09 Novembre 2015

Sanofi Pasteur dévoile ses recherches sur un vaccin « universel » contre la grippe

 

Sanofi Pasteur dévoile ses recherches sur un vaccin « universel » contre la grippe

– La division vaccins de Sanofi présente des données au World Vaccine Congress
en Espagne –

Lyon, France – Le 9 novembre 2015 – Sanofi Pasteur, la division vaccins de Sanofi, a présenté aujourd’hui, lors du World Vaccine Congress (Congrès mondial sur les vaccins) qui se tient à Madrid (Espagne), des données sur le développement d’antigènes capables d’induire de larges réactions croisées contre les virus de la grippe saisonnière et pandémique. C’est la 16e édition du World Vaccine Congress en Europe, forum important où les grands spécialistes des vaccins peuvent échanger leurs vues sur les nouveaux développements dans ce domaine.

« Leader mondial dans la production de vaccins contre la grippe, Sanofi Pasteur a pour ambition d’être à la pointe de l’innovation et de préparer l’avenir en explorant plusieurs des grandes stratégies de vaccination contre la grippe, » a déclaré Olivier Charmeil, Président-Directeur Général de Sanofi Pasteur, société qui a fourni plus de 220 millions de doses de vaccin contre la grippe saisonnière en 2014.

Lors du World Vaccine Congress, Harry Kleanthous, Docteur ès sciences, Vice-Président associé, Recherche, de Sanofi Pasteur, a traité de la révolution scientifique que pourrait représenter la mise au point de vaccins antigrippaux à large spectre capables d’induire une protection contre de nombreuses souches de virus grippaux, alors que les vaccins actuellement homologués ne ciblent que 3 à 4 souches virales, déterminées chaque année avant la mise en route du processus de fabrication.

« Nous explorons activement les possibilités de développement d’un vaccin contre la grippe conférant une plus large protection, de façon à éviter les discordances qui peuvent exister entre le vaccin et les virus circulants lors de la saison grippale, ce qui n’est pas possible avec la technologie actuelle », a expliqué le Dr Kleanthous. « On peut envisager d’avoir recours à des antigènes ‘à la carte’, visant à recentrer la réponse immunitaire sur les épitopes de l’hémagglutinine qui jouent un rôle clé dans la protection. L’hémagglutinine est le composé actif des vaccins grippaux actuellement homologués », a-t-il poursuivi. « Ces antigènes sont encore au coeur des vaccins contre la grippe : les anticorps dirigés contre eux empêchent le virus grippal de se lier aux cellules et de les infecter. La création de nouveaux antigènes est au centre de notre stratégie. »

Selon le Dr Kleanthous, un accord de collaboration en R&D lie actuellement Sanofi Pasteur à l’Université de Géorgie (Etats-Unis). Cet accord porte sur une méthode qui pourrait déboucher sur un vaccin synthétique innovant, fondé sur la protéine hémagglutinine, qui permettrait de protéger pendant plusieurs années contre différentes souches de grippe saisonnière, et même contre les souches qui pourraient résulter de mutations (glissements antigéniques) mais qui n’existent pas encore. Les producteurs de vaccins traditionnels contre la grippe sont dépendants des autorités de santé publique qui leur fournissent les virus vaccinaux candidats, déterminés chaque année grâce à la surveillance active des virus grippaux en circulation.

Le vaccin expérimental de Sanofi Pasteur est un vaccin synthétique innovant, construit à partir des séquences génétiques essentielles d’un grand nombre de virus de la grippe. Dénommé COBRA (pour Computationally Optimized Broadly reactive Antigen – antigène à large réactivité optimisé par informatique), ce vaccin vise à protéger pendant plusieurs années contre de nombreuses souches virales, grâce aux séquences communes à de nombreux virus grippaux. Son principal avantage est de fournir une protection plus large contre plusieurs souches de grippe saisonnière, ce qui est important en cas de discordance entre la souche vaccinale et les virus circulants. Autre avantage de cette approche, le producteur ne dépend plus de la sélection annuelle de la souche, ce qui permet de produire le vaccin tout au long de l’année.

