatrième trimestre 2016) principalement lié à la mise à la juste valeur des actifs et passifs des sociétés mises en équivalence, et à l’amortissement des immobilisations incorporelles des sociétés mises en équivalence acquises. Cet élément n’a pas d’impact sur la trésorerie de Sanofi.

  • 113 millions d’euros de taxe sur les dividendes versés aux actionnaires de Sanofi.

  • Au niveau des éléments de l’activité Santé animale, une charge nette de 162 millions d’euros (qui inclut une charge nette de 63 millions d’euros relative au quatrième trimestre 2016) principalement liée à une charge d’impôt résultant des étapes de préparation de l’opération d’échange avec Boehringer Ingelheim et de la variation de l’impôt différé résultant des différences temporelles imposables liées aux participations dans les filiales dans la mesure où le reversement de ces différences est devenu probable.

Allocation du Capital

En 2016, Sanofi a généré un cash-flow opérationnel en baisse de 4,1 % à 7 798 millions d’euros après prise en compte des acquisitions d’immobilisations corporelles de 1 486 millions d’euros et d’une augmentation du besoin en fonds de roulement de 610 millions d’euros. Ce cash-flow opérationnel a partiellement financé les acquisitions et partenariats nets des cessions (936 millions d’euros), les coûts de restructuration et assimilés (729 millions d’euros), le dividende payé par Sanofi (3 759 millions d’euros) et des rachats d’actions (2 908 millions d’euros) plus élevés en anticipation du paiement à recevoir dans le cadre de l’échange d’actifs avec Boehringer Ingelheim. Ainsi, la dette nette a augmenté en passant de
7 254 millions d’euros au 31 décembre 2015, à 8 206 millions d’euros (hors Merial) au 31 décembre 2016 (montant net de 10 273 millions d’euros de trésorerie et équivalents de trésorerie).

Déclarations prospectives

Ce communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots « s’attendre à », « anticiper », « croire », « avoir l’intention de », « estimer » ou « planifier », ainsi que par d’autres termes similaires. Bien que la direction de Sanofi estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Sanofi, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, les futures données cliniques et analyses, y compris postérieures à la mise sur le marché, les décisions des autorités réglementaires, telles que la FDA ou l’EMA, d’approbation ou non, et à quelle date, de la demande de dépôt d’un médicament, d’un procédé ou d’un produit biologique pour l’un de ces produits candidats, ainsi que leurs décisions relatives à l’étiquetage et d’autres facteurs qui peuvent affecter la disponibilité ou le potentiel commercial de ces produits candidats, l’absence de garantie que les produits candidats s’ils sont approuvés seront un succès commercial, l’approbation future et le succès commercial d’alternatives thérapeutiques, la capacité de Sanofi à saisir des opportunités de croissance externe et/ou à obtenir les autorisations réglementaires, les risques associés à la propriété intellectuelle et les litiges en cours ou futurs y relatifs ainsi que leur issue, l’évolution des cours de change et des taux d’intérêt, l’instabilité des conditions économiques, l’impact des initiatives de maîtrise des coûts et leur évolution, le nombre moyens d’actions en circulation ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Sanofi auprès de l’AMF et de la SEC, y compris ceux énumérés dans les rubriques « Facteurs de risque » et « Déclarations prospectives » du document de référence 2015 de Sanofi, qui a été déposé auprès de l’AMF ainsi que dans les rubriques « Risk Factors » et « Cautionary Statement Concerning ForwardLooking Statements » du rapport annuel 2015 sur Form 20-F de Sanofi, qui a été déposé auprès de la SEC. Sanofi ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles 223-1 et suivants du règlement général de l’Autorité des marchés financiers.

 

Annexes

Les états financiers ne sont pas audités. Les procédures d’audit des Commissaires aux comptes sont en cours.

Liste des annexes

Annexe 1: 

Quatrième trimestre et exercice 2016 – Chiffre d’affaires consolidé par GBU, par franchise, par produit et zone géographique

Annexe 2:

Résultat net des activités du quatrième trimestre et de 2016

Annexe 3:

Passage du résultat net des activités au résultat net consolidé – Part attribuable aux Actionnaires de Sanofi

Annexe 4:

Compte de résultats consolidés du quatrième trimestre et de 2016

Annexe 5:

Santé Animale: Quatrième trimestre et exercice 2016 : chiffre d’affaires et résultat opérationnel des activités

Annexe 6:

Variation de l’endettement net

Annexe 7:

Bilans consolidés simplifiés

Annexe 8:

Sensibilité aux devises

Annexe 9:

Portefeuille de R&D

Annexe 10:

Prochaines étapes de R&D attendues

Annexe 11:

Définitions des indicateurs non-GAAP

Annexe 1: Chiffre d’affaires consolidé par GBU, par franchise, par produit et zone géographique du quatrième trimestre 2016

Chiffre d’affaires
T4 2016
(millions d’euros)

Total Entité Opérationnelle Mondiale

Var. TCC

Var. Publiée

Europe

Var. TCC

Etats-Unis

Var. TCC

Reste du monde

Var. TCC

Marchés émergents

Var. TCC

Total
Franchises

Var. TCC

Var. Publiée

Aubagio

357

34,1%

35,2%

79

31,7%

265

34,5%

13

40,0%

10

37,5%

367

34,2%

34,9%

Lemtrada

112

44,9%

43,6%

39

41,4%

67

50,0%

6

20,0%

5

100,0%

117

46,9%

44,4%

Total Sclérose en plaques

469

36,5%

37,1%

118

34,8%

332

37,4%

19

33,3%

15

54,5%

484

37,1%

37,1%

Cerezyme

127

-2,3%

-3,1%

70

-1,4%

46

-2,1%

11

-8,3%

57

34,7%

184

7,8%

2,2%

Cerdelga

29

27,3%

31,8%

5

66,7%

23

21,1%

1

0

29

27,3%

31,8%

Myozyme

162

11,8%

12,5%

80

7,8%

66

18,2%

16

8,3%

30

39,1%

192

15,6%

15,0%

Fabrazyme

165

13,5%

17,0%

40

13,9%

95

13,4%

30

13,0%

17

17,6%

182

13,9%

15,2%

Aldurazyme

35

5,7%

0,0%

18

0,0%

11

0,0%

6

40,0%

15

14,3%

50

8,2%

2,0%

Total maladies rares

589

6,8%

7,9%

228

4,5%

270

7,7%

91

10,7%

127

23,5%

716

9,7%

8,5%

Taxotere

10

-23,1%

-23,1%

1

-50,0%

1

-116,7%

8

-52,9%

32

-8,3%

42

-12,2%

-14,3%

Jevtana

87

10,4%

13,0%

35

12,5%

39

5,7%

13

20,0%

5

-14,3%

92

8,3%

9,5%

Eloxatine

9

-67,9%

-67,9%

1

0,0%

0

-100,0%

8

-61,9%

32

10,0%

41

-27,6%

-29,3%

Thymoglobulin

59

9,4%

11,3%

9

0,0%

43

16,2%

7

-16,7%

18

12,5%

77

10,1%

11,6%

Mozobil

40

8,6%

14,3%

10

-9,1%

27

23,8%

3

-33,3%

1

-33,3%

41

5,3%

7,9%

Zaltrap

14

-17,6%

-17,6%

11

-15,4%

3

-40,0%

0

-100,0%

1

0,0%

15

-16,7%

-16,7%

Total Oncologie

277

-4,9%

-2,1%

78

0,0%

150

5,0%

49

-34,4%

92

-1,0%

369

-3,9%

-3,1%

Sanofi Genzyme (Médecine de spécialités)

