28 2014

Progression du BNPA des activités1 de Sanofi de 10,3% à taux de change constants au T3 2014

 

Progression du BNPA des activités1 de Sanofi de 10,3% à taux de change constants au T3 2014

Paris, le 28 octobre 2014

Progression du BNPA des activités1 de Sanofi de 10,3% à taux de change constants au T3 2014 

Solide croissance du chiffre d’affaires et du BNPA des activités1 au troisième trimestre

  • Le chiffre d’affaires du Groupe(2) a progressé de 5,1% à €8 781 millions
  • Le chiffre d’affaires des plateformes de croissance(3) a augmenté de 10,0%, à €6 862 millions, soit 78,1% du chiffre d’affaires total
  • Le résultat net des activités(1) à taux de change constants a progressé de 9,4%, à €1 935 millions (+7,8%, à données publiées)
  • Le BNPA des activités(1) à taux de change constants a progressé de 10,3%, à €1,47

Progression soutenue du chiffre d’affaires des plateformes de croissance

  • Augmentation de 8,3% à €1 799 million du chiffre d’affaires de la division Diabète malgré l’augmentation de la concurrence sur les prix aux Etats-Unis
  • Progression de 11,2% de l’activité Vaccins, soutenue par la forte performance des vaccins grippe et l’amélioration progressive des livraisons
  • Poursuite de la performance de Genzyme avec un chiffre d’affaires en progression de 24,6%
  • Croissance de 12,7% du chiffre d’affaires de la Santé animale tirée par les ventes aux Etats-Unis

Avancées significatives des produits en phase de développement

  • Homologation aux Etats-Unis de CerdelgaTM, le seul traitement oral pour les patients adultes atteints de la maladie de Gaucher de type 1
  • Résultats détaillés de quatre études pivots de Phase III d’alirocumab présentés à l’ESC
  • Résultats positifs de l’étude d’efficacité de Phase III évaluant le vaccin contre la dengue en Amérique latine
  • Entrée de dupilumab en Phase III pour les formes modérées à sévères de dermatite atopique
  • Début de Phase III pour un candidat vaccin rotavirus pour les Marchés émergents
  • Annonce d’un accord global de licence pour Afrezza®, une nouvelle insuline inhalée d’action rapide

Perspectives financières pour 2014 confirmées

  • Le BNPA des activités(1) pour 2014, à taux de change constants, devrait enregistrer une progression comprise entre 6% et 8% par rapport à 2013, sauf événements majeurs défavorables imprévus

 


Christopher A. Viehbacher, Directeur général de Sanofi, a fait les commentaires suivants :
« Nous sommes satisfaits de la performance du troisième trimestre. Nous avons généré une croissance solide du BNPA des activités soutenue par la forte performance de nos plateformes de croissance, ce qui nous permet de confirmer les perspectives pour 2014. Les plateformes de croissance ont atteint 78% du chiffre d’affaires et ont progressé de 10%. Nous avons récemment constaté un environnement plus difficile en termes de prix sur le marché du diabète aux Etats-Unis qui aura un impact sur nos ventes diabète au cours de 2015, alors que les plateformes de croissance devraient globalement continuer à délivrer une croissance solide. En parallèle, le portefeuille de R&D a donné de très bons résultats avec des données significatives de Phase III pour alirocumab et pour le vaccin contre la dengue, l’entrée de dupilumab en Phase III, l’homologation par la FDA de CerdelgaTM ainsi que l’acquisition de la licence d’Afrezza®».
 

(1) Les indicateurs financiers sont définis dans l’Annexe 8; (2) Sauf indication contraire, la croissance du CA est exprimée à taux de change constants (voir définition à l’Annexe 8) ; (3) Voir page 2.

Relations Investisseurs : (+) 33 1 53 77 45 45 – E-mail: IR@sanofi.comRelations Presse : (+) 33 1 53 77 46 46 – E-mail: MR@sanofi.com
Site Web : www.sanofi.com  Application mobile : SANOFI IR disponible sur l’App Store et Google Play

Résultats du troisième trimestre et des 9 premiers mois de 2014

  T3 2014 Variation
(publiées)
Var.
(TCC)
9 M 2014 Vaiation.
(publiées)
Variation
(TCC)
Chiffre d’affaires €8 781 m +4,1% +5,1% €24 698 m +0,8% +5,0%
Résultat net des activités(1) €1 935m +7,8% +9,4% €5 019 m +3,0% +9,3%
BNPA des activités1 €1,47 +8,1% +10,3% €3,81 +3,5% +10,1%

Le commentaire du compte de résultat net des activités(1), indicateur non-GAAP, permet de rendre compte de la performance économique du Groupe. Le compte de résultat consolidé des 9 premiers mois de 2014 figure à l’annexe 4. Le passage du compte de résultat net des activités au compte de résultat consolidé est en annexe 3. Le résultat net consolidé des 9 premiers mois de 2014 s’est établi à 3 051 millions d’euros contre 2 656 millions d’euros sur la même période en 2013. Le BNPA consolidé pour les 9 premiers mois de 2014 est de  2,32 euros contre 2,01 euros pour la même période en 2013. Le BNPA consolidé pour le troisième trimestre de 2014 est de 0,91 euro contre 0,92 euro pour le troisième trimestre 2013.


Chiffre d’affaires du troisième trimestre et des 9 premiers mois de 2014

Sauf indication contraire, les taux de croissance du chiffre d’affaires sont exprimés à taux de change constants(1).

Sur le troisième trimestre 2014, Sanofi a généré un chiffre d’affaires de 8 781 millions d’euros, soit une progression de 4,1% à données publiées. Les variations de taux de change ont eu un impact négatif de 1,0 point, reflétant principalement la force de l’euro par rapport à d’autres devises, en particulier le peso argentin, le yen japonais et le rouble russe.

Sur les 9 premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires s’est établi à 24 698 millions d’euros, soit une progression de 0,8 %, à données publiées. Les variations de taux de change ont eu un impact négatif de 4,2 points.

Plateformes de croissance 

Sur le troisième trimestre, le chiffre d’affaires des plateformes de croissance du Groupe s’est établi à 6 862 millions d’euros, soit une progression de 10,0%, tirée par les performances de Genzyme (+24,6%) et des divisions Vaccins (+11,2%), Santé animale (+12,7%) et Autres Produits Innovants (+18,0%). Les plateformes de croissance du Groupe ont représenté 78,1% du chiffre d’affaires total consolidé du troisième trimestre, contre 74,7% au troisième trimestre de 2013. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires des plateformes de croissance a atteint 18 801 millions d’euros, soit une progression de 10,8% et a représenté 76,1% du chiffre d’affaires total consolidé contre 72,5% pour la même période en 2013.

(En millions d’euros) Chiffre d’affaires

T3 2014
Variation
(TCC)
Chiffre d’affaires

9 M 2014
Variation
(TCC)
Diabète 1 799 +8,3% 5 249 +12,5%
Vaccins 1 451 +11,2% 2 797 +4,1%
Santé Grand Public 819 +12,9% 2 520 +17,3%
Genzyme 649 +24,6% 1 858 +25,1%
Santé animale 515 +12,7% 1 569 +5,3%
Autres Produits innovants(a) 227 +18,0% 606 +17,9%
Marchés Émergents(b) 2 776 +7,6% 8 221 +9,9%(c)
dont Diabète, Vaccins, Santé Grand Public, Santé animale, Genzyme et Autres Produits Innovants 1 374 +14,0% 4 019 +14,8%
dont autres produits  1 402 +2,0% 4 202 +5,5%
Total Plateformes de croissance 6 862 +10,0% 18 801 +10,8%

(a) Inclut les lancements des produits depuis 2009 n’appartenant pas aux autres plateformes de croissance indiquées dans le tableau ci-dessus : Multaq®, Jevtana®, Zaltrap®, Auvi-Q(TM) et Mozobil®
(b) Monde hors USA, Canada, Europe de l’Ouest, Japon, Australie et Nouvelle-Zélande.
(c) Si l’on exclut les ventes de génériques au Brésil, le chiffre d’affaires des Marchés Émergents sur les 9 premiers mois de 2014 a progressé de 6,1%.
(1) Voir Annexe 8 pour les définitions des indicateurs financiers


Activité pharmaceutique

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de l’activité pharmaceutique a atteint 6 815 millions d’euros, soit une progression de 3,4%, tirée par les Marchés émergents. Sur les 9 premiers mois de l’année, il a progressé de 5,1%, à 20 332 millions d’euros.


Diabète

(En millions d’euros) Chiffre d’affaires

 T3 2014
Variation
(TCC)
Chiffre d’affaires

 9 M 2014
Variation
(TCC)
Lantus® 1 567 +8,1% 4 572 +12,5%
Amaryl® 87 -2,2% 269 +0,7%
Apidra® 88 +21,9% 240 +20,3%
Insuman® 34 0,0% 99 +3,0%
BGM (surveillance de la glycémie) 14 +25,0% 46 +34,3%
Lyxumia® 8 19
Total Diabète 1 799 +8,3% 5 249 +12,5%


Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de la division Diabète a atteint 1 799 millions d’euros, soit une progression de 8,3%. Sur les 9 premiers mois, il a progressé de 12,5%, à 5 249 millions d’euros. Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de Lantus® a progressé de 8,1%, à 1 567 millions d’euros. Aux États-Unis, il a atteint 1 042 millions d’euros, soit une progression de 5,8%, reflétant une augmentation de la pression concurrentielle au niveau des payeurs. Les ventes de Lantus® SoloSTAR® ont représenté 62,2% des ventes totales de Lantus® sur le trimestre, contre 57,4% pour la même période en 2013. Dans les Marchés émergents, les ventes de Lantus® ont atteint 232 millions d’euros, soit une progression de 19,7%, reflétant les bonnes performances enregistrées en Chine, en Turquie, au Moyen-Orient, au Mexique et en Afrique. En Europe de l’Ouest, les ventes ont enregistré une très bonne performance en s’établissant à 222 millions d’euros, soit une progression de 9,5%, tirée par l’Allemagne, la France et l’Italie. Sur les 9 premiers mois, les ventes de Lantus® ont atteint 4 572 millions d’euros, soit une progression de 12,5%.

Sanofi a récemment conclu des négociations avec des payeurs aux États-Unis et a sécurisé des positions favorables pour Lantus® dans les formulaires de payeurs clés. Le niveau des remises nécessaires pour maintenir ces positions a augmenté de façon significative en raison de rabais substantiels consentis par les concurrents. Ces rabais n’affecteront pas les perspectives de BNPA des activités du groupe pour 2014. Le niveau élevé des rabais aux Etats-Unis et l’impact de la loi Affordable Care continueront en 2015. Sanofi s’attend à atténuer cet impact sur l’activité diabète grâce aux lancements de Toujeo® et Afrezza® et à la poursuite d’une forte croissance dans les Marchés émergents. Ainsi, les ventes totales de la division Diabète sont attendues globalement stables en 2015.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires d’Amaryl® a reculé de 2,2%, à 87 millions d’euros. Dans les Marchés émergents, il a progressé de 6,2%, à 68 millions d’euros. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires d’Amaryl® a atteint 269 millions d’euros (+0,7%).