 « Nous travaillons avec le Dr Ted Ross, un des plus grands spécialistes des maladies infectieuses, basé à l’Université de Géorgie ; il développe actuellement des vaccins COBRA à partir des séquences des années précédentes, de façon à couvrir le plus de souches possible et à optimiser les réponses immunitaires induites par le vaccin contre la grippe », a expliqué le Dr Kleanthous. « Il nous faut trouver les éléments communs qui ne varient pas chaque année, étudier comment les vaccins antigrippaux ont fonctionné dans le passé, et tester ce qui est pertinent au niveau immunologique pour un vaccin antigrippal à large spectre. Ces vaccins améliorés, notamment les vaccins COBRA – contenant des antigènes capables de protéger contre différents virus grippaux circulant simultanément et contre les virus résultant de glissements antigéniques, ainsi que d’autres antigènes capables d’induire des mécanismes de protection complémentaires – devraient permettre de couvrir un plus grand nombre de souches et d’être beaucoup plus efficaces », a conclu le chercheur.

D’après John Shiver, docteur ès sciences, Senior Vice-Président, Recherche et Développement de Sanofi Pasteur, il faudra, lors des essais cliniques, comparer les candidats vaccins universels aux vaccins saisonniers actuels qui constituent la référence ; il faudra obtenir la preuve de leur innocuité, montrer qu’ils sont aussi immunogènes que les vaccins de référence, et qu’ils sont efficaces contre différentes souches de virus grippal, et ce sur plusieurs années. « L’objectif ultime, c’est d’obtenir un vaccin vraiment universel ; mais nous pensons, dans un premier temps, pouvoir remplacer le vaccin saisonnier actuel, nécessitant une administration annuelle, par un vaccin à large spectre », a-t-il précisé. « La science, et notamment la R&D sur les vaccins, est un processus itératif. C’est une évolution. »

A propos de Sanofi
Sanofi, un leader mondial de la santé, recherche, développe et commercialise des solutions thérapeutiques centrées sur les besoins des patients. Sanofi possède des atouts fondamentaux dans la prise en charge du diabète, les vaccins humains, les produits innovants, la santé grand public, les marchés émergents, la santé animale et Genzyme. Sanofi est coté à Paris (EURONEXT: SAN) et à New York (NYSE: SNY).

Sanofi Pasteur, la division vaccins de Sanofi, met à disposition plus de 1 milliard de doses de vaccins chaque année, permettant de vacciner plus de 500 millions de personnes dans le monde. Sanofi Pasteur est un leader mondial avec une large gamme de vaccins contre 20 maladies infectieuses. L’expérience de Sanofi Pasteur dans le domaine des vaccins remonte à plus d’un siècle. C’est aujourd’hui la plus importante société entièrement dédiée au vaccin, qui investit plus d’un million d’euros par jour en recherche et développement. Pour plus d’information, consulter le site: http://www.sanofipasteur.com/fr/default.aspx.

Déclarations prospectives
Ce communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots « s’attendre à », « anticiper », « croire », « avoir l’intention de », « estimer » ou « planifier », ainsi que par d’autres termes similaires. Bien que la direction de Sanofi estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Sanofi, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, les futures données cliniques et analyses, y compris postérieures à la mise sur le marché, les décisions des autorités réglementaires, telles que la FDA ou l’EMA, d’approbation ou non, et à quelle date, de la demande de dépôt d’un médicament, d’un procédé ou d’un produit biologique pour l’un de ces produits candidats, ainsi que leurs décisions relatives à l’étiquetage et d’autres facteurs qui peuvent affecter la disponibilité ou le potentiel commercial de ces produits candidats, l’absence de garantie que les produits candidats s’ils sont approuvés seront un succès commercial, l’approbation future et le succès commercial d’alternatives thérapeutiques, la capacité du Groupe à saisir des opportunités de croissance externe, l’évolution des cours de change et des taux d’intérêt, l’impact des initiatives de maîtrise des coûts opérationnels et leur évolution, le nombre moyens d’actions en circulation ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Sanofi auprès de l’AMF et de la SEC, y compris ceux énumérés dans les rubriques « Facteurs de risque » et « Déclarations prospectives » du document de référence 2014 de Sanofi, qui a été déposé auprès de l’AMF ainsi que dans les rubriques « Risk Factors » et « Cautionary Statement Concerning Forward-Looking Statements » du rapport annuel 2014 sur Form 20-F de Sanofi, qui a été déposé auprès de la SEC. Sanofi ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles 223-1 et suivants du règlement général de l’Autorité des marchés financiers.

Contacts :

Relations Presse
Alain Bernal
T. +33-4-37-37-50-38
alain.bernal@sanofipasteur.com
www.sanofipasteur.com
Relations Investisseurs Sanofi
Sébastien Martel 
T. + 33 1 53 77 45 45
ir@sanofi.com