1 335

12,6%

14,0%

424

10,4%

752

18,4%

159

-5,3%

234

14,3%

1 569

12,9%

12,6%

Lantus

1 220

-6,2%

-5,0%

199

-17,4%

931

-1,8%

90

-18,3%

243

0,0%

1 463

-5,1%

-4,8%

Toujeo

223

136,6%

139,8%

41

263,6%

169

111,4%

13

333,3%

15

180,0%

238

138,8%

142,9%

Apidra

73

-18,6%

-15,1%

32

-6,1%

29

-31,0%

12

-9,1%

22

33,3%

95

-9,6%

-8,7%

Amaryl

16

-20,0%

-20,0%

6

-16,7%

1

9

-28,6%

73

4,1%

89

-1,1%

-5,3%

Insuman

20

-8,7%

-13,0%

19

-9,1%

1

0

-100,0%

11

-20,0%

31

-13,2%

-18,4%

Total diabète

1 580

1,4%

2,8%

318

-5,6%

1 131

5,5%

131

-12,7%

365

4,1%

1 945

1,9%

2,2%

Multaq

93

10,8%

12,0%

10

-8,3%

81

15,7%

2

-100,0%

1

0,0%

94

10,6%

10,6%

Praluent

37

640,0%

640,0%

6

500,0%

30

500,0%

1

-200,0%

0

37

640,0%

640,0%

Total Cardiovasculaire

130

46,6%

47,7%

16

30,8%

111

48,0%

3

1

0,0%

131

45,6%

45,6%

Diabète & Cardiovasculaire

1 710

3,8%

5,2%

334

-4,2%

1 242

8,3%

134

-12,0%

366

4,1%

2 076

3,9%

4,2%

Plavix

363

-20,0%

-20,2%

37

-13,6%

0

97

-45,6%

229

-5,1%

363

-20,0%

-20,2%

Lovenox

414

0,7%

-1,2%

255

-1,5%

13

-27,8%

22

-8,3%

124

12,2%

414

0,7%

-1,2%

Renagel / Renvela

235

-2,5%

-1,7%

19

-24,0%

194

-0,5%

8

-11,1%

14

16,7%

235

-2,5%

-1,7%

Aprovel

163

-1,8%

-4,1%

29

-18,9%

4

33,3%

32

-3,2%

98

4,0%

163

-1,8%

-4,1%

Allegra

41

-18,2%

-6,8%

2

-50,0%

0

39

-16,7%

0

41

-18,2%

-6,8%

Myslee / Ambien / Stilnox

79

-11,8%

-7,1%

11

-8,3%

24

0,0%

30

-27,0%

14

8,3%

79

-11,8%

-7,1%

Synvisc / Synvisc One

111

-4,3%

-4,3%

9

12,5%

84

-9,8%

3

-20,0%

15

36,4%

111

-4,3%

-4,3%

Depakine

108

7,8%

4,9%

40

0,0%

0

5

50,0%

63

11,9%

108

7,8%

4,9%

Tritace

59

-6,3%

-7,8%

37

-9,8%

0

1

21

-4,3%

59

-6,3%

-7,8%

Lasix

34

0,0%

-2,9%

18

-5,3%

0

-100,0%

2

0,0%

14

14,3%

34

0,0%

-2,9%

Targocid

35

0,0%

-2,8%

16

-15,0%

0

2

100,0%

17

13,3%

35

0,0%

-2,8%

Orudis

26

-16,1%

-16,1%

4

0,0%

0

2

100,0%

20

-24,0%

26

-16,1%

-16,1%

Cordarone

29

-6,5%

-6,5%

7

-25,0%

0

8

0,0%

14

0,0%

29

-6,5%

-6,5%

Xatral

24

4,3%

4,3%

9

0,0%

0

2

0,0%

13

7,7%

24

4,3%

4,3%

Autres produits prescrits

847

11,5%

11,0%

418

0,7%

52

-256,3%

87

14,3%

290

-2,7%

847

11,5%

11,0%

Total autres produits prescrits

2 568

-1,3%

-1,8%

911

-3,3%

371

22,4%

340

-19,9%

946

0,9%

2 568

-1,3%

-1,8%

Génériques

468

0,2%

0,2%

192

-6,6%

43

-6,8%

24

57,1%

209

5,1%

468

0,2%

0,2%

Total Marchés Emergents Médecine de spécialités

234

14,3%

4,9%

0

0

0

234

14,3%

0

Total Marchés Emergents Diabètes & Cardiovasculaire

366

4,1%

-0,5%

0

0

0

366

4,1%

0,0%

Médecine Générale et Marchés Emergents

3 636

0,4%

-1,0%

1 103

-3,9%

414

18,7%

364

-17,5%

1 755

3,8%

Santé Grand Public

834

2,7%

3,1%

229

9,5%

209

4,6%

70

6,5%

326

-3,2%

834

2,7%

3,1%

Total Pharma

7 515

3,4%

3,3%

2 090

0,0%

2 617

12,3%

727

-12,0%

2 081

2,6%

7 515

3,4%

3,3%

Vaccins Polio / Pertussis / Hib

544

16,5%

16,7%

24

-30,3%

166

89,5%

50

-9,8%

304

5,1%

544

16,5%

16,7%

Vaccins Rappel adultes

129

-15,3%

-14,0%

7

-75,0%

100

-2,0%

4

0,0%

18

0,0%

129

-15,3%

-14,0%

Vaccins Méningite/Pneumonie

118

3,6%

5,4%

1

0,0%

93

7,1%

4

33,3%

20

-13,0%

118

3,6%

5,4%

Vaccins contre la grippe

416

-5,3%

-7,6%

6

-60,0%

280

-14,0%

7

50,0%

123

25,7%

416

-5,3%

-7,6%

Vaccins pour voyageurs et autres vaccins endémiques

107

4,0%

7,0%

5

-33,3%

35

40,0%

15

27,3%

52

-12,1%

107

4,0%

7,0%

Dengue

5

0

0

0

5

5

Vaccins

1 352

3,7%

3,5%

44

-46,3%

704

7,8%

83

-1,3%

521

7,3%

1 352

3,7%

3,5%

Total Groupe

8 867

3,4%

3,3%

2 134

-1,7%

3 321

11,3%

810

-11,0%

2 602

3,5%

8 867

3,4%

3,3%

Annexe 1: Chiffre d’affaires consolidé par GBU, par franchise, par produit et zone géographique de 2016