Le chiffre d’affaires d’Apidra® a progressé de 21,9%, à 88 millions d’euros. Le produit a enregistré une forte croissance dans toutes les régions. Aux États-Unis, le chiffre d’affaires a progressé de 20,7%, à 35 millions d’euros. Dans les Marchés émergents, le chiffre d’affaires a progressé de 25,0%, à 19 millions d’euros, et en Europe de l’Ouest il a progressé de 19,0%, à 26 millions d’euros. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires d’Apidra® a progressé de 20,3%, à 240 millions d’euros.

Au troisième trimestre et sur l’ensemble des 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de Lyxumia® a été respectivement de 8 millions d’euros et de 19 millions d’euros.

Au mois d’août, Sanofi et MannKind ont annoncé avoir signé un accord de licence exclusive et mondiale pour le développement et la commercialisation d’Afrezza®, une nouvelle insuline à inhaler d’action rapide pour le traitement des diabètes de type 1 ou 2. Les deux sociétés prévoient le lancement d’Afrezza® aux États-Unis au cours du premier trimestre de 2015. Selon l’accord de collaboration, Sanofi sera responsable du développement, des affaires réglementaires et de la commercialisation du produit.


Santé Grand Public

(En millions d’euros) Chiffre d’affaires

T3 2014
Variation
(TCC)
Chiffre d’affaires

9 M 2014
Variation
(TCC)
Allegra® 78 +31,7% 276 +30,4%
Doliprane® 74 +4,2% 232 +5,4%
Essentiale® 53 +46,2% 174 +32,0%
Enterogermina® 48 +53,1% 122 +28,0%
No Spa® 31 +6,3% 84 +9,3%
Lactacyd® 24 -3,7% 81 +15,4%
Nasacort® 23 91
Maalox® 23 +9,5% 73 +11,6%
Dorflex® 18 -25,0% 68 +10,0%
Autres Produits Santé Grand Public  447 +4,1% 1 319 +8,6%
Total Santé Grand Public 819 +12,9% 2 520 +17,3%

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de l’activité Santé Grand Public a atteint 819 millions d’euros, soit une progression de 12,9%. Certains produits comptabilisés en pharmacie de prescription au troisième trimestre 2013 (pour un total de 64 millions d’euros) ont été transférés en produits de Santé Grand Public. En excluant ce changement de périmètre, le chiffre d’affaires de l’activité Santé Grand Public a enregistré une progression de 4,0%, tirée par le succès du transfert de Nasacort® sur le marché des médicaments délivrés sans ordonnance aux États-Unis ainsi que par les performances enregistrées dans les Marchés émergents (+7,8%). Aux États-Unis, les ventes du spray nasal Nasacort® Allergy 24HR, disponible sans ordonnance depuis le mois de février, ont atteint 18 millions d’euros sur le trimestre.

Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de l’activité Santé Grand Public a progressé de 17,3%, à 2 520 millions d’euros. Si l’on exclut le changement de catégorie mentionné plus haut (205 millions d’euros de chiffre d’affaires sur les 9 premiers mois de 2013), le chiffre d’affaires de l’activité Santé Grand Public a progressé de 7,6%.


Genzyme

(En millions d’euros) Chiffre d’affaires

T3 2014
Variation
(TCC)
Chiffre d’affaires

9 M 2014
Variation
(TCC)
Cerezyme® 175 +9,1% 518 +8,3%
Myozyme® / Lumizyme® 138 +9,4% 392 +9,2%
Fabrazyme® 116 +21,9% 337 +26,2%
Aldurazyme® 41 +7,9% 127 +13,8%
Total Maladies rares 530 +10,9% 1 553 +11,8%
Aubagio® 112 +156,8% 287 +205,2%
Lemtrada® 7 18
Total Sclérose en plaques 119 +175,0% 305 +224,7%
Total Genzyme 649 +24,6% 1 858 +25,1%


Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de Genzyme s’est établi à 649 millions d’euros, soit une progression de 24,6%, tirée par la croissance des ventes d’Aubagio® et de Fabrazyme®. Il a progressé de 28,2% à 259 millions d’euros aux États-Unis, de 25,0% à 207 millions d’euros en Europe de l’Ouest et de 19,8% à 124 millions d’euros dans les Marchés émergents. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de Genzyme a progressé de 25,1%, à 1 858 millions d’euros.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de Cerezyme® s’est établi à 175 millions d’euros, soit une progression de 9,1%, reflétant une progression à deux chiffres des ventes en Europe de l’Ouest (+15,4%, à 60 millions d’euros). Dans les Marchés émergents et aux États-Unis, le chiffre d’affaires de Cerezyme® a progressé respectivement de 7,0% (à 56 millions d’euros) et de 4,3% (à 48 millions d’euros). Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de Cerezyme® a progressé de 8,3%, à 518 millions d’euros. Au mois d’août, la FDA a autorisé la commercialisation de Cerdelga(TM), le seul traitement de première ligne par voie orale pour la maladie de Gaucher de type 1. La grande majorité des patients adultes atteints de la maladie de Gaucher de type 1 devrait être éligible à Cerdelga(TM) qui est désormais disponible aux États-Unis.

Fabrazyme® a continué d’enregistrer de solides performances avec un chiffre d’affaires au troisième trimestre qui s’est établi à 116 millions d’euros, soit une progression de 21,9%, tirée par l’Europe de l’Ouest (+40,0%, à 28 millions d’euros) et les Marchés émergents (+33,3%, à 15 millions d’euros). Aux États-Unis, le chiffre d’affaires de Fabrazyme® a progressé de 14,0%, à 58 millions d’euros. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de Fabrazyme® a augmenté de 26,2%, à 337 millions d’euros.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de Myozyme®/Lumizyme® a atteint 138 millions d’euros, soit une progression de 9,4%, tirée par les Marchés émergents (+42,1%, à 25 millions d’euros). Le chiffre d’affaires réalisé aux États-Unis et en Europe de l’Ouest a été respectivement de 35 millions d’euros (+9,4%) et de 69 millions d’euros (+1,5%). Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de Myozyme®/Lumizyme® a atteint 392 millions d’euros, soit une progression de 9,2%.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires d’Aubagio® a atteint 112 millions d’euros, contre 44 millions d’euros sur la même période en 2013. Aux États-Unis, il a atteint 87 millions d’euros, contre 44 millions au troisième trimestre de 2013. En Europe de l’Ouest où le lancement du produit a débuté au quatrième trimestre de 2013, les ventes du troisième trimestre de 2014 ont atteint 18 millions d’euros. Ce produit est commercialisé principalement dans les pays suivants : Etats-Unis, Allemagne, Suisse, Pays nordiques, Canada, Argentine et Australie. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires d’Aubagio® a atteint 287 millions d’euros, soit une progression de 205,2%.

En octobre, la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé l’inclusion dans le label d’Aubagio® aux Etats-Unis des données d’efficacité et de tolérance des études TOWER et TOPIC. Aubagio® est le seul traitement oral à ralentir significativement la progression du handicap pour les patients atteints de sclérose en plaques récurrente dans deux études de phase III (TEMSO et TOWER) et de disposer de données positives sur un stade précoce de la maladie dans son label.

Au troisième trimestre et sur l’ensemble des 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de Lemtrada® a été respectivement de 7 millions d’euros et de 18 millions d’euros. Au mois de mai, la Food and Drug Administration (FDA) a accepté de réexaminer le nouvelle demande supplémentaire de licence de produit biologique (supplemental Biologics License Application, sBLA) qui avait été déposée en vue d’obtenir l’approbation de LemtradaTM. Une période d’examen de six mois a été fixée à la suite de cette demande.


Autres Produits innovants(4)

(En millions d’euros) Chiffre d’affaires

T3 2014
Variation
(TCC)
Chiffre d’affaires

9M 2014
Variation
(TCC)
Multaq® 76 +13,4% 215 +11,1%
Jevtana® 67 +15,3% 199 +23,6%
Auvi-Q(TM) 37 +26,7% 63 +32,7%
Mozobil® 29 +20,0% 80 +7,9%
Zaltrap® 18 +30,8% 49 +28,9%
Total Autres Produits Innovants 227 +18,0% 606 +17,9%


Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires des Autres Produits Innovants a progressé de 18,0%, à 227 millions d’euros, et sur l’ensemble des 9 premiers mois, il a augmenté de 17,9%, à 606 millions d’euros.

Les ventes de Multaq® ont atteint 76 millions d’euros au troisième trimestre, en hausse de 13,4%. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires du produit a progressé de 11,1% à 215 millions d’euros.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de Jevtana® a atteint 67 millions d’euros, soit une progression de 15,3%, tirée par les lancements effectués en Europe de l’Ouest et dans les Marchés émergents. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de Jevtana® a progressé de 23,6%, à 199 millions d’euros.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires d’Auvi-Q(TM) a atteint 37 millions d’euros (+26,7%). Sur l’ensemble des 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de ce produit s’est élevé à 63 millions d’euros (+32,7%).

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de Zaltrap® a atteint 18 millions d’euros, soit une progression de 30,8%, tirée par les récents lancements en Europe de l’Ouest qui ont compensé la baisse des ventes aux États-Unis. Sur l’ensemble des 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de ce produit a atteint 49 millions d’euros (+28,9%)


Autres produits pharmaceutiques

(En millions d’euros) Chiffre d’affaires
T3 2014
Variation
(TCC)
Chiffre d’affaires

9 M 2014
Variation
(TCC)
Plavix® 450 +9,0% 1 362 +5,8%
Lovenox® 426 +7,2% 1 263 +2,9%
Aprovel®/Avapro® 178 -14,8% 550 -17,9%
Renvela®/Renagel® 162 -13,4% 471 -9,0%
Synvisc®/Synvisc One® 88 -2,2% 251 -4,8%
Myslee®/Ambien®/Stilnox® 78 -16,0% 229 -15,3%
Taxotere® 59 -28,6% 195 -31,7%
Eloxatin® 43 -12,0% 136 -14,2%
Allegra® 32 -52,1% 151 -47,6%

(4) Inclut les lancements de nouveaux produits n’appartenant pas aux autres plateformes de croissance

