15 Janvier 2014

Sanofi et Fraunhofer-Gesellschaft annoncent la création d'un centre d'excellence sur les produits naturels

 

Sanofi et Fraunhofer-Gesellschaft annoncent la création d’un centre d’excellence sur les produits naturels

 Sanofi et Fraunhofer-Gesellschaft annoncent la création
d’un centre d’excellence sur les produits naturels

– Identifier de nouveaux principes actifs pour accélérer la découverte
et le développement de nouveaux antibiotiques –

Paris, France, et Francfort et Munich, Allemagne – Le 15 janvier 2014 Sanofi (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) et Fraunhofer-Gesellschaft, la plus grande organisation européenne de recherche appliquée, annoncent aujourd’hui la création d’un centre d’excellence sur les produits naturels pour accélérer la recherche et la découverte de nouveaux traitements contre les maladies infectieuses, deuxième cause de mortalité dans le monde1 à l’origine de 10 millions de décès en 2011.

En vertu de l’accord, Sanofi et Fraunhofer IME (Institute for Molecular Biology and Applied Ecology) s’attacheront conjointement à identifier de nouvelles molécules biologiques et chimiques naturelles, essentiellement pour le traitement des maladies infectieuses, et à optimiser leur développement. La pénicilline, par exemple, est l’un des nombreux antibiotiques dérivés de produits naturels. Cette coopération pourra également être étendue à d’autres indications comme le diabète, la douleur et les maladies rares, domaines dans lesquels les substances dérivées de produits naturels ont montré qu’elles pouvaient jouer un rôle thérapeutique et préventif important. Sanofi partagera avec Fraunhofer sa collection de souches, l’une des plus riches au monde, qui comporte plus de 100 000 micro-organismes différents, et apportera à cette collaboration son savoir-faire dans le domaine de la recherche sur les anti-infectieux.

« La lutte contre les maladies infectieuses est une nécessité médicale importante. Elle est essentielle étant donné la progression de la résistance aux antibiotiques dans le monde, surtout dans les hôpitaux en raison d’infections nosocomiales graves et souvent mortelles, et contre lesquelles très peu d’avancées ont été réalisées ces dernières années », a indiqué le Dr Elias Zerhouni, Président Monde de la Recherche et Développement de Sanofi. « Cette coopération avec Fraunhofer est unique et permettra à nos chercheurs et à des chercheurs externes de travailler ensemble, en une seule équipe, à des projets communs, dans des laboratoires partagés pour acquérir de nouvelles connaissances dans le but d’apporter de nouveaux médicaments aux patients souffrant de maladies infectieuses. »

« Ce premier Centre d’excellence Fraunhofer sur les produits naturels est non seulement un projet mutuellement bénéfique pour les deux partenaires, mais il va bien au-delà de la simple découverte de médicaments, car l’accès à la banque de produits naturels de Sanofi sera aussi générateur de valeur pour d’autres industries et présente d’importantes opportunités économiques », a déclaré le professeur Rainer Fischer, Senior Executive Director de Fraunhofer IME.

L’équipe conjointe de chercheurs sera dirigée par le professeur Peter Hammann, chef de l’unité Innovation externe sur les maladies infectieuses de Sanofi, en étroite coordination avec le professeur Andreas Vilcinskas, Directeur de la Division Fraunhofer IME, à Giessen. Ils s’attacheront à analyser la constitution génétique des souches, à les cultiver dans différentes conditions, à les stimuler afin qu’elles produisent des principes actifs et à étudier leurs effets. Les expériences réalisées dans le cadre de ce partenariat devraient permettre de recueillir de précieuses données pouvant faciliter l’identification de nouveaux antibiotiques pour le traitement des maladies infectieuses graves.