Chiffre d’affaires
2016
(millions d’euros)

Total Entité Opérationnelle Mondiale

Var. TCC

Var. Publiée

Europe

Var. TCC

Etats-Unis

Var. TCC

Reste du monde

Var. TCC

Marchés émergents

Var. TCC

Total
Franchises

Var. TCC

Var. Publiée

Aubagio

1 261

49,0%

48,9%

308

56,9%

908

46,6%

45

46,9%

34

75,0%

1 295

49,7%

48,7%

Lemtrada

407

77,7%

74,7%

151

73,6%

233

82,0%

23

64,3%

18

110,0%

425

79,0%

74,9%

Total Sclérose en plaques

1 668

55,2%

54,4%

459

62,2%

1 141

52,7%

68

52,2%

52

85,3%

1 720

56,1%

54,4%

Cerezyme

509

-3,9%

-4,3%

280

0,0%

181

-10,0%

48

-2,1%

239

27,1%

748

5,3%

-1,2%

Cerdelga

106

59,1%

60,6%

17

183,3%

85

41,7%

4

0

106

59,1%

60,6%

Myozyme

623

12,4%

12,1%

327

8,5%

240

16,6%

56

20,5%

102

20,2%

725

13,5%

11,5%

Fabrazyme

606

13,4%

14,6%

156

13,6%

345

12,8%

105

15,5%

68

25,4%

674

14,7%

13,9%

Aldurazyme

141

4,4%

2,9%

75

2,7%

42

5,0%

24

9,1%

60

15,5%

201

7,7%

3,1%

Total maladies rares

2 270

9,1%

9,4%

922

8,6%

1 014

9,4%

334

9,8%

507

22,9%

2 777

11,7%

8,9%

Taxotere

49

-41,3%

-38,8%

4

-42,9%

4

-500,0%

41

-47,3%

130

-3,5%

179

-17,1%

-19,4%

Jevtana

335

12,9%

13,9%

139

0,0%

152

18,9%

44

53,8%

23

-3,7%

358

11,5%

11,5%

Eloxatine

36

-61,9%

-62,9%

4

0,0%

0

-100,0%

32

-60,7%

134

8,5%

170

-21,6%

-25,1%

Thymoglobulin

222

7,8%

8,3%

38

-2,5%

160

10,3%

24

10,0%

59

23,5%

281

10,9%

9,8%

Mozobil

145

10,7%

10,7%

42

4,9%

95

14,5%

8

0,0%

7

-33,3%

152

7,0%

6,3%

Zaltrap

61

-16,2%

-17,6%

47

-7,8%

14

-33,3%

0

-50,0%

4

33,3%

65

-14,3%

-15,6%

Total Oncologie

1 081

-3,9%

-3,5%

326

-2,4%

582

6,4%

173

-30,3%

372

2,9%

1 453

-2,2%

-3,4%

Sanofi Genzyme (Médecine de spécialités)