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de Plavix® s’est établi à 450 millions d’euros, soit une progression de 9,0%, tirée par les fortes performances enregistrées dans les Marchés émergents (+21,3%, à 203 millions d’euros) et au Japon (+8,7%, à 190 millions d’euros). Les performances enregistrées dans les Marchés Émergents ont été tirées par la Chine, où les ventes ont progressé de 47,1%, à 125 millions d’euros. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de Plavix® a progressé de 5,8%, à 1 362 millions d’euros.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de Lovenox® s’est établi à 426 millions d’euros, soit une progression de 7,2%, soutenue par la forte performance des Marchés émergents, où les ventes ont atteint 147 millions d’euros, soit une progression de 16,9%, tirée par la Chine et l’Amérique latine. En Europe de l’Ouest, le chiffre d’affaires a progressé de 5,8%, à 221 millions d’euros. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de Lovenox® a atteint 1 263 millions d’euros, soit une progression de 2,9%.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires d’Aprovel®/Avapro® s’est établi à 178 millions d’euros, soit un recul de 14,8%, reflétant la concurrence des génériques en Europe de l’Ouest, où les ventes ont reculé de 47,4%, à 41 millions d’euros. Dans les Marchés émergents, le chiffre d’affaires d’Aprovel®/Avapro® s’est établi à 105 millions d’euros, soit une progression de 9,3%, tirée par la Chine. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires d’Aprovel®/Avapro® s’est établi à 550 millions d’euros, soit un recul de 17,9%.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de Renvela®/Renagel® s’est établi à 162 millions d’euros, soit un recul de 13,4%. Aux États-Unis, le chiffre d’affaires s’est établi à 103 millions d’euros, soit un recul de 22,0%. Cette baisse reflète l’impact de l’accord passé avec Impax, accordant à celui-ci le droit de vendre aux États-Unis un lot de flacons d’une version générique autorisée des comprimés Renvela® à compter du mois d’avril 2014. Ce lot représente jusqu’à 10% du chiffre d’affaires total de sevelamer aux États-Unis en 2013. Dans les Marchés émergents, le chiffre d’affaires de Renvela®/Renagel® a progressé de 22,2%, à 22 millions d’euros. En Europe de l’Ouest, le chiffre d’affaires est resté stable, à 32 millions d’euros. Sur les 9 premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires de Renvela®/Renagel® s’est établi à 471 millions d’euros, soit un recul de 9,0%.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires d’Allegra® en tant que médicament délivré sur ordonnance s’est établi à 32 millions d’euros, soit un recul de 52,1% (si l’on exclut le changement de catégorie de ce produit, le chiffre d’affaires a reculé de 19,0%) et celui de la gamme Ambien® s’est établi à 78 millions d’euros, soit un recul de 16,0%, reflétant la concurrence des génériques au Japon pour les deux produits. Sur l’ensemble des 9 premiers mois, le chiffre d’affaires d’Allegra® et des produits de la gamme Ambien® a atteint respectivement 151 millions d’euros et 229 millions d’euros.

Au troisième trimestre et sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de Taxotere® a reculé respectivement de 28,6% (59 millions d’euros) et de 31,7% (195 millions d’euros) en raison de la concurrence des génériques. Au troisième trimestre et sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires d’Eloxatine® a reculé respectivement de 12,0% (43 millions d’euros) et de 14,2% (136 millions d’euros).


Génériques

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de l’activité Génériques s’est établi à 451 millions d’euros, soit une progression de 8,3% reflétant la reprise des ventes au Brésil, où elles ont atteint 76 millions d’euros. Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de l’activité Génériques en Europe de l’Ouest a reculé de 3,9% (à 125 millions d’euros) et de 24,3% aux États-Unis (à 28 millions d’euros). Dans les Marchés émergents, le chiffre d’affaires de l’activité Génériques s’est établi à 287 millions d’euros, soit une progression de 19,8%, tirée par la reprise des ventes au Brésil. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de l’activité Génériques a progressé de 23,2%, à 1 338 millions d’euros.


Vaccins

(En millions d’euros) Chiffre d’affaires

T3 2014
Variation
(TCC)
Chiffre d’affaires

9 M 2014
Variation
(TCC)
Vaccins Polio/Coqueluche/Hib

(y compris Pentacel®, Pentaxim® et Imovax®)
259 +7,4% 754 -2,4%
Vaccins contre la grippe

(y compris Vaxigrip® et Fluzone®)
650 +15,0% 844 +16,0%
Vaccins Méningite/Pneumonie

(y compris Menactra®)
191 -10,0% 362 -10,4%
Vaccins Rappels adultes (y compris Adacel ®) 131 +54,8% 295 +3,1%
 

 

Vaccins pour voyageurs et autres vaccins endémiques
99 -3,0% 277 +5,9%
Autres vaccins 121 +21,8%  265 +14,2%
Total Vaccins

(chiffre d’affaires consolidé)
1 451 +11,2% 2 797 +4,1%

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires consolidé de Sanofi Pasteur a enregistré une progression de 11,2% à 1 451 millions d’euros, tirée par les fortes ventes des vaccins contre la grippe aux États-Unis et dans les Marchés émergents ainsi que par la poursuite de la reprise des ventes de Pentacel® et d’Adacel® aux États-Unis. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires consolidé de Sanofi Pasteur a progressé de 4,1%, à 2 797 millions d’euros.

Au troisième trimestre, les ventes de vaccins contre la grippe ont progressé de 15,0%, à 650 millions d’euros, en raison des fortes ventes enregistrées aux Etats-Unis et dans les Marchés émergents. La stratégie de différenciation de Sanofi Pasteur aux Etats-Unis a conduit à une forte progression de Fluzone® High-Dose pour les personnes âgées et Fluzone® Quadrivalent, un vaccin antigrippal comprenant quatre souches. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires des vaccins contre la grippe a progressé de 16,0%, à 844 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires des vaccins Polio/Coqueluche/Hib a atteint 259 millions d’euros au troisième trimestre, soit une progression de 7,4%. Aux Etats-Unis, les vaccins Polio/Coqueluche/Hib ont atteint 97 millions en croissance de 94.0%, soutenus par la poursuite de la reprise des ventes de Pentacel®. Dans les Marchés émergents, le chiffre d’affaires des vaccins Polio/Coqueluche/Hib s’est établi à 120 millions d’euros, soit un recul de 20,6%, reflétant des ventes plus faibles de Pentaxim® et des vaccins Polio en Asie. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires des vaccins Polio/Coqueluche/Hib a reculé de 2,4%, à 754 millions d’euros.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de Menactra® s’est établi à 174 millions d’euros en recul de 10,3%. La baisse des ventes aux États-Unis est liée à l’impact défavorable des dates de commandes publiques, le vaccin affichant localement un maintien de sa forte part de marché. Sur les 9 premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires de Menactra® a atteint 327 millions d’euros, soit un recul de 6,9 %.

Le chiffre d’affaires des vaccins Voyageurs et autres maladies endémiques sur le troisième trimestre et sur les 9 premiers mois a atteint respectivement 99 millions d’euros (en recul de 3,0%) et 277 millions d’euros (en progression de 5,9%).

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires des Vaccins Rappels adultes s’est établi à 131 millions d’euros, soit une progression de 54,8%, reflétant une amélioration des approvisionnements et un impact favorable des dates d’approvisionnement d’Adacel®. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires des Vaccins Rappels adultes a progressé de 3,1%, à 295 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires (non consolidé) de Sanofi Pasteur MSD, la joint-venture avec Merck & Co. en Europe, est ressorti stable à données publiées, à 295 millions d’euros. La hausse des ventes de Zostavax® a été contrebalancée par la baisse des ventes de Gardasil®. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de Sanofi Pasteur MSD a atteint 608 millions d’euros, soit un recul de 3,4% à données publiées.


Santé animale

(En millions d’euros) Chiffre d’affaires

T3 2014
Variation
(TCC)
Chiffre d’affaires

9 M 2014
Variation
(TCC)
Animaux de compagnie 317 +13,3% 1 006 +5,9%
Animaux de production 198 +11,7% 563 +4,2%
Total Santé animale 515 +12,7% 1 569 +5,3%
  dont produits Fipronil 143 -5,3% 483 -3,3%
  dont NexGardTM 27 85
  dont produits Avermectin   101 +11,1% 313 -3,3%
  dont vaccins  176 +11,3% 510 +1,7%


Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de l’activité Santé animale s’est établi à 515 millions d’euros, soit une progression de 12,7%, tirée par le lancement de NexGard(TM) et par les bonnes performances enregistrées par le segment Animaux de production. Aux États-Unis, le chiffre d’affaires de l’activité Santé animale a progressé de 23,2%, à 220 millions d’euros. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires de l’activité Santé animale a augmenté de 5,3%, à 1 569 millions d’euros.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires du segment Animaux de compagnie s’est établi à 317 millions d’euros, soit une progression de 13,3%, reflétant le lancement de NexGard(TM) ainsi que la performance des vaccins et d’Heartgard®. Au cours du premier trimestre, Merial a lancé aux États-Unis NexGard(TM), son produit de nouvelle génération pour l’élimination des puces et tiques du chien et l’a lancé également dans plusieurs pays européens au cours des 9 premiers mois de l’année. Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de NexGard(TM) a atteint 27 millions d’euros, dont 23 millions ont été générés aux États-Unis. Le chiffre d’affaires du segment Animaux de compagnie a progressé aux États-Unis de 19,5%, à 185 millions d’euros. Sur les 9 premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires du segment Animaux de compagnie a progressé de 5,9%, à 1 006 millions d’euros.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires du segment Animaux de production s’est établi à 198 millions d’euros, soit une progression de 11,7%, tirée par une progression à deux chiffres des produits destinés aux ruminants et aux porcs. De plus, le segment Santé Publique Vétérinaire a bénéficié d’un impact favorable des dates d’appels d’offre. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires du segment Animaux de production a progressé de 4,2%, à 563 millions d’euros.


Chiffre d’affaires par zones géographiques

(En millions d’euros) Chiffre d’affaires

 T3 2014
Variation
(TCC)
Chiffre d’affaires

 9 M 2014
Variation
(TCC)
Marchés Émergents(a) 2 776 +7,6% 8 221 +9,9%
  dont l’Amérique latine 811 +8,0% 2 429 +23,7%
  dont l’Asie 814 +9,6% 2 333 +6,8%
  dont l’Europe de l’Est, la Russie et la Turquie 629 +4,8% 1 868 +4,7%
  dont l’Afrique 257 +13,9% 743 +2,5%
  dont le Moyen-Orient 236 +3,5% 756 +1,7%
États-Unis 3 208 +7,2% 8 192 +8,0%
Europe de l’Ouest(b) 2 003 +3,1% 5 909 +0,0%
Reste du monde(c) 794 -5,4% 2 376 -6,8%
  dont le Japon 507 -7,2% 1 569 -7,4%
TOTAL 8 781 +5,1% 24 698 +5,0%


(a) Monde hors USA, Canada, Europe de l’Ouest, Japon, Australie et Nouvelle-Zélande
(b)  France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Espagne, Grèce, Chypre, Malte, Belgique, Luxembourg, Portugal, Pays-Bas, Autriche, Suisse, Suède, Irlande, Finlande, Norvège, Islande, Danemark
(c) Japon, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires des Marchés émergents a progressé de 7,6%, à 2 776 millions d’euros. Le chiffre d’affaires de l’activité pharmaceutique a enregistré une progression de 9,2%, tirée par les ventes des divisions Diabète (+17,5%), Genzyme (+19,8%) et Génériques (+19,8%). Le chiffre d’affaires réalisé en Chine a atteint 386 millions d’euros, soit une progression de 10,5%, reflétant une solide performance des ventes de l’activité pharmaceutique (+20,1%) partiellement compensée par les ventes de vaccins, notamment en raison de plus faibles ventes de Pentaxim®. En Chine, la croissance du chiffre d’affaires de l’activité pharmaceutique a été tirée par les ventes de Plavix®, Lantus® et Aprovel®. En Europe de l’Est/Russie et Turquie, les ventes ont progressé de 4,8%, soutenues par les bonnes performances enregistrées en Turquie et en Hongrie. En Russie, le chiffre d’affaires a progressé de 4,3%, à 195 millions d’euros. Au Moyen-Orient, les ventes ont atteint 236 millions d’euros, soit une progression de 3,5%. Au Brésil, le chiffre d’affaires a atteint 318 millions d’euros, soit une progression de 17,5%, soutenue par les bonnes ventes de génériques. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires enregistré dans les Marchés Émergents a progressé de 9,9%, à 8 221 millions d’euros. Si l’on exclut les ventes de génériques au Brésil, il a progressé de 6,1%.