A propos des maladies infectieuses

Les maladies infectieuses, ou maladies transmissibles, sont causées par des micro-organismes (microbes) tels que les virus, les bactéries, les champignons et les parasites. Elles sont responsables d’un tiers de la mortalité de la planète. En dépit des efforts menés dans le monde pour stopper la progression et l’étendue de la résistance antimicrobienne, les bactéries sont de moins en moins sensibles aux médicaments antimicrobiens, alors que les découvertes de nouveaux antibiotiques déclinent. En conséquence, les bactéries multi-résistantes représentent une menace sérieuse pour la santé publique. Chaque année, 17 millions d’infections bactériennes graves doivent être soignées dans les hôpitaux des pays industrialisés et 9 millions de personnes contractent la tuberculose dans les pays en développement. Sanofi est un fournisseur majeur d’anti-infectieux et est très engagé en R&D pour trouver de nouveaux moyens de traiter les infections bactériennes, notamment via l’accès à de nouveaux produits naturels, source de plus de 80% des antibiotiques commercialisés. Depuis le début des années 60, Sanofi a découvert des molécules tirées de produits naturels comme la rifampicine pour traiter la tuberculose, la teicoplanine utilisée à l’hôpital contre les infections graves, la télithromycine, un dérivé de macrolide, qui constituent encore aujourd’hui des éléments importants du portefeuille d’antibiotiques de l’entreprise.

A propos de Fraunhofer-Gesellschaft

Fraunhofer-Gesellschaft est la plus grande organisation européenne de recherche appliquée. Ses activités de recherche sont menées par les 66 Instituts Fraunhofer et des unités de recherche indépendantes répartis sur plus de 40 sites en Allemagne. Fraunhofer-Gesellschaft emploie quelque 22.000 personnes, qui travaillent avec un budget de recherche annuel de 1,9 milliard d’euros, dont les deux tiers proviennent de contrats de recherche passés pour des travaux réalisés pour le compte de l’industrie et de la recherche publique. Fraunhofer-Gesellschaft développe également la coopération internationale grâce à ses antennes aux Etats-Unis, en Amérique du Sud et en Asie.

A propos de Sanofi

Sanofi est un leader mondial intégré de la santé qui recherche, développe et commercialise des solutions thérapeutiques centrées sur les besoins des patients. Sanofi possède des atouts fondamentaux dans le domaine de la santé avec sept plateformes de croissance : la prise en charge du diabète, les vaccins humains, les produits innovants, la santé grand public, les marchés émergents, la santé animale et le nouveau Genzyme. Sanofi est coté à Paris (EURONEXT : SAN) et à New York (NYSE : SNY).

Références

[1] Organisation mondiale de la santé. Rapport de l’OMS 2011.

Déclarations prospectives

Ce communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots« s’attendre à », « anticiper», « croire », « avoir l’intention de », « estimer » ou « planifier », ainsi que par d’autres termes similaires. Bien que la direction de Sanofi estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Sanofi, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, les futures données cliniques et analyses, y compris postérieures à la mise sur le marché, les décisions des autorités réglementaires, telles que la FDA ou l’EMA, d’approbation ou non, et à quelle date, de la demande de dépôt d’un médicament, d’un procédé ou d’un produit biologique pour l’un de ces produits candidats, ainsi que leurs décisions relatives à l’étiquetage et d’autres facteurs qui peuvent affecter la disponibilité ou le potentiel commercial de ces produits candidats, l’absence de garantie que les produits candidats s’ils sont approuvés seront un succès commercial, l’approbation future et le succès commercial d’alternatives thérapeutiques, la capacité du Groupe à saisir des opportunités de croissance externe, l’évolution des cours de change et des taux d’intérêt, l’impact de la politique de maîtrise des coûts opérationnels et leur évolution, le nombre moyen d’actions en circulation ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Sanofi auprès de l’AMF et de la SEC, y compris ceux énumérés dans les rubriques « Facteurs de risque » et « Déclarations prospectives » du document de référence 2012 de Sanofi, qui a été déposé auprès de l’AMF ainsi que dans les rubriques « Risk Factors » et « Cautionary Statement Concerning Forward-Looking Statements » du rapport annuel 2012 sur Form 20-F de Sanofi, qui a été déposé auprès de la SEC. Sanofi ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles 223-1 et suivants du règlement général de l’Autorité des marchés financiers.

Contacts:

Relations Presse Sanofi

Laurence Bollack

Tél.: +33 (0)1 53 77 46 46

mr@sanofi.com

Relations Presse Fraunhofer

Fraunhofer IME
Relations Investisseurs Sanofi

Sébastien Martel

Tél.: +33 (0)1 53 77 45 45

ir@sanofi.com

Tél.: +49-241-6085-0

arno.puetz@ime.fraunhofer.de