5 019

17,3%

17,4%

1 707

16,4%

2 737

23,2%

575

-3,4%

931

16,7%

5 950

17,2%

15,1%

Lantus

4 761

-12,1%

-12,1%

878

-10,3%

3 528

-12,5%

355

-12,9%

953

6,0%

5 714

-9,4%

-10,6%

Toujeo

630

295,6%

296,2%

120

566,7%

475

246,0%

35

775,0%

19

260,0%

649

294,5%

295,7%

Apidra

286

-8,4%

-7,1%

127

2,4%

115

-20,7%

44

2,6%

81

32,4%

367

-1,1%

-2,4%

Amaryl

70

-19,3%

-15,7%

27

3,8%

3

50,0%

40

-32,7%

292

0,3%

362

-3,8%

-7,9%

Insuman

85

-11,3%

-12,4%

82

-11,7%

3

50,0%

0

-100,0%

44

13,6%

129

-3,5%

-8,5%

Total diabète

5 946

-3,8%

-3,7%

1 319

-0,4%

4 127

-4,6%

500

-6,5%

1 395

7,0%

7 341

-1,8%

-3,2%

Multaq

347

3,6%

3,6%

44

2,3%

299

4,2%

4

-25,0%

6

16,7%

353

3,8%

3,5%

Praluent

104

1055,6%

1055,6%

18

1700,0%

85

855,6%

1

-100,0%

1

105

1066,7%

1066,7%

Total Cardiovasculaire

451

31,1%

31,1%

62

40,0%

384

30,1%

5

0,0%

7

33,3%

458

31,1%

30,9%

Diabète & Cardiovasculaire

6 397

-2,0%

-1,8%

1 381

0,9%

4 511

-2,3%

505

-6,5%

1 402

7,2%

7 799

-0,4%

-1,7%

Plavix

1 544

-18,8%

-20,0%

162

-11,4%

1

0,0%

411

-50,0%

970

3,4%

1 544

-18,8%

-20,0%

Lovenox

1 636

-1,7%

-4,8%

1 027

-1,1%

54

-29,9%

93

-2,1%

462

1,6%

1 636

-1,7%

-4,8%

Renagel / Renvela

922

-1,1%

-1,4%

82

-31,4%

764

5,5%

33

6,5%

43

-23,3%

922

-1,1%

-1,4%

Aprovel

681

-7,0%

-10,6%

127

-13,5%

15

0,0%

127

-7,9%

412

-4,8%

681

-7,0%

-10,6%

Allegra

186

-11,9%

-4,1%

9

-18,2%

0

177

-11,5%

0

186

-11,9%

-4,1%

Myslee / Ambien / Stilnox

304

-2,9%

-0,7%

44

-6,4%

84

13,5%

120

-16,0%

56

9,3%

304

-2,9%

-0,7%

Synvisc / Synvisc One

408

-0,2%

-1,2%

33

3,1%

313

-2,8%

14

-12,5%

48

20,9%

408

-0,2%

-1,2%

Depakine

416

3,3%

-1,4%

161

-1,2%

0

15

7,1%

240

6,3%

416

3,3%

-1,4%

Tritace

245

-7,7%

-10,6%

154

-4,9%

0

4

-20,0%

87

-11,3%

245

-7,7%

-10,6%

Lasix

148

-6,2%

-8,6%

75

-2,6%

0

-100,0%

19

-34,6%

54

7,1%

148

-6,2%

-8,6%

Targocid

149

-3,8%

-6,9%

74

-8,4%

0

7

-25,0%

68

4,3%

149

-3,8%

-6,9%

Orudis

103

-30,1%

-34,0%

17

-5,3%

0

7

50,0%

79

-36,1%

103

-30,1%

-34,0%

Cordarone

122

-4,6%

-6,2%

28

-6,7%

0

31

-9,4%

63

-1,5%

122

-4,6%

-6,2%

Xatral

100

8,4%

5,3%

38

0,0%

0

4

-20,0%

58

17,3%

100

8,4%

5,3%

Autres produits prescrits

3 347

-5,9%

-7,9%

1 611

-4,1%

259

-16,6%

358

-5,7%

1 119

-5,8%

3 347

-5,9%

-7,9%

Total autres produits prescrits

10 311

-6,8%

-8,7%

3 642

-4,8%

1 490

-2,4%

1 420

-25,7%

3 759

-2,0%

10 311

-6,8%

-8,7%

Génériques

1 854

0,7%

-3,3%

802

-0,7%

175

1,8%

92

1,2%

785

1,8%

1 854

0,7%

-3,3%

Total Marchés Emergents Médecine de spécialités

931

16,7%

4,3%

931

16,7%

Total Marchés Emergents Diabètes & Cardiovasculaire

1 402

7,2%

-0,8%

1 402

7,2%

Médecine Générale et Marchés Emergents

14 498

-3,3%

-6,6%

4 444

-4,1%

1 665

-1,9%

1 512

-24,5%

6 877

2,5%

Santé Grand Public

3 330

-1,6%

-4,6%

879

0,0%

938

3,8%

275

9,9%

1 238

-7,9%

3 330

-1,6%

-4,6%

Total Pharma

29 244

0,2%

-1,9%

8 411

0,8%

9 851

4,3%

2 867

-15,2%

8 115

0,8%

29 244

0,2%

-1,9%

Vaccins Polio / Pertussis / Hib

1 495

12,7%

10,9%

105

16,7%

405

2,5%

153

9,3%

832

18,2%

1 495

12,7%

10,9%

Vaccins Rappel adultes

417

-15,5%

-15,9%

44

-29,0%

302

-16,4%

23

20,0%

48

-7,4%

417

-15,5%

-15,9%

Vaccins Méningite/Pneumonie

633

4,1%

3,1%

5

66,7%

518

4,6%

16

88,9%

94

-7,5%

633

4,1%

3,1%

Vaccins contre la grippe

1 521

16,6%

15,1%

83

-13,5%

1 117

24,4%

39

8,3%

282

3,7%

1 521

16,6%

15,1%

Vaccins pour voyageurs et autres vaccins endémiques

368

-0,8%

-1,9%

26

-13,3%

126

13,5%

50

-5,7%

166

-6,1%

368

-0,8%

-1,9%

Dengue

55

0

0

0

55

55

Vaccins

4 577

8,8%

7,4%

268

-5,3%

2 540

8,3%

291

8,9%

1 478

12,4%

4 577

8,8%

7,4%

Total Groupe

33 821

1,2%

-0,7%

8 679

0,6%

12 391

5,1%

3 158

-13,4%

9 593

2,4%

33 821

1,2%

-0,7%

Annexe 2 : Résultat net des activités du quatrième trimestre 2016

4ème trimestre 2016

Pharmacie

Vaccins

Autres

Groupe

En millions d’euros

T4

 2016

T4

2015

Var

T4

 2016

T4

2015

Var

T4

2016

T4

2015

T4

 2016

T4

2015

Var

Chiffre d’affaires

7 515

7 277

3,3%

1 352

1 306

3,5%

8 867

8 583

3,3%

Autres revenus (1)

83

91

(8,8%)

227

144

57,6%

310

235

31,9%

Coût des ventes

(2 210)

(2 195)

0,7%

(746)

(670)

11,3%

(2 956)

(2 865)

3,2%

En % du chiffre d’affaires

(29,4%)

(30,2%)

(55,2%)

(51,3%)

(33,3%)

(33,4%)

Marge brute

5 388

5 173

4,2%

833

780

6,8%

6 221

5 953

4,5%

En % du chiffre d’affaires

71,7%

71,1%

61,6%

59,7%

70,2%

69,4%

Frais de recherche et développement

(1 292)

(1 214)

6,4%

(145)

(150)

(3,3%)

(1 437)

(1 364)

5,4%

En % du chiffre d’affaires

(17,2%)

(16,7%)

(10,7%)

(11,5%)

(16,2%)

(15,9%)

Frais commerciaux et généraux

(2 401)

(2 276)

5,5%

(202)

(206)

(1,9%)

(2 603)

(2 482)

4,9%

En % du chiffre d’affaires

(31,9%)

(31,3%)

(14,9%)

(15,8%)

(29,4%)

(28,9%)

Autres produits et charges d’exploitation

(28)

46

(14)

25

(36)

(47)

(78)

24

Quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence*

41

28

12

3

53

31

Part attribuable aux Intérêts Non Contrôlants

(31)

(39)

(1)

(32)

(39)

Résultat opérationnel des activités

1 677

1 718

(2,4%)

483

452

6,9%

(36)

(47)

2 124

2 123

0,0%

En % du chiffre d’affaires

22,3%

23,6%

35,7%

34,6%

24,0%

24,7%

Produits et charges financiers

(125)

(73)

Charges d’impôts

(474)

(358)

Taux d’impôts**

24,0%

17,4%

Résultat net des activités hors Santé Animale

1 525

1 692

(9,9%)

En % du chiffre d’affaires

17,2%

19,7%

Résultat net Santé animale

81

17

376,5%

Résultat Net des Activités

1 606

1 709

(6,0%)

Résultat des activités par action hors Santé animale*** (en euros)

1,19

1,30

(8,5%)

Résultat des activités par  action*** (en euros)

1,25

1,31

(4,6%)

*     Net d’impôts.

**    Déterminé sur la base du résultat des activités avant impôts, mises en équivalence et intérêts non contrôlants (hors Santé animale).

***  Calculé sur un nombre moyen d’actions en circulation de 1 282,9 millions au quatrième trimestre 2016 et 1 304,9 millions au quatrième trimestre 2015.

  1.   Suite à un changement de présentation, les ventes de produits n’appartenant pas au Groupe, de la société VaxServe, sont comptabilisés, à partir de 2016, sur la ligne Autres revenus. Par conséquence, le Chiffre d’affaires et les Autres revenus des périodes comparatives ont été représentés.