Aux États-Unis, le chiffre d’affaires du troisième trimestre a atteint 3 208 millions d’euros, soit une progression de 7,2%, tirée par les ventes de Genzyme (+28,2%) et des activités Vaccins (+15,8%) et Santé animale (+23,2%). Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires réalisé aux États-Unis a progressé de 8,0%, à 8 192 millions d’euros.

L’Europe de l’Ouest a renoué avec la croissance au cours du troisième trimestre avec des ventes en progression de 3,1%, à 2 003 millions d’euros. Les bonnes performances enregistrées par Genzyme (+25,0%) ont été compensées par l’impact de la concurrence des génériques d’Aprovel®. Sur les 9 premiers mois, les ventes en Europe de l’Ouest sont restées stables, à 5 909 millions d’euros.

Au Japon, le chiffre d’affaires du troisième trimestre s’est établi à 507 millions d’euros, soit un recul de 7,2%, reflétant l’impact de la concurrence des génériques d’Allegra®, Myslee®, Amaryl® et Taxotere®, qui a été partiellement compensé par les bonnes ventes de vaccins et de Plavix®. Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires réalisé au Japon s’est établi à 1 569 millions d’euros (en recul de 7,4%).


Recherche et Développement : Mise à jour

Le portefeuille de R&D de Sanofi se trouve en Annexe 6

Mise à jour règlementaire 

Depuis la publication des résultats du deuxième trimestre 2014, le 31 juillet 2014, les décisions au niveau règlementaire ont été les suivantes :

  • La Food and Drug Administration (FDA) des Etats-Unis a approuvé en août CerdelgaTM (eliglustat) en gélules, le seul traitement de première ligne par voie orale pour certains patients adultes atteints de la maladie de Gaucher de type 1.
  • Le “sBLA” pour l’extension d’indication de Lumizyme® et pour le procédé de fabrication de 4000L a été homologué par la FDA en août. Lumizyme® est maintenant indiqué pour tous les patients atteints de la maladie de Pompe quel que soit l’âge et le phénotype.
  • La demande d’autorisation de mise sur le marché du vaccin pédiatrique hexavalent PR5i (DTP-Hep B-Polio – Hib) a été soumise en septembre aux Etats-Unis.
  • Sanofi et Regeneron ont annoncé à la fin de juillet leur intention d’utiliser pour alirocumab un droit d’accès à un examen prioritaire du programme dédié aux maladies pédiatriques rares de la Food and Drug Administration des États-Unis pour obtenir une évaluation accélérée de leur demande de licence de produit biologique (Biologics License Application – BLA). Le droit d’accès à un examen prioritaire permet au détenteur de désigner une demande de licence de produit biologique en vue de son examen prioritaire, ce qui permet un examen accéléré en 6 mois à partir de la date de soumission du dossier, au lieu de 10 mois habituellement. Sanofi et Regeneron prévoient de soumettre des demandes d’autorisation de mise sur le marché pour l’alirocumab aux États-Unis et dans l’Union européenne avant la fin de l’année.

Fin octobre 2014, le portefeuille de R&D de Sanofi comprenait 46 projets (hors projets de gestion de cycle de vie) et candidats vaccins en phase de développement clinique, dont 14 sont en Phase III ou ont fait l’objet de demandes de mise sur le marché auprès des autorités réglementaires.


Mise à jour du portefeuille 

Phase III :

  • En octobre, dupilumab, un anticorps monoclonal expérimental qui bloque les voies de signalisation IL-4 et IL-13 (collaboration avec Regeneron), est entré en Phase III chez l’adulte atteint de dermatite atopique modérée à sévère qui ne répond pas adéquatement aux traitements topiques.
  • Sanofi Pasteur a annoncé en octobre le début d’un essai clinique de phase III en Inde pour son candidat vaccin anti-rotavirus, développé et fabriqué par sa filiale Shantha Biotechnics à Hyderabad, en Inde.
  • Les résultats intermédiaires positifs de la deuxième année de l’étude de prolongation de LemtradaTM (alemtuzumab) dans le traitement de la sclérose en plaques ont été annoncés en septembre. Cette analyse révèle que les taux de rechute et l’accumulation soutenue du handicap sont restés faibles chez les patients traités antérieurement par LemtradaTM dans le cadre des études de Phase III CARE-MS I et CARE-MS II. Au cours de ces études pivots, les patients avaient reçu deux cycles annuels de LemtradaTM, au début de l’étude puis 12 mois plus tard. Environ 70 % des patients traités par LemtradaTM dans les études pivots n’ont pas reçu d’autre traitement par LemtradaTM pendant la deuxième année de l’étude de prolongation (soit la quatrième année). Aucun nouveau signal d’effet secondaire n’a été identifié.
  • Sanofi Pasteur a annoncé en septembre que l’étude d’efficacité de phase III pour son candidat vaccin contre la dengue conduite en Amérique latine a atteint avec succès son objectif clinique principal. Les résultats montrent une réduction globale significative de 60,8%* des cas de dengue chez les enfants et adolescents âgés de 9 à 16 ans ayant reçu trois doses du vaccin. Plus important encore, l’efficacité du vaccin a été observée contre chacun des quatre sérotypes du virus de la dengue. De plus, une observation complémentaire des résultats a montré une importante réduction, de 80,3 %, du risque d’hospitalisation due à la dengue pendant la durée de l’étude. Les résultats ont également montré, sur la population de l’étude, une efficacité contre les cas de dengue hémorragique, la forme sévère de la maladie, conforme aux résultats de l’étude de phase III conduite en Asie par Sanofi. Enfin, les résultats suggèrent une meilleure protection en cas d’exposition préalable au virus de la dengue. Une analyse complète sur l’efficacité et l’innocuité des données de l’étude de phase III sera présentée à la conférence annuelle de l’American Society of Tropical Medicine and Hygiene (ASTMH) du 2 au 6 novembre 2014 à la Nouvelle-Orléans, aux Etats-Unis.
  • Les résultats positifs détaillés de quatre études du programme d’essais cliniques de phase III ODYSSEY (ODYSSEY LONG TERM, ODYSSEY COMBO II, FH I and FH II) consacré à alirocumab (un anticorps monoclonal expérimental ciblant PCSK9 ; collaboration avec Regeneron) dans le traitement de l’hypercholestérolémie ont été présentés en août dans le cadre d’une séance spéciale (Hot Line session) du Congrès 2014 de l’ESC. Les quatre essais ont tous atteint leur critère d’évaluation principal. Alirocumab, associé à un traitement standard par statines, a permis à différents types de patients d’obtenir des réductions importantes et significatives de leur taux de LDL-C sur une période d’étude d’un an. De plus, une analyse post-hoc de l’essai ODYSSEY LONG TERM (étude qui a pour but d’évaluer la sécurité et l’efficacité à long terme de 150 mg d’alirocumab toutes les deux semaines comparativement à un placebo chez des patients présentant une hypercholestérolémie et un risque cardiovasculaire élevé ou très élevé) a fait ressortir un taux inférieur d’accidents cardiovasculaires majeurs adjudiqués (décès de cause cardiaque, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral et angor instable nécessitant une hospitalisation) dans le groupe alirocumab comparativement au groupe placebo (1,4 % contre 3,0 %, valeur de p nominale <0,01). Ces accidents cardiovasculaires font partie du critère d’évaluation composite de l’essai ODYSSEY OUTCOMES en cours dans lequel 18 000 patients doivent être recrutés et qui a pour but d’évaluer de manière prospective les bénéfices cardiovasculaires potentiels de l’alirocumab.
  • Le New England Journal of Medicine a publié en août les résultats positifs d’un essai d’efficacité multicentrique à grande échelle, montrant que Fluzone® High-Dose (vaccin contre la grippe) est plus efficace que le vaccin Fluzone® à dose standard dans la prévention de la grippe chez les adultes âgés de 65 ans et plus. En ce qui concerne l’objectif principal de l’étude, le vaccin Fluzone® High-Dose s’est avéré 24,2% plus efficace (IC 95% : 9,7 – 36,5) que le vaccin Fluzone® à dose standard dans la prévention de la grippe.


 * 95 % IC efficacité globale [52,0 %, 68,0 %] ; Efficacité par sérotype (ST1 50,3%, ST2 42,3%, ST3 74,0%, ST4 77,7%) ; 95 % IC réduction du risque d’hospitalisation [64,7 %, 89,5 %]

Phase II :

  • Sanofi et Regeneron ont annoncé en septembre que leur étude de preuve de concept de phase IIa du dupilumab, un anticorps monoclonal expérimental qui bloque les voies de signalisation IL-4 et IL-13 (collaboration avec Regeneron), a atteint l’ensemble de ses critères d’évaluation primaires et secondaires dans le traitement de la polypose naso-sinusienne modérée à sévère résistante aux corticoïdes par voie nasale. Dans le cadre de cette étude, dupilumab a permis d’obtenir une réduction statistiquement significative de la taille des polypes nasaux, mesurée par le score endoscopique des polypes nasaux (Nasal Polyp Score ou NPS) qui constituait le critère d’évaluation principal de l’étude. Le profil de sécurité était cohérent avec celui des études précédentes. Les effets indésirables les plus fréquemment observés avec dupilumab ont été des réactions au point d’injection, des rhinopharyngites, des douleurs oropharyngées, des saignements de nez, des maux de tête et des vertiges.
  • Valetizumab (un anticorps monoclonal anti-VLA2) est entré en Phase IIb dans le traitement de la sclérose en plaques.
  • Sanofi et Alopexx se sont mis d’accord pour qu’Alopexx assume la responsabilité du développement du SAR279356 (anticorps monoclonal anti-PNAG). En conséquence les deux parties sont convenues de mettre fin à leur accord relatif au développement de SAR279356.


