20 juillet 2012

Sanofi et Regeneron lancent un vaste programme clinique de phase 3 sur l'anticorps anti-PCSK9 à effet hypolipémiant

- Le programme de phase 3 Odyssey évaluera SAR236553/REGN727, potentiellement le premier inhibiteur de PCSK9 de sa classe thérapeutique, comportera plus de 10 essais cliniques et recrutera plus de 22 000 patients -

 

Sanofi et Regeneron lancent un vaste programme clinique de phase 3 sur l’anticorps anti-PCSK9 à effet hypolipémiant
- Le programme de phase 3 Odyssey évaluera SAR236553/REGN727, potentiellement le premier inhibiteur de PCSK9 de sa classe thérapeutique, comportera plus de 10 essais cliniques et recrutera plus de 22 000 patients -

Paris, France et Tarrytown, New York – Le 20 juillet 2012 – Sanofi (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) et Regeneron Pharmaceuticals, Inc. (NASDAQ : REGN) annoncent aujourd’hui le début du recrutement de patients dans plusieurs essais cliniques relevant du programme de phase 3 ODYSSEY consacré à SAR236553/REGN727. SAR236553/REGN727 pourrait être le premier anticorps monoclonal entièrement humanisé de sa classe pharmacothérapeutique. Il est administré par voie sous-cutanée et agit sur le taux de cholestérol des lipoprotéines de faible densité (LDL ou mauvais cholestérol) en ciblant la protéine PCSK9 (pro-protéine convertase subtilisine/kexine type 9), un enzyme qui se lie aux récepteurs des lipoprotéines de faible densité (LDL), provoquant et accélérant leur dégradation et contribuant à l’élévation du taux de cholestérol LDL (LDL-C).