Annexe 2 : Résultat net des activités de 2016

2016

Pharmacie

Vaccins

Autres

Groupe

En millions d’euros

 2016

2015

Var

 2016

2015

Var

2016

2015

2016

2015

Var

Chiffre d’affaires

29 244

29 799

(1,9%)

4 577

4 261

7,4%

33 821

34 060

(0,7%)

Autres revenus (1)

274

288

(4,9%)

613

513

19,5%

887

801

10,7%

Coût des ventes

(8 349)

(8 788)

(5,0%)

(2 353)

(2 131)

10,4%

(10 702)

(10 919)

(2,0%)

En % du chiffre d’affaires

(28,5%)

(29,5%)

(51,4%)

(50,0%)

(31,6%)

(32,1%)

Marge brute

21 169

21 299

(0,6%)

2 837

2 643

7,3%

24 006

23 942

0,3%

En % du chiffre d’affaires

72,4%

71,5%

62,0%

62,0%

71,0%

70,3%

Frais de recherche et développement

(4 618)

(4 530)

1,9%

(554)

(552)

0,4%

(5 172)

(5 082)

1,8%

En % du chiffre d’affaires

(15,8%)

(15,2%)

(12,1%)

(13,0%)

(15,3%)

(14,9%)

Frais commerciaux et généraux

(8 743)

(8 656)

1,0%

(743)

(726)

2,3%

(9 486)

(9 382)

1,1%

En % du chiffre d’affaires

(29,9%)

(29,0%)

(16,2%)

(17,0%)

(28,0%)

(27,5%)

Autres produits et charges d’exploitation

(1)

(121)

(14)

27

(112)

(114)

(127)

(208)

Quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence*

129

146

48

23

177

169

Part attribuable aux Intérêts Non Contrôlants

(112)

(125)

(1)

(1)

(113)

(126)

Résultat opérationnel des activités

7 824

8 013

(2,4%)

1 573

1 414

11,2%

(112)

(114)

9 285

9 313

(0,3%)

En % du chiffre d’affaires

26,8%

26,9%

34,4%

33,2%

27,5%

27,3%

Produits et charges financiers

(399)

(381)

Charges d’impôts

(2 054)

(1 929)

Taux d’impôts**

23,3%

21,7%

Résultat net des activités hors Santé Animale

6 832

7 003

(2,4%)

En % du chiffre d’affaires

20,2%

20,6%

Résultat net Santé animale

476

368

29,3%

Résultat Net des Activités

7 308

7 371

(0,9%)

Résultat des activités par action hors Santé animale*** (en euros)

5,31

5,36

(0,9%)

Résultat des activités par  action*** (en euros)

5,68

5,64

0,7%

*     Net d’impôts.

**    Déterminé sur la base du résultat des activités avant impôts, mises en équivalence et intérêts non contrôlants (hors Santé animale).

***  Calculé sur un nombre moyen d’actions en circulation de 1 286,6 millions au quatrième trimestre 2016 et 1 306,2 millions au quatrième trimestre 2015.

  1. Suite à un changement de présentation, les ventes de produits n’appartenant pas au Groupe, de la société VaxServe, sont comptabilisés, à partir de 2016, sur la ligne Autres revenus. Par conséquence, le Chiffre d’affaires et les Autres revenus des périodes comparatives ont été représentés.

Annexe 3 : Passage du résultat net des activités au résultat net consolidé – Part attribuable aux actionnaires de Sanofi

En millions d’euros

T4 2016 (1)

T4 2015 (1)

Variation

Résultat net des activités

1 606

1 709

(6,0%)

Amortissement des incorporels (2)

(412)

(695)

Dépréciation des incorporels

(119)

(533)

Ajustement de la juste valeur des passifs liés à des contreparties éventuelles

(41)

(108)

Coûts de restructuration et assimilés

(189)

(359)

Dépréciation des titres Alnylam

(296)

Autres gains et pertes, et litiges (3)

211

Effet d’impôts sur les éléments ci-dessus (4):

95

601

      liés aux amortissements des incorporels

197

256

      liés aux dépréciations des incorporels

24

175

      liés aux ajustements de la juste valeur des passifs liés à des contreparties éventuelles

1

46

      liés aux coûts de restructuration et assimilés

(139)

124

      autres effets d’impôt

12

Autres éléments d’impôts

Quote-part revenant aux intérêts non contrôlants sur les éléments ci-dessus

11

20

Coûts de restructuration et charges résultant des conséquences des acquisitions sur les sociétés mises en équivalence

(9)

(59)

Eléments relatifs à l’Activité Santé animale (5)

(63)

(242)

Autres éléments Sanofi Pasteur MSD (6)

(4)

Résultat net consolidé – Part attribuable aux Actionnaires de Sanofi

790

334

136,5%

Bénéfice net consolidé par action (7) (en euros)

0,62

0,26

  1. Les résultats de l’activité Santé Animale sont présentés séparement en application de la norme IFRS 5, Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées.

  1. Dont charge d’amortissement liée à l’impact de la comptabilisation des regroupements d’entreprises: 374 millions d’euros au quatrième trimestre 2016 et 423 millions d’euros au quatrième trimestre 2015.

  1. Cette ligne comprend le résultat de cession avant effet d’impôt des titres détenus dans la coentreprise Sanofi Pasteur MSD.
  2. Cette ligne inclut l’impact sur les actifs et les passifs d’impôts différés provenant des éléments de réconciliation (notamment amortissement et dépréciation des incorporels et coûts de restructuration) à la suite de changements de taux d’impôts, principalement en France (passage à un taux d’IS de 28% à compter du 1er janvier 2020).

  1. Cette ligne comprend l’extourne des charges d’amortissements et de dépréciations des actifs corporels à partir de la date d’application d’IFRS 5 comprises dans le résultat net des activités, les charges d’amortissements et de dépréciations des actifs incorporels comptabilisés jusqu’à la date d’application d’IFRS 5 et les coûts directement liés à l’opération de cession, ainsi que les effets d’impôts des éléments précités.

  1. Cette ligne comprend l’extourne de la quote-part du résultat net des activités de Sanofi Pasteur MSD à compter de la date d’annonce par Sanofi et Merck de leur intention de mettre un terme à leur coentreprise.

  1. Calculé sur un nombre moyen d’actions en circulation de 1 282,9 millions au quatrième trimestre 2016 et 1 304,9 millions au troisième  trimestre 2015.

En millions d’euros

2016(1)

2015(1)

Variation

Résultat net des activités

7 308

7 371

(0,9%)

Amortissement des incorporels(2)

(1 692)

(2 137)

Dépréciation des incorporels

(192)

(767)

Ajustement de la juste valeur des passifs liés à des contreparties éventuelles

(135)

53

Coûts de restructuration et assimilés

(879)

(795)

Dépréciation des titres Alnylam

(457)

Autres gains et pertes, et litiges (3)

211

Effet d’impôts sur les éléments ci-dessus (4):

841

1 331

      liés aux amortissements des incorporels

647

757

      liés aux dépréciations des incorporels

47

262

      liés aux ajustements de la juste valeur des passifs liés à des contreparties éventuelles

24

39

      liés aux coûts de restructuration et assimilés

95

273

      autres effets d’impôt

28

Autres éléments d’impôts

(113)

(111)

Quote-part revenant aux intérêts non contrôlants sur les éléments ci-dessus

22

25

Coûts de restructuration et charges résultant des conséquences des acquisitions sur les sociétés mises en équivalence