Phase I :

  • Sanofi et Regeneron ont indiqué que le projet SAR 438584 (REGN2222) actuellement en Phase I est un anticorps monoclonal dirigé contre la protéine F du RSV (virus respiratoire sincytial) totalement humanisé évalué pour la prévention des atteintes pulmonaires liées au virus respiratoire sincytial, une importante cause de morbidité respiratoire chez l’enfant.
  • SAR408701, un anticorps monoclonal conjugué anti-CEACAM5 ADC, est entré en Phase I dans les tumeurs solides.


Nouveaux partenariats :

  • Sanofi Pasteur et Immune Design Corp., société de stade clinique qui développe des produits d’immunothérapie, ont annoncé en octobre le début d’une collaboration étendue pour le développement d’une thérapie immunitaire contre le virus Herpes simplex (HSV).
  • Sanofi et MannKind ont annoncé en août la signature d’un accord de licence exclusive et mondiale pour le développement et la commercialisation d’Afrezza®, une nouvelle insuline à inhaler d’action rapide pour le traitement des diabètes de type 1 et 2 chez les adultes.
  • Sanofi et MyoKardia, Inc., une société privée spécialisée dans le développement de thérapies ciblées pour les maladies cardiaques génétiques, ont annoncé en septembre la signature d’une collaboration mondiale axée sur la découverte et le développement de thérapies ciblées uniques pour les maladies cardiaques génétiques, ou cardiomyopathies, les formes les plus fréquentes de maladies du muscle cardiaque.


Résultats financiers du troisième trimestre et des 9 premiers mois de 2014

Résultat net des activités(1)

Au troisième trimestre, Sanofi a enregistré un chiffre d’affaires de 8 781 millions d’euros, soit une progression de 4,1% à données publiées (5,1%  à taux de change constants). Le chiffre d’affaires des neuf premiers mois a été de 24 698 millions d’euros, soit une augmentation de 0,8 % à données publiées (et une progression de 5,0 % à taux de change constants).

Au troisième trimestre et sur les neuf premiers mois, les Autres revenus ont atteint respectivement 87 millions d’euros (en hausse de 1,2% ) et 241 millions d’euros (en recul de 9,7%), reflétant la fin des royalties d’Enbrel® aux Etats-Unis au cours du premier trimestre 2013.

La marge brute a atteint 6 004 millions d’euros au troisième trimestre, soit une progression de 6,3% (ou de
7,3% à taux de change constants). Le ratio du coût des ventes sur le chiffre d’affaires a été de 32,6%, soit 1,4 point de mieux par rapport au troisième trimestre de 2013. Cela reflète la résolution des problèmes de production de l’usine de Toronto, l’amélioration de la performance industrielle de Genzyme combinée à une augmentation des ventes des produits pour la sclérose en plaques ainsi qu’un effet mix positif aux Etats-Unis et en Chine. Sur les neuf premiers mois, la marge brute a atteint 16 951 millions d’euros, en hausse de 1,6% (+6,1% à taux de change constants). Sur la période, le ratio du coût des ventes sur le chiffre d’affaires a été de 32,4 %, soit 0,6 point de mieux par rapport aux neuf premiers mois de 2013.

Au troisième trimestre, les dépenses de Recherche et Développement ont baissé de 3,0% à 1 146 millions d’euros. À taux de change constants, les dépenses de R&D ont baissé de 2,6%, reflétant une baisse des dépenses en oncologie ainsi que la fin du programme EDITION concernant Toujeo® qui ont largement compensé une hausse des dépenses de développement liée à dupilumab. Sur les neuf premiers mois, les dépenses de R&D ont atteint 3 473 millions d’euros, soit un recul de 1,4% (ou une progression de 0,6% à taux de change constants). Sur la période, le ratio des dépenses de R&D sur le chiffre d’affaires a baissé de 0,3 point à 14,1 % par rapport à la même période de 2013.

Les frais commerciaux et généraux ont progressé de 9,0% à 2 193 millions d’euros au troisième trimestre. À taux de change constants, ils ont augmenté de 10,0%, reflétant un rebond de l’activité commerciale en Chine, une hausse des dépenses promotionnelles aux Etats-Unis liée à NexGard(TM) et Frontline® ainsi que les coûts de lancement de Genzyme dans la sclérose en plaques et dans les maladies rares. Au troisième trimestre, le ratio des frais commerciaux et généraux sur le chiffre d’affaires a atteint 25,0 %, soit une augmentation de 1,1 point par rapport à la même période en 2013. Sur les neuf premiers mois, les frais commerciaux et généraux ont atteint
6 526 millions d’euros, soit une hausse de 1,1% (ou une augmentation de 4,9% à taux de change constants). Sur la période, le ratio des frais commerciaux et généraux sur le chiffre d’affaires est resté stable à 26,4%.

Les autres produits d’exploitation nets de charges ont atteint au troisième trimestre 39 millions d’euros contre 28 millions d’euros sur la même période en 2013. Ce montant inclut une plus-value de 40 millions d’euros provenant de la fin d’un accord de licence concernant un produit aux Etats-Unis.

La contribution des sociétés mises en équivalence a représenté au troisième trimestre un produit de 43 millions d’euros contre 38 millions d’euros au troisième trimestre de 2013. Cette ligne inclut la quote-part de résultat liée à la participation dans Regeneron, comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence depuis début avril 2014 ainsi que la quote-part de résultat dans Sanofi Pasteur MSD, la joint-venture avec Merck & Co. dans le domaine des vaccins en Europe.

Au troisième trimestre, la part attribuable aux intérêts non contrôlants a été de -31 millions d’euros contre -36 millions d’euros au troisième trimestre de 2013.

Le résultat opérationnel des activités a progressé de 9,3% au troisième trimestre à 2 716 millions d’euros. À taux de change constants, il a progressé de 11,0%. Le ratio du résultat opérationnel des activités sur le chiffre d’affaires a été de 30,9%, soit une amélioration de 1,4 point. Sur les neuf premiers mois, le résultat opérationnel des activités a atteint 7 006 millions d’euros, soit une augmentation de 2,6% (ou de 8,6% à taux de change constants). Le ratio du résultat opérationnel des activités sur le chiffre d’affaires a été de 28,4%, contre 27,9% pour la même période en 2013.

(1)            voir l’Annexe 8 pour les définitions des indicateurs financiers et l’Annexe 3 pour le passage du résultat net des activités au résultat net consolidé – Part attribuable aux actionnaires de Sanofi.

Au troisième trimestre, les charges financières nettes de produits ont atteint 139 millions d’euros (contre 123 millions d’euros au troisième trimestre 2013). Sur les neuf premiers mois les charges financières nettes de produits ont atteint 309 millions d’euros contre 400 millions d’euros pour la même période de 2013.

Au troisième trimestre, le taux d’impôt effectif a été de 25% (contre 24% au troisième trimestre 2013).

Le résultat net des activités(1) a progressé au troisième trimestre de 7,8%, à 1 935 millions d’euros. À taux de change constants, il a progressé de 9,4%. Au troisième trimestre de 2014, le ratio du résultat net des activités sur le chiffre d’affaires a été de 22,0%, soit une amélioration de 0,7 point par rapport à la même période en 2013. Sur les neuf premiers mois, le résultat net des activités s’est établi à 5 019 millions d’euros, soit une progression de 3,0% (ou de 9,3% à taux de change constants). Sur cette même période, le ratio du résultat net des activités sur le chiffre d’affaires a été de 20,3%, soit une amélioration de 0,4 point par rapport à la même période de 2013.

Au troisième trimestre 2014, le bénéfice net par action (BNPA) des activités(1) a été de 1,47 euro, soit une progression de 8,1 % à données publiées et de 10,3% à taux de change constants. Sur cette même période, le nombre moyen d’actions en circulation a été de 1 313 millions contre 1 323,5 millions au troisième trimestre 2013. Sur les neuf premiers mois de 2014, le bénéfice net par action des activités(1) a été de 3,81 euros, soit une progression de 3,5% à données publiées et de 10,1% à taux de change constants. Sur cette même période, le nombre moyen d’actions en circulation a été de 1 315,8 millions contre 1 323,8 millions par rapport à la même période de 2013.


Passage du résultat net des activités au résultat net consolidé (voir Annexe 3)

Le passage du résultat net des activités au résultat net consolidé – Part attribuable aux actionnaires de Sanofi fait ressortir les éléments suivants pour les neuf premiers mois de 2014 :

  • Une charge d’amortissement des immobilisations incorporelles de 1 862 millions d’euros, liée d’une part à la mise à leur juste valeur lors de l’acquisition de sociétés (principalement Aventis, pour un montant de 689 millions d’euros; Genzyme, pour un montant de 608 millions d’euros et Merial pour un montant de 294 millions d’euros) et d’autre part liée aux immobilisations incorporelles acquises (licences/produits, pour un montant de 64 millions d’euros). Au troisième trimestre, il a été enregistré une charge d’amortissement des immobilisations incorporelles de 561 millions d’euros, liée d’une part à la mise à leur juste valeur lors de l’acquisition de sociétés (principalement Aventis, pour un montant de 182 millions d’euros; Genzyme, pour un montant de 188 millions d’euros et Merial pour un montant de 100 millions d’euros) et d’autre part liée aux immobilisations incorporelles acquises (licences/produits, pour un montant de 21 millions d’euros). Ces éléments n’ont pas d’impact sur la trésorerie du Groupe.
  • Une dépréciation des immobilisations incorporelles de 109 millions d’euros (dont 35 millions d’euros au troisième trimestre, principalement liée au SAR 279356). Cet élément n’a pas d’impact sur la trésorerie du Groupe.
  • Une charge de 177 millions d’euros reflétant principalement une augmentation de la juste valeur des compléments de prix liés aux CVRs (21 millions d’euros, dont un gain de 7 millions d’euros au troisième trimestre) et des paiements éventuels dus à Bayer (155 millions d’euros, dont 51 millions d’euros au troisième trimestre) relatifs à Lemtrada(TM).
  • 298 millions d’euros de coûts de restructuration, dont 163 millions d’euros au troisième trimestre, principalement liés à la transformation en France.
  • Un gain de 35 millions d’euros sur les actions d’Alnylam. Cet élément n’a pas d’impact sur la trésorerie du Groupe.
  • Une taxe annuelle de 116 millions d’euros liée aux ventes réalisées en 2013 aux Etats-Unis suivant la réforme IRS de juillet 2014 modifiant la date de reconnaissance du passif et qui a engendré une double comptabilisation de la charge en 2014.
  • 783 millions d’euros d’impact fiscal lié aux éléments susmentionnés, dont 639 millions d’euros d’impôts différés générés par la charge d’amortissement des immobilisations incorporelles, 99 millions d’euros liés aux coûts de restructuration et 39 millions d’euros liés à la dépréciation des immobilisations incorporelles (voir Annexe 3). Au troisième trimestre, l’impact fiscal lié aux éléments susmentionnés a été de 261 millions d’euros, dont 188 millions d’euros d’impôts différés générés par la charge d’amortissement des immobilisations incorporelles, 55 millions d’euros liés aux coûts de restructuration et 13 millions d’euros liés à la dépréciation des immobilisations incorporelles.

