10 mars 2011

Sanofi-aventis et Regeneron annoncent les premiers résultats d’une étude de Phase III sur Aflibercept (VEGF Trap) dans le traitement de deuxième ligne du cancer du poumon non à petites cellules

 

Sanofi-aventis et Regeneron annoncent les premiers résultats d’une étude de Phase III sur Aflibercept (VEGF Trap) dans le traitement de deuxième ligne du cancer du poumon non à petites cellules

Paris, France et Tarrytown, NY – Le 10 mars 2011 – Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) et Regeneron Pharmaceuticals, Inc. (Nasdaq : REGN) annoncent aujourd’hui les résultats de l’étude de Phase III VITAL évaluant aflibercept (VEGF Trap) dans le traitement de deuxième ligne du cancer du poumon non à petites cellules. Les données de cette étude montrent que l’ajout d’aflibercept à l’agent chimiothérapeutique docétaxel n’a pas permis d’atteindre le critère d’évaluation principal prédéfini de l’étude, à savoir l’amélioration de la survie globale, comparativement à un traitement par docétaxel et placebo (HR=1,01, CI: 0,868 à 1,174). L’ajout d’aflibercept à docetaxel a démontré une activité, mesurée par les critères d’évaluation secondaires clés de l’étude : la survie sans progression (PFS) (HR=0,82, CI: 0,716 à 0,937) et le taux de réponse objectif global (ORR) à 23,3 % dans le bras aflibercept comparé à 8,9 % dans le bras placebo.