9

(191)

Eléments relatifs à l’Activité Santé animale (5)

(162)

(492)

Autres éléments Sanofi Pasteur MSD (6)

(52)

Résultat net consolidé – Part attribuable aux Actionnaires de Sanofi

4 709

4 287

9,8%

Bénéfice net consolidé par action (7) (en euros)

3,66

3,28

  1. Les résultats de l’activité Santé Animale sont présentés séparement en application de la norme IFRS 5, Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées.
  2. Dont charge d’amortissement liée à l’impact de la comptabilisation des regroupements d’entreprises: 1 550 millions d’euros en 2016 et 1 770 millions d’euros en 2015.
  3. Cette ligne comprend le résultat de cession avant effet d’impôt des titres détenus dans la coentreprise Sanofi Pasteur  MSD.
  4. Cette ligne inclut l’impact sur les actifs et les passifs d’impôts différés provenant des éléments de réconciliation (notamment amortissement et dépréciation des incorporels et coûts de restructuration) à la suite de changements de taux d’impôts, principalement en France (passage à un taux d’IS de 28% à compter du 1er janvier 2020) et au Japon.
  5. Cette ligne comprend l’extourne des charges d’amortissements et de dépréciations des actifs corporels à partir de la date d’application d’IFRS 5 comprises dans le résultat net des activités, les charges d’amortissements et de dépréciations des actifs incorporels comptabilisés jusqu’à la date d’application d’IFRS 5 et les coûts directement liés à l’opération de cession, ainsi que les effets d’impôts des éléments précités.
  6. Cette ligne comprend l’extourne de la quote-part du résultat net des activités de Sanofi Pasteur MSD à compter de la date d’annonce par Sanofi et Merck de leur intention de mettre un terme à leur coentreprise en Europe.
  7. Calculé sur un nombre moyen d’actions en circulation de 1 286,6 millions en 2016 et 1 306,2 millions en 2015.

Annexe 4 : Compte de résultats consolidés

En millions d’euros

T4 2016(1)

T4 2015(1)(2)

2016(1)

2015(1)(2)

Chiffre d’affaires

8 867

8 583  

33 821

34 060

Autres revenus

310

235

887

801

Coût des ventes

(2 956)

(2 865)

(10 702)

(10 919)

Marge brute

6 221

5 953

24 006

23 942

Frais de recherche et développement

(1 437)

(1 364)

(5 172)

(5 082)

Frais commerciaux et généraux

(2 603)

(2 482)

(9 486)

(9 382)

Autres produits d’exploitation

56

145

355

254

Autres charges d’exploitation

(134)

(121)

(482)

(462)

Amortissements des incorporels

(412)

(695)

(1 692)

(2 137)

Dépréciations des incorporels

(119)

(533)

(192)

(767)

Ajustement de la juste valeur des passifs liés à des contreparties éventuelles

(41)

(108)

(135)

53

Coûts de restructuration et assimilés

(189)

(359)

(879)

(795)

   Autres gains et pertes

211

211

Résultat opérationnel

1 553

436

6 534

5 624

Charges financières

(422)

(172)

(924)

(559)

Produits financiers

1

99

68

178

Résultat avant impôt et sociétés mises en équivalence

1 132

363

5 678

5 243

Charges d’impôts

(369)

243

(1 326)

(709)

Quote-part du résultat net des SME

30

(28)

134

(22)

Résultat net de l’ensemble consolidé hors activité Santé Animale

793

578

4 486

4 512

Résultat net de l’activité Santé Animale destinée à être échangée

18

(225)

314

(124)

Résultat net de l’ensemble consolidé

811

353

4 800

4 388

Part des Intérêts Non Contrôlants

21

19

91

101

Résultat net consolidé – Part attribuable aux Actionnaires de Sanofi

790

334

4 709

4 287

Nombre moyen d’actions en circulation (en millions)

1 282,9

1 304,9

1 286,6

1 306,2

Bénéfice net par action hors activité Santé animale (en euros)

0,60

0,43

3,42

3,38

Bénéfice net par action (en euros)

0,62

0,26

3,66

3,28

  1. Les résultats de l’activité Santé Animale sont présentés séparement en application de la norme IFRS 5, Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées.
  2. Suite un changement de présentation, les ventes de produits n’appartenant pas au Groupe, de la société VaxServe, sont comptabilisés, à partir de 2016, sur la ligne Autres Revenus. Par conséquence, le Chiffre d’affaires et les Autres Revenus des périodes comparatives ont été représentés.

Annexe 5 : Santé animale : Quatrième trimestre et exercice 2016 : Chiffre d’affaires et résultat opérationnel des activités

Chiffres d’affaires (en M€)

T4 2016

Var
(TCC)

2016

Var
(TCC)

Animaux de compagnie

359

+11,8%

1,781

+10,4%

Animaux de production

240

927

+7,9%

Total Santé animale

599

+6,8%

2 708

+9,5%

  dont vaccins

226

+6,6%

845

+8,0%

  dont produits à base de fipronil

84

-16,7%

546

-11,2%

  dont produits à base d’avermectine

97

+1,1%

520

+5,2%

Santé animale

4ème trimestre 2016

2016

En millions d’euros

T4 2016

T4 2015

Var

2016

2015

Var

Chiffres d’affaires

599

559

7,2%

2 708

2 515

7,7%

Autres revenus

12

9

33,3%

39

41

(4,9%)

Coût des ventes

(230)

(217)

6,0%

(937)

(885)

5,9%

En % du chiffre d’affaires

(38,4%)

(38,8%)

(34,6%)

(35,2%)

Marge brute

381

351

8,5%

1 810

1 671

8,3%

En % du chiffre d’affaires

63,6%

62,8%

66,8%

66,4%

Frais de recherche et développement

(56)

(51)

9,8%

(191)

(177)

7,9%

En % du chiffre d’affaires

(9,3%)

(9,1%)

(7,1%)

(7,0%)

Frais commerciaux et généraux

(225)

(218)

3,2%

(899)

(865)

3,9%

En % du chiffre d’affaires

(37,6%)

(39,0%)

(33,2%)

(34,4%)

Autres produits et charges d’exploitation

2

(4)

(14)

5

Quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence*

1

1

Résultat opérationnel des activités

102

78

30,8%

707

635

11,3%

En % du chiffre d’affaires

17,0%

14,0%

26,1%

25,2%

* Net d’impôts

Annexe 6 : Variation de l’endettement net

En millions d’euros

2016

 2015

Résultat net des activités

7 308

7 371

Amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles et logiciels

1 355

1 333

Plus ou moins-values sur cessions d’actifs non courants nettes d’impôts

(33)

(137)

Autres éléments du résultat sans impact sur la trésorerie

44

(19)

Marge brute d’autofinancement (1)

8 674

8 548

Variation du besoin en fonds de roulement (1)