(1) Voir l’Annexe 8 pour les définitions des indicateurs financiers et l’Annexe 3 pour le passage du résultat net des activités au résultat net consolidé – Part attribuable aux Actionnaires de Sanofi.

  • 110 millions d’euros de taxe sur les dividendes versés aux actionnaires de Sanofi.
  • Au niveau de la contribution des sociétés mises en équivalence, une charge de 118 millions d’euros, nette d’impôts, principalement liée à la mise à la juste valeur des actifs et passifs des sociétés associées à la date d’acquisition, et à l’amortissement des immobilisations incorporelles des co-entreprises (dont 86 millions d’euros au troisième trimestre 2014). Cet élément n’a pas d’impact sur la trésorerie du Groupe.


Allocation du Capital

Au cours des 9 premiers mois de 2014, le Groupe a généré un cash-flow opérationnel en augmentation de 15,8% à 4 239 millions d’euros après prise en compte des acquisitions d’immobilisations corporelles de 802 millions d’euros et d’une augmentation du besoin en fonds de roulement de 577 millions d’euros. Ce cash-flow opérationnel a contribué à financer une partie des rachats d’actions (1 102 millions d’euros), partiellement compensés par l’apport lié à l’émission de nouvelles actions (635 millions d’euros), le dividende payé par Sanofi (3 676 millions d’euros), les acquisitions et partenariats nets des cessions (2 220 millions d’euros dont 1 492 millions d’euros relatifs à Regeneron et 535 millions d’euros relatifs à Alnylam) et les coûts de restructuration (603 millions d’euros). Par conséquent, la dette nette a augmenté en passant de 6 043 millions d’euros au 31 décembre 2013, à 9 228 millions d’euros au 30 septembre 2014 (montant net de 6 526 millions d’euros de trésorerie et équivalents de trésorerie).


Déclarations prospectives

Ce communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots « s’attendre à », « anticiper », « croire », « avoir l’intention de », « estimer » ou « planifier », ainsi que par d’autres termes similaires. Bien que la direction de Sanofi estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Sanofi, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, les futures données cliniques et analyses, y compris postérieures à la mise sur le marché, les décisions des autorités réglementaires, telles que la FDA ou l’EMA, d’approbation ou non, et à quelle date, de la demande de dépôt d’un médicament, d’un procédé ou d’un produit biologique pour l’un de ces produits candidats, ainsi que leurs décisions relatives à l’étiquetage et d’autres facteurs qui peuvent affecter la disponibilité ou le potentiel commercial de ces produits candidats, l’absence de garantie que les produits candidats s’ils sont approuvés seront un succès commercial, l’approbation future et le succès commercial d’alternatives thérapeutiques, la capacité du Groupe à saisir des opportunités de croissance externe, l’évolution des cours de change et des taux d’intérêt, l’impact de la politique de maîtrise des coûts opérationnels et leur évolution, le nombre moyen d’actions en circulation ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Sanofi auprès de l’AMF et de la SEC, y compris ceux énumérés dans les rubriques « Facteurs de risque » et « Déclarations prospectives » du document de référence 2013 de Sanofi, qui a été déposé auprès de l’AMF ainsi que dans les rubriques « Risk Factors » et « Cautionary Statement Concerning Forward-Looking Statements » du rapport annuel 2013 sur Form 20-F de Sanofi, qui a été déposé auprès de la SEC. Sanofi ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles 223-1 et suivants du règlement général de l’Autorité des marchés financiers.


Annexes

Liste des
annexes
 
Annexe 1 : Troisième trimestre et neuf premiers mois de 2014 – Répartition géographique du chiffre d’affaires consolidé par produit
Annexe 2 : Compte de résultat net des activités du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014
Annexe 3 : Passage du résultat net des activités au résultat net consolidé – Part attribuable aux Actionnaires de Sanofi
Annexe 4 : Compte de résultat consolidé du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014
Annexe 5 : Sensibilité 2014 aux devises
Annexe 6 : Portefeuille R&D
Annexe 7 : Etapes de R&D attendues au S2 2014 / S1 2015
Annexe 8 : Définitions

Annexe 1 : Chiffre d’affaires consolidé par produit et zone géographique du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2014

Chiffre
d’affaires
T3
2014
(millions
d’euros)
Total Var.
(TCC)
Var.
(publiées)
Europe
de
l’Ouest
Var.
(TCC)
Etats-
Unis
Var.
(TCC)
Marchés
Emergents
Var.
(TCC)
Reste
du
monde
Var.
(TCC)
Lantus 1 567 8,1% 7,6% 222 9,5% 1 042 5,8% 232 19,7% 71 4,2%
Apidra 88 21,9% 20,5% 26 19,0% 35 20,7% 19 25,0% 8 28,6%
Amaryl 87 -2,2% -4,4% 5 0,0% 2 68 6,2% 12 -38,1%
Insuman 34 0,0% 0,0% 21 -4,5% 0 13 8,3% 0
Lyxumia 8 166,7% 166,7% 4 100,0% 0 2 2 100,0%
Total
Diabète
1 799 8,3% 7,7% 292 10,3% 1 079 6,4% 336 17,5% 92 -3,9%
Taxotere 59 -28,6% -29,8% 3 -40,0% 2 -33,3% 35 -23,9% 19 -33,3%
Jevtana (*) 67 15,3% 13,6% 34 22,2% 23 9,5% 8 12,5% 2 0,0%
Eloxatine 43 -12,0% -14,0% 2 0,0% -4 -500,0% 31 -3,1% 14 0,0%
Thymoglobulin 54 3,8% 3,8% 8 0,0% 28 7,7% 14 -12,5% 4 100,0%
Mozobil (*) 29 20,0% 16,0% 10 12,5% 17 21,4% 2 0,0% 0
Zaltrap (*) 18 30,8% 38,5% 9 100,0% 6 -25,0% 2 1
Autres
produits
oncologie
61 -6,3% -4,7% 14 7,7% 34 -12,2% 8 -14,3% 5 33,3%
Total
Oncologie
331 -4,0% -4,6% 80 16,2% 106 -5,3% 100 -10,7% 45 -13,2%
Aubagio 112 156,8% 154,5% 18 87 97,7% 3 300,0% 4 -500,0%
Lemtrada 7 6 0 1 0
Cerezyme 175 9,1% 6,1% 60 15,4% 48 4,3% 56 7,0% 11 10,0%
Myozyme 138 9,4% 8,7% 69 1,5% 35 9,4% 25 42,1% 9 0,0%
Fabrazyme 116 21,9% 20,8% 28 40,0% 58 14,0% 15 33,3% 15 14,3%
Aldurazyme 41 7,9% 7,9% 16 14,3% 8 28,6% 12 0,0% 5 -20,0%
Autres
produits
maladies
rares
60 3,4% 1,7% 10 -10,0% 23 0,0% 12 20,0% 15 6,3%
Total
Genzyme
649 24,6% 22,7% 207 25,0% 259 28,2% 124 19,8% 59 19,2%
Plavix 450 9,0% 6,4% 52 -17,5% 0            – 203 21,3% 195 6,8%
Lovenox 426 7,2% 6,2% 221 5,8% 34 -12,8% 147 16,9% 24 0,0%
Aprovel 178 -14,8% -15,2% 41 -47,4% 4 0,0% 105 9,3% 28 -9,7%
Renagel
And
Renvela
162 -13,4% -13,4% 32 0,0% 103 -22,0% 22 22,2% 5 0,0%
Allegra 32 -52,1% -54,9% 2 0,0% 0 -100,0% 1 -96,7% 29 -24,4%
Stilnox 78 -16,0% -17,0% 10 -9,1% 19 -5,0% 16 0,0% 33 -27,7%
Depakine 100 -1,0% -2,0% 36 0,0% 0            – 61 0,0% 3 -25,0%
Synvisc /
Synvisc
One
88 -2,2% -2,2% 6 0,0% 69 -4,2% 11 10,0% 2 0,0%
Tritace 69 -5,3% -8,0% 31 -8,8% 0            – 38 0,0% 0 -33,3%
Multaq (*) 76 13,4% 13,4% 11 10,0% 62 17,0% 3 0,0% 0 -50,0%
Lasix 42 2,3% -2,3% 19 0,0% 1 0,0% 13 18,2% 9 -8,3%
Targocid 40 8,1% 8,1% 20 17,6% 0 17 5,9% 3 -33,3%
Orudis 33 -8,3% -8,3% 4 0,0% 0 28 -12,9% 1
Cordarone 31 -3,0% -6,1% 6 0,0% 0 17 6,3% 8 -18,2%
Xatral 22 -15,4% -15,4% 9 -10,0% 0 -100,0% 13 -14,3% 0 0,0%
Actonel 21 -8,7% -8,7% 4 -33,3% 0 11 0,0% 6 0,0%
Auvi-Q /
Allerject (*)
37 26,7% 23,3% 1 33 22,2% 0 3 33,3%
Autres
produits
prescrits
881 -12,1% -13,1% 382 -3,3% 75 -37,8% 324 -12,1% 100 -16,1%
Total autres
produits
prescrits
2 766 -5,4% -6,6% 887 -5,4% 400 -14,4% 1 030 -0,6% 449 -7,2%
Santé
Grand
Public
819 12,9% 10,4% 157 0,0% 158 3,3% 452 26,2% 52 -11,9%
Génériques 451 8,3% 6,4% 125 -3,9% 28 -24,3% 287 19,8% 11 0,0%
Total
Pharma
6 815 3,4% 2,1% 1 748 1,3% 2 030 2,3% 2 329 9,2% 708 -5,7%
Vaccins
Polio/
Pertussis/
Hib
259 7,4% 6,1% 8 0,0% 97 94,0% 120 -20,6% 34 9,7%
Vaccins contre
la grippe
650 15,0% 16,3% 89 15,6% 456 11,7% 99 31,6% 6 25,0%
Vaccins
Méningite/
Pneumonie
191 -10,0% -9,5% 2 100,0% 168 -6,1% 19 -34,5% 2 -50,0%
Vaccins
Rappel
adultes
131 54,8% 56,0% 28 107,7% 90 58,9% 11 -8,3% 2 0,0%
Vaccins
pour
voyageurs
et
autres
vaccins
99 -3,0% -2,0% 6 50,0% 31 -18,4% 50 6,3% 12 -9,1%
Autres
Vaccins
121 21,8% 19,8% 0 -50,0% 116 21,3% 5 300,0% 0 0,0%
Total
Vaccins
1 451 11,2% 11,6% 133 26,7% 958 15,8% 304 -4,0% 56 3,6%
Fipronil 143 -5,3% -5,3% 39 -4,9% 67 -9,6% 28 16,0% 9 -25,0%
Nexgard 27 3 23 1 0
Vaccins 176 11,3% 10,0% 47 23,7% 40 11,1% 84 6,1% 5 0,0%
Avermectines 101 11,1% 12,2% 11 0,0% 61 27,1% 14 7,1% 15 -25,0%
Autres
produits
Santé Animale
68 21,1% 19,3% 22 -5,0% 29 45,0% 16 15,4% 1 50,0%
Total
Santé
Animale
515 12,7% 12,4% 122 8,1% 220 23,2% 143 9,7% 30 -13,9%
Total
Groupe
8 781 5,1% 4,1% 2 003 3,1% 3 208 7,2% 2 776 7,6% 794 -5,4%