610

1 048

Acquisitions d’immobilisations corporelles et logiciels

(1 486)

(1 464)

Cash-flow libre (1)

7 798

8 132

Acquisitions d’immobilisations incorporelles hors logiciels

(716)

(1 559)

Acquisitions de titres, dette nette incluse

(534)

(365)

Coûts de restructuration

(729)

(682)

Produits de cessions d’immobilisations corporelles, incorporelles et autres actifs non courants nets d’impôts

314

208

Augmentation de capital Sanofi

306

573

Dividendes Sanofi

(3 759)

(3 694)

Acquisitions d’actions propres

(2 908)

(1 784)

Cessions d’actions propres, nettes d’impôts

1

Transactions avec les Intérêts Non Contrôlants inclus dividendes

(31)

(25)

Incidence de change

(192)

(768)

Autres éléments

(501)

(120)

Variation de la dette nette

(952)

(83)

(1)  Hors coûts de restructuration

Annexe 7 : Bilans consolidés simplifiés

ACTIF

Millions d’euros

31/12/16

31/12/15

PASSIF

Millions d’euros

31/12/16

31/12/15

Capitaux Propres – Part attribuable aux Actionnaires de Sanofi

57 554

58 049

Capitaux Propres – Part des Intérêts Non Contrôlants

170

161

Total des capitaux propres

57 724

58 210

Emprunts à long terme – partie à + 1 an

16 815

13 118

Immobilisations  corporelles

10 019

9 943

Passifs non courants liés à des regroupements d’entreprises et à des intérêts non contrôlants

1 378

1 121

Actifs incorporels

(y compris écarts d’acquisition)

51 166

51 583

Provisions et autres passifs non courants

8 834

9 169

Actifs financiers non courants, SME et impôts différés actifs

10 379

10 115

Impôts différés passifs

2 292

2 895

Actif non courant

71 564

71 641

Passif non courant

29 319

26 303

Fournisseurs et autres passifs courants

14 472

13 259

Stocks, clients et  autres actifs courants

16 414

15 780

Passifs courants liés à des regroupements d’entreprises et à des intérêts non contrôlants

198

130

Trésorerie et équivalents de trésorerie

10 273

9 148

Emprunts à court terme et part à court terme de la dette à long terme

1 764

3 436

Actif courant

26 687

24 928

Passif courant

16 434

16 825

Actifs destinés à être cédés

ou échangés

6 421

5 752

Passifs liés aux actifs destinés à être cédés ou échangés

1 195

983

Total de l’ACTIF

104 672

102 321

Total du PASSIF

104 672

102 321

Annexe 8 : Sensibilité  aux devises

Sensibilité aux devises du BNPA des activités 2017

Devises

Variation

Sensibilité du BNPA des activités

Dollar U.S.

-0.05 USD/EUR

+EUR 0.13

Yuan chinois

+0.2 CNY/EUR

-EUR 0.02

Yen japonais

+5 JPY/EUR

-EUR 0.02

Real brésilien

+0.4 BRL/EUR

-EUR 0.02

Rouble russe

+10 RUB/EUR

-EUR 0.03

Chiffre d’affaires du T4 2016 et de 2016: Exposition aux devises (Hors Merial)

Currency

T4 2016

2016

US $

38,2%

37,5%

Euro €

21,9%

22,9%

Yuan chinois

5,3%

5,8%

Yen japonais

4,5%

4,7%

Real brésilien

2,5%

2,8%

Peso mexicain

2,4%

1,6%

Rouble russe

1,9%

1,4%

British Pound

1,7%

1,8%

$ australien

1,4%

1,5%

$ canadien

1,4%

1,4%

Autres

18,8%

18,6%

Taux de change moyens

T4 2015

T4 2016

Change

€/$

1,09

1,08

-1,5%

€/Yen

132,93

117,92

-11,3%

€/Yuan

7,00

7,38

+5,5%

€/Real

4,21

3,55

-15,7%

€/Rouble

72,37

67,99

-6,0%

Annexe 9 : Portefeuille de R&D

: Nouvelle entité moléculaire

Soumission

N

sarilumab
Anticorps monoclonal anti-IL6R

Polyarthrite rhumatoïde, États-Unis, UE

Dengvaxia®(1)
Vaccin contre la dengue
modérée à sévère

N

Dupixent®
Anticorps monoclonal anti-IL4Rα

Dermatite atopique, États-Unis, UE

PR5i
DTP-HepB-Polio-Hib
Vaccin pédiatrique hexavalent, États-Unis

N

SAR342434
insuline lispro

Diabète de type 1 et 2

VaxiGrip® QIV IM(1)
Vaccin anti grippal inactivé

quadrivalent (+3 ans)

Phase 3

dupilumab
Anticorps monoclonal anti-IL4Rα

Asthme, polypose nasale

Clostridium difficile
Vaccin toxoïde

N

isatuximab
Anticorps monoclonal anti-CD38 nu

Myélome multiple récidivant et réfractaire

VaxiGrip® QIV IM
Vaccin anti grippal inactivé

quadrivalent (6-35 mois)

N

patisiran (ALN-TTR02)
Inhibiteur siRNA ciblant la TTR

Polyneuropathie amyloïde familiale

Vaccin pédiatrique pentavalent
DTP-Polio-Hib

Japon

N

GZ402666
neo GAA

Maladie de Pompe

Men Quad TT
Vaccin méningococcique
ACYW conjugué de 2e génération

N

sotagliflozin
Inhibiteur oral du SGLT-1&2

Diabète de type 1 et 2

  1. Approuvé dans 14 pays
  2. Approuvé dans 27 pays

Phase 2

dupilumab
Anticorps monoclonal anti-IL4Rα

Œsophagite éosinophilique

N

GZ402671
Inhibiteur GCS oral

Maladie de Fabry, Gaucher Type 3
Maladie de Parkinson liée à Gaucher

Rabies VRVg
Vaccin antirabique
cultivé sur cellules Vero purifiées

N

SAR156597
 Anticorps monoclonal IL4/IL13 bi-spécifique

Fibrose pulmonaire idiopathique / Sclérodermie systémique

N

efpeglenatide
Agoniste des récepteurs du GLP-1
à longue durée d’action
Diabète de type 2

Tuberculose
Vaccin recombinant sous-unitaire

N

GZ389988
TRKA antagoniste

Ostéoarthrite

N

SAR425899

Agoniste double des récepteurs du GLP-1 / GCG

Diabète de type 2

Fluzone® QIV HD

Vaccin anti grippal inactivé

quadrivalent – Haute-dose

sarilumab
Anticorps monoclonal anti-IL6R

Uvéite

N

SAR100842
Antagoniste des récepteurs LPA-1
Sclérodermie systémique

Adacel+
Rappel Tdap

N

SAR422459
Thérapie génique ABCA4

Maladie de Stargardt

N

SAR439152
Inhibiteur de la myosine

Cardiomyopathie hypertrophique

Shan 6
DTP-HepB-Polio-Hib

Vaccin pédiatrique hexavalent

N

SAR439684
Inhibiteur PD-1

Carcinome cutané à cellules squameuses en phase avancée

N

Combinaison

ferroquine / OZ439

Antimalarial

HIV

Prévention des infections HIV chez l’adulte à risque

N

olipudase alfa
Déficience en rhASM
Déficience en sphingomyélinase acide(1)

Phase 1

N

SAR440340
Anticorps monoclonal  anti-IL33

Asthme & MPOC

N

SAR428926
Anticorps monoclonal maytansin-loaded
anti-LAMP1

Cancer

Herpes Simplex Virus Type 2
Vaccin HSV-2

N

SAR439794
agoniste TLR4
Allergie aux arachides

N

fitusiran (ALN-AT3)
siRNA ciblant l’antithrombine
Hémophilie

Zika
Vaccin Zika inactivé

N

GZ402668
GLD52 (anticorps monoclonal anti-CD52)

Sclérose en plaques récurrente

N

SAR438335

Agoniste double des récepteurs du GLP-1 / GIP

Diabète de type 2

Virus respiratoire syncytial
Nourrissons

N

UshStat®
Thérapie génique myosine 7A
Maladie d’Usher type 1B

N

SAR341402

Insuline à action rapide 

Diabète

N

SAR228810
Anticorps monoclonal anti proto-fibrillaire AB

Maladie d’Alzheimer

N

SAR247799
Agoniste des récepteurs S1P1

Indication cardiovasculaire

N

SAR566658
Anticorps monoclonal maytansin-loaded
anti-CA6

Tumeurs solides

N

SAR407899
rho kinase
Angine microvasculaire

N

SAR408701
Anticorps monoclonal maytansin-loaded
anti-CEACAM5

Tumeurs solides

  1. Précédemment connue sous le nom de maladie de Niemann-Pick type B

Annexe 10 : Prochaines étapes de R&D attendues

Produit

Événement attendu

Timing

Dengvaxia®

Décision réglementaire dans les pays endémiques

Courant 2017

Kevzara®(1)

Resoumission réglementaire aux Etats-Unis dans la polyarthrite rhumatoïde

T1 2017

Dupixent®(1)

Soumission réglementaire au Japon dans la dermatite atopique (DA)

T1 2017

Dupixent®(1)

Décision réglementaire aux Etats-Unis dans la dermatite atopique

T1 2017

dupilumab

Début de l’étude de Phase 3 dans l’asthme chez les enfants de 6-11 ans

T2 2017

fitusiran

Début de l’étude de Phase 3 dans l’hémophilie

T2 2017

Kevzara®(1)

Décision réglementaire aux Etats-Unis dans la polyarthrite rhumatoïde

T2 2017

Dupixent®(1)

Début de l’étude de Phase 3 en DA chez les enfants de 12-17 ans

T2 2017

Dupixent®(1)

Début de l’étude de Phase 3 en DA chez les enfants de 6-11 ans

T3 2017

patisiran

Résultats de l’étude de Phase 3 dans la polyneuropathie amyloïde familiale

T3 2017

Fluzone QIV HD

Début de l’étude de Phase 3

T3 2017

VaxiGrip® QIV IM (6-35 mois)

Soumission réglementaire en Europe

T3 2017

dupilumab

Résultats de l’étude de Phase 3 dans l’asthme chez les adultes

T4 2017

dupilumab

Soumission réglementaire aux Etats-Unis dans l’asthme chez les adultes

T4 2017

efpeglenatide

Début de l’étude de Phase 3 dans le diabète de type 2

2017

isatuximab

Début de l’étude de Phase 3 dans le myélome multiple

2017

  1. Le nom de marque a été provisoirement accepté par les autorités de santé

Annexe 11: Définitions des indicateurs financiers non-GAAP

Sanofi

« Sanofi » correspond à Sanofi et ses filiales

Chiffre d’affaires de Sanofi à taux de change constants (TCC)

Lorsqu’il est fait référence aux variations du chiffre d’affaires à taux de change constants, cela signifie que l’impact des variations de taux de change a été exclu.

L’impact des taux de change est éliminé en recalculant les ventes de l’exercice considéré sur la base des taux de change utilisés pour l’exercice précédent.

Tableau de passage du chiffre d’affaires publié de Sanofi au chiffre d’affaires à taux de change constants au quatrième trimestre et en 2016

En millions d’euros

T4 2016

 2016

Chiffre d’affaires

8 867

33 821

Impact de l’écart de conversion

+10

+661

Chiffre d’affaires à taux de change constants (TCC)

8 877

34 482

Résultat net des activités

Sanofi publie un important indicateur non-GAAP, le « Résultat net des activités ».

Le Résultat net des activités correspond au Résultat net consolidé – Part attribuable aux actionnaires de Sanofi
avant :

  • amortissement des incorporels,
  • dépréciation des incorporels,
  • ajustement de la juste valeur des compléments de prix liés aux regroupements d’entreprises,
  • autres impacts résultant des conséquences des acquisitions (y compris les impacts concernant les sociétés mises en équivalence),
  • coûts de restructuration et assimilés(1),
  • autres gains et pertes (y compris plus ou moins-values de cessions majeures d’immobilisations(1)),
  • coûts ou provisions sur litiges(1),
  • effets fiscaux sur les éléments ci-dessus ainsi que les impacts des litiges fiscaux majeurs,
  • taxe sur les dividendes (3%) versés aux actionnaires de Sanofi,
  • la dépréciation des titres de la société Alnylam pour 2016 reflétant la baisse de la valeur de marché des titres à la date de clôture, par rapport au cours historique,
  • éléments de l’activité Santé Animale exclus du résultat net des activités(2),
  • la part attribuable aux Intérêts Non Contrôlant sur les éléments ci-dessus,
  • Autres éléments relatifs à la coentreprise Sanofi Pasteur MSD(3).

  1. Présentés sur les lignes du compte de résultat consolidé Coûts de restructuration et assimilés et Autres gains et pertes, litiges (voir note B.20. aux états financiers consolidés)

  1. Impact de l’arrêt des amortissements et dépréciations d’actifs corporels à partir de la date d’application d’IFRS 5 (Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées) comprises dans le résultat net de l’activité, amortissements et dépréciations des actifs incorporels comptabilisés jusqu’à la date d’application d’IFRS 5 et coûts directement liés à l’opération de cession ainsi que les effets d’impôts des éléments précités

  1. Extourne de la quote-part de résultat net des activités attribuable à la coentreprise Sanofi Pasteur MSD à compter de la date d’annonce par Sanofi et Merck de leur intention de mettre un terme à leur coentreprise, ainsi qu’une charge d’impôt résultant de la différence temporelle imposable liée à la participation dans la coentreprise