   

Chiffre
d’affaires
9 mois 2014
(millions
d’euros)
Total Var.
(TCC)
Var.
(publiées)
Europe
de
l’Ouest
Var.
(TCC)
Etats-
Unis
Var.
(TCC)
Marchés
Emergents
Var.
(TCC)
Reste
du
monde
Var.
(TCC)
Lantus 4 572 12,5% 8,8% 643 6,5% 3 028 13,3% 700 17,8% 201 4,2%
Apidra 240 20,3% 15,9% 73 18,0% 90 17,9% 54 28,3% 23 18,2%
Amaryl 269 0,7% -5,3% 15 -11,8% 3 200,0% 210 9,9% 41 -28,6%
Insuman 99 3,0% 0,0% 61 -9,0% 1 0,0% 37 29,0% 0  –
Lyxumia 19 375,0% 375,0% 11 266,7% 0            – 3            – 5 400,0%
Total
Diabète
5 249 12,5% 8,6% 846 7,7% 3 122 13,5% 1 007 17,5% 274 1,0%
Taxotere 195 -31,7% -36,3% 11 -42,1% 7 -78,8% 110 -25,0% 67 -24,5%
Jevtana (*) 199 23,6% 20,6% 106 38,2% 65 6,3% 25 27,3% 3 0,0%
Eloxatine 136 -14,2% -19,5% 4 -20,0% -3 -118,8% 90 -3,1% 45 -2,0%
Thymo-
globulin
160 11,5% 8,1% 24 4,3% 78 5,3% 49 27,5% 9 11,1%
Mozobil (*) 80 7,9% 5,3% 26 4,2% 44 7,1% 8 12,5% 2 50,0%
Zaltrap (*) 49 28,9% 28,9% 25 177,8% 20 -28,6% 4 300,0% 0
Autres
produits
oncologie
192 3,7% 1,6% 43 4,9% 112 3,5% 23 4,5% 14 0,0%
Total
Oncologie
1 011 -3,8% -7,3% 239 20,3% 323 -10,2% 309 -5,8% 140 -13,0%
Aubagio 287 205,2% 195,9% 56 218 130,9% 6 700,0% 7 -900,0%
Lemtrada 18 16 0 1 1
Cerezyme 518 8,3% 2,2% 179 8,5% 138 6,0% 171 12,1% 30 -2,9%
Myozyme 392 9,2% 6,2% 199 -2,5% 99 10,9% 71 47,2% 23 19,0%
Fabrazyme 337 26,2% 20,8% 81 32,8% 164 14,3% 51 58,3% 41 31,4%
Aldurazyme 127 13,8% 9,5% 48 6,8% 24 19,0% 43 20,5% 12 8,3%
Autres
produits
maladies
rares
179 3,4% 0,0% 31 3,3% 63 -11,0% 37 39,3% 48 4,2%
Total
Genzyme
1 858 25,1% 20,1% 610 20,9% 706 28,7% 380 28,4% 162 18,8%
Plavix 1 362 5,8% -0,3% 168 -14,7% 1 -80,0% 629 10,4% 564 8,8%
Lovenox 1 263 2,9% -0,2% 672 5,3% 95 -27,9% 430 10,0% 66 -1,4%
Aprovel 550 -17,9% -20,2% 147 -45,8% 13 30,0% 306 3,9% 84 -14,0%
Renagel
And
Renvela
471 -9,0% -11,6% 97 -3,0% 305 -14,7% 55 20,0% 14 -6,7%
Allegra 151 -47,6% -52,7% 8 0,0% 0 -100,0% 4 -95,6% 139 -30,5%
Stilnox 229 -15,3% -20,2% 31 -3,1% 53 -8,5% 48 0,0% 97 -26,0%
Depakine 291 -2,6% -6,4% 103 0,0% 0 178 -3,5% 10 -9,1%
Synvisc /
Synvisc
One
251 -4,8% -7,7% 20 11,1% 196 -7,4% 28 20,0% 7 -33,3%
Tritace 212 -5,6% -9,0% 96 -6,8% 0            – 112 -2,5% 4 -37,5%
Multaq (*) 215 11,1% 8,6% 33 6,5% 174 12,6% 7 16,7% 1 -50,0%
Lasix 123 3,2% -2,4% 59 5,4% 2 0,0% 38 16,7% 24 -15,6%
Targocid 115 -5,6% -8,0% 61 0,0% 0 48 -7,1% 6 -33,3%
Orudis 116 14,7% 6,4% 14 -16,7% 0 99 20,2% 3 50,0%
Cordarone 96 -1,9% -8,6% 18 -5,3% 0 53 3,6% 25 -9,7%
Xatral 69 -7,8% -10,4% 28 -3,4% 0 -100,0% 40 -2,3% 1 -50,0%
Actonel 62 -12,0% -17,3% 13 -23,5% 0 32 -5,6% 17 -13,6%
Auvi-Q /
Allerject (*)
63 32,7% 28,6% 2 0,0% 54 31,0% 0 7 60,0%
Autres
produits
prescrits
2 717 -10,5% -13,9% 1 156 -5,9% 272 -25,1% 1 015 -9,0% 274 -16,6%
Total
autres
produits
prescrits
8 356 -6,3% -10,1% 2 726 -7,0% 1 165 -12,8% 3 122 -1,6% 1 343 -9,3%
Santé
Grand
Public
2 520 17,3% 10,4% 518 0,0% 536 15,0% 1 321 32,4% 145 -16,8%
Génériques 1 338 23,2% 16,7% 400 -3,2% 94 -32,6% 815 56,4% 29 22,2%
Total
Pharma
20 332 5,1% 0,7% 5 339 -0,2% 5 946 6,1% 6 954 12,9% 2 093 -6,8%
Vaccins
Polio/
Pertussis/
Hib
754 -2,4% -6,6% 20 -20,0% 263 56,1% 361 -19,1% 110 -15,5%
Vaccins
contre
la grippe
844 16,0% 15,5% 90 15,4% 477 14,1% 259 20,2% 18 11,1%
Vaccins
Méningite/
Pneumonie
362 -10,4% -12,6% 2 -50,0% 299 1,3% 56 -42,9% 5 0,0%
Vaccins
Rappel
adultes
295 3,1% 0,7% 44 -15,4% 213 10,1% 30 -6,1% 8 -10,0%
Vaccins
pour
voyageurs
et
autres
vaccins
277 5,9% 1,5% 19 58,3% 77 1,3% 144 4,1% 37 5,3%
Autres
Vaccins
265 14,2% 10,9% 1 -50,0% 248 14,0% 10 42,9% 6 12,5%
Total
Vaccins
2 797 4,1% 1,5% 176 1,7% 1 577 15,3% 860 -8,4% 184 -8,1%
Fipronil 483 -3,3% -6,2% 151 -1,3% 231 -9,2% 74 12,5% 27 0,0%
Nexgard 85            –            – 7            – 76            – 1            – 1            –
Vaccins 510 1,7% -2,1% 135 4,7% 112 2,7% 250 -0,4% 13 7,7%
Aver-
mectines
313 -3,3% -6,6% 39 -2,5% 185 -3,0% 39 2,4% 50 -8,9%
Autres
produits
Santé
Animale
178 8,2% 4,7% 62 -1,6% 65 8,2% 43 27,8% 8 0,0%
Total
Santé
Animale
1 569 5,3% 1,8% 394 2,4% 669 8,9% 407 4,8% 99 -2,7%
Total
Groupe
24 698 5,0% 0,8% 5 909 0,0% 8 192 8,0% 8 221 9,9% 2 376 -6,8%

Annexe 2: Résultat net des activités

3ème
trimestre
2014
Total Groupe Pharmacie Vaccins Santé animale Autres
En
millions
d’euros
T3
2014
T3
2013
(1)
varia-
tion
T3
2014
T3
2013
(1)
varia-
tion
T3
2014
T3
2013
(1)
varia-
tion
T3
2014
T3
2013
(1)
varia-
tion
T3
2014
T3
2013
(1)
Chiffre
d’affaires
8 781 8 432 4,1% 6 815 6 674 2,1% 1 451 1 300 11,6% 515 458 12,4%    
Autres
revenus
87 86 1,2% 69 69 9 9 9 8 12,5%
Coût
des
ventes
(2 864) (2 870) (0,2%) (2 036) (2 133) (4,5%) (629) (580) 8,4% (199) (157) 26,8%
En % du
chiffre
d’affaires
(32,6%) (34,0%)   (29,9%) (32,0%)   (43,3%) (44,6%)   (38,6%) (34,2%)      
Marge
brute
6 004 5 648 6,3% 4 848 4 610 5,2% 831 729 14,0% 325 309 5,2%
En %
du
chiffre
d’affaires
68,4% 67,0%   71,1% 69,1%   57,3% 56,1%   63,1% 67,5%      
Frais de
recherche
et
développe-
ment
(1 146) (1 182) (3,0%) (987) (1 011) (2,4%) (121) (133) (9,0%) (38) (38)
En % du
chiffre
d’affaires
(13,1%) (14,0%)   (14,5%) (15,1%)   (8,3%) (10,2%)   (7,4%) (8,3%)      
Frais
commer-
ciaux
et
généraux
(2 193) (2 012) 9,0% (1 859) (1 706) 9,0% (170) (154) 10,4% (164) (152) 7,9%
En % du
chiffre
d’affaires
(25,0%) (23,9%)   (27,3%) (25,6%)   (11,7%) (11,8%)   (31,8%) (33,2%)      
Autres
produits
et
charges
d’ex-
ploitation
39 28   57 33   2 (1)   1 (1)   (21) (3)
Quote-part
du
résultat

des
sociétés
mises
en
équi-
valence*
43 38   22 3   21 36   (1)  
Part
attribuable
aux
Intérêts
Non
Contrôlants
(31) (36)   (31) (37)   1    
Résultat
opéra-
tionnel
des
activités
2 716 2 484 9,3% 2 050 1 892 8,4% 563 478 17,8% 124 117 6,0% (21) (3)
En %
du
chiffre
d’affaires
30,9% 29,5%   30,1% 28,3%   38,8% 36,8%   24,1% 25,5%      
Produits
et
charges
financiers
(139) (123)                        
Charges
d’impôts
(642) (566)                        
Taux
d’impôts**
25,0% 24,0%                        
Résultat
net
des
activités
1 935 1 795 7,8%                      
En %
du
chiffre
d’affaires
22,0% 21,3%                        
Résultat
des
activités
par
action***
(en
euros)
1,47 1,36 8,1%                      

 *    Net d’impôts.
 **   Déterminé sur la base du résultat des activités avant impôts, mises en équivalence et intérêts non contrôlants.
 ***  Calculé sur un nombre moyen d’actions en circulation de 1 313,0 millions au troisième  trimestre 2014 et 1 323,5 millions au troisième trimestre 2013.
  (1)   Inclut l’impact du passage à IFRIC 21.

9 premiers
mois
de 2014
Total Groupe Pharmacie Vaccins Santé animale Autres
En millions
d’euros
9M
2014
9M
2013
(1)
varia-
tion
9M
2014
9M
2013
(1)
varia-
tion
9M
2014
9M

2013
(1)
varia-
tion
9M
2014
9M
2013
(1)
varia-
tion
9M
2014
9M
2013
(1)
Chiffre
d’affaires
24 698 24 494 0,8% 20 332 20 196 0,7% 2 797 2 757 1,5% 1 569 1 541 1,8%
Autres
revenus
241 267 (9,7%) 195 224 (12,9%) 23 21 9,5% 23 22 4,5%
Coût
des
ventes
(7 988) (8 085) (1,2%) (6 082) (6 307) (3,6%) (1 329) (1 275) 4,2% (577) (503) 14,7%
En %
du
chiffre
d’affaires
(32,4%) (33,0%)   (29,9%) (31,2%)   (47,5%) (46,3%)   (36,8%) (32,6%)      
Marge
brute
16 951 16 676 1,6% 14 445 14 113 2,4% 1 491 1 503 (0,8%) 1 015 1 060 (4,2%)
En %
du
chiffre
d’affaires
68,6% 68,1%   71,0% 69,9%   53,3% 54,5%   64,7% 68,8%      
Frais de
recherche
et
développe-
ment
(3 473) (3 524) (1,4%) (3 012) (3 019) (0,2%) (351) (382) (8,1%) (110) (123) (10,6%)
En % du
chiffre
d’affaires
(14,1%) (14,4%)   (14,8%) (14,9%)   (12,5%) (13,9%)   (7,0%) (8,0%)      
Frais
commerciaux
et généraux
(6 526) (6 458) 1,1% (5 580) (5 507) 1,3% (441) (455) (3,1%) (505) (496) 1,8%
En %
du chiffre
d’affaires
(26,4%) (26,4%)   (27,4%) (27,3%)   (15,8%) (16,5%)   (32,2%) (32,2%)      
Autres
produits
et charges
d’exploitation
68 198   76 163   3 6   18 (2)   (29) 31
Quote-part
du résultat
des
sociétés
mises en
équi-
valence*
82 59   55 30   27 32   (3)  
Part
attribuable
aux
Intérêts
Non
Contrôlants
(96) (122)   (96) (123)   1    
Résultat
opéra-
tionnel
des
activités
7 006 6 829 2,6% 5 888 5 657 4,1% 729 705 3,4% 418 436 (4,1%) (29) 31
En %
du
chiffre
d’affaires
28,4% 27,9%   29,0% 28,0%   26,1% 25,6%   26,6% 28,3%      
Produits
et
charges
financiers
(309) (400)                        
Charges
d’impôts
(1 678) (1 557)                        
Taux
d’impôts**
25,0% 24,0%                        
Résultat
net
des
activités
5 019 4 872 3,0%                      
En %
du
chiffre
d’affaires
20,3% 19,9%                        
Résultat
des
activités
par
action***
(en euros)
3,81 3,68 3,5%                      

 *    Net d’impôts.
 **   Déterminé sur la base du résultat des activités avant impôts, mises en équivalence et intérêts non contrôlants.
 ***  Calculé sur un nombre moyen d’actions en circulation de 1 315,8 millions sur les neuf premiers mois de 2014 et 1 323,8 millions sur les neuf premiers mois de 2013.
    (1)   Inclut l’impact du passage à IFRIC 21.


Annexe 3: Passage du résultat net des activités au résultat net consolidé – Part attribuable aux actionnaires de Sanofi

En millions d’euros T3 2014 T3 2013(1) Variation
Résultat net des activités 1 935 1 795 7,8%
Amortissement des incorporels(2) (561) (689)  
Dépréciation des incorporels (35) (28)  
Ajustement de la juste valeur des passifs liés à des

contreparties éventuelles
(45) (68)  
Charges résultant des conséquences des acquisitions sur les stocks (1)  
Coûts de restructuration (163) (71)  
Double effet de la charge annuelle liée à la taxe « Branded Prescription Drug » prélevée aux Etats-Unis(3) (116)  
Effet d’impôts sur les éléments ci-dessus: 261 289  
      liés aux amortissements des incorporels 188 233  
      liés aux dépréciations des incorporels 13 9  
      liés aux ajustements de la juste valeur des passifs 

      liés à des contreparties éventuelles
5 23  
      liés aux charges résultant des conséquences

      des acquisitions sur les stocks
 
      liés aux coûts de restructuration 55 24  
Autres éléments d’impôts  
Quote-part revenant aux intérêts non contrôlants sur les éléments ci-dessus

 
1  
Coûts de restructuration et charges résultant des conséquences des acquisitions sur les sociétés mises en équivalence

 
(86) (9)  
Résultat net consolidé – Part attribuable aux Actionnaires de Sanofi

 
1 190 1 219 (2,4%)
Bénéfice net consolidé par action(4) (en euros) 0,91 0,92  

(1) Inclut l’impact du  passage à IFRIC 21.
(2) Dont charge d’amortissement liée à l’impact de la comptabilisation des regroupements d’entreprises: 540 millions d’euros au troisième trimestre 2014 et 658 millions d’euros au troisième trimestre 2013.
(3) Taxe annuelle relative aux ventes réalisées en 2013 suivant la réforme IRS de Juillet 2014 modifiant la date de reconnaissance du passif et qui a engendré une double comptabilisation de la charge en 2014.
(4) Calculé sur un nombre moyen d’actions en circulation de 1 313,0 millions au troisième  trimestre 2014 et 1 323,5 millions au troisième  trimestre 2013.

Voir page 13 le commentaire sur le passage du résultat net des activités au résultat consolidé.

En millions d’euros 9M 2014  9M 2013(1) Variation
Résultat net des activités 5 019 4 872 3,0%
Amortissement des incorporels(2) (1 862) (2 232)  
Dépréciation des incorporels (109) (468)  
Ajustement de la juste valeur des passifs liés à des

contreparties éventuelles
(177) (185)  
Charges résultant des conséquences des acquisitions sur les stocks (7)  
Coûts de restructuration (298) (230)  
Autres gains et pertes, et litiges(3) 35  
Double effet de la charge annuelle liée à la taxe « Branded Prescription Drug » prélevée aux Etats-Unis(4) (116)  
Effet d’impôts sur les éléments ci-dessus: 783 1 038  
      liés aux amortissements des incorporels 639 723  
      liés aux dépréciations des incorporels 39 189  
      liés aux ajustements de la juste valeur des passifs 

      liés à des contreparties éventuelles
19 43  
      liés aux charges résultant des conséquences

      des acquisitions sur les stocks
2  
      liés aux autres gains et pertes, et litiges (13)  
      liés aux coûts de restructuration 99 81  
Autres éléments d’impôts(5) (110) (109)  
Quote-part revenant aux intérêts non contrôlants sur les éléments ci-dessus

 
4 3  
Coûts de restructuration et charges résultant des conséquences des acquisitions sur les sociétés mises en équivalence (118) (26)  
Résultat net consolidé – Part attribuable aux Actionnaires de Sanofi 3 051 2 656 14,9%
Bénéfice net consolidé par action(6) (en euros) 2,32 2,01  

(1) Inclut l’impact du  passage à IFRIC 21.
(2) Dont charge d’amortissement liée à l’impact de la comptabilisation des regroupements d’entreprises: 1 798 millions d’euros sur les neuf premiers mois de  2014 et  2 147 millions d’euros sur les neuf premiers mois de  2013.
(3)
Profit lié à l’acquisition d’Alnylam.
(4) Taxe annuelle relative aux ventes réalisées en 2013 aux Etats-Unis suivant la réforme IRS de Juillet 2014 modifiant la date de reconnaissance du passif et qui a engendré une double comptabilisation de la charge en 2014.
(5)
Impôts sur dividendes versés aux Actionnaires de Sanofi.
(6) Calculé sur un nombre moyen d’actions en circulation de 1 315,8 millions sur les neuf premiers mois de 2014 et 1 323,8 millions sur les neuf premiers mois de  2013.

Annexe 4: Compte de résultats consolidés

En millions d’euros T3 2014 T3 2013(1)  9M 2014 9M 2013(1)
Chiffre d’affaires 8 781 8 432 24 698 24 494
Autres revenus 87 86 241 267
Coût des ventes (2 864) (2 871) (7 988) (8 092)
Marge brute 6 004 5 647 16 951 16 669
Frais de recherche et développement (1 146) (1 182) (3 473) (3 524)
Frais commerciaux et généraux (2 309) (2 012) (6 642) (6 458)
Autres produits d’exploitation 47 56 163 403
Autres charges d’exploitation (8) (28) (95) (205)
Amortissements des incorporels (561) (689) (1 862) (2 232)
Dépréciations des incorporels (35) (28) (109) (468)
Ajustement de la juste valeur des passifs liés à des contreparties éventuelles (45) (68) (177) (185)
Coûts de restructuration (163) (71) (298) (230)
Résultat opérationnel 1 784 1 625 4 458 3 770
Charges financières (154) (147) (446) (458)
Produits financiers 15 24 172 58
Résultat avant impôt et sociétés mises en équivalence 1 645 1 502 4 184 3 370
Charges d’impôts(2) (381) (277) (1 005) (628)
Quote-part du résultat net des SME (43) 29 (36) 33
Résultat net de l’ensemble consolidé 1 221 1 254 3 143 2 775
Part des Intérêts Non Contrôlants 31 35 92 119
Résultat net consolidé – Part attribuable aux Actionnaires de Sanofi 1 190 1 219 3 051 2 656
Nombre moyen d’actions en circulation (en millions) 1 313,0 1 323,5  1 315,8 1 323,8
Bénéfice net par action (en euros) 0,91 0,92 2,32 2,01

(1) Inclut l’impact du passage à IFRIC 21.
(2) Dont en 2014 une charge d’impôts de 110 millions d’euros au titre des dividendes payés aux Actionnaires de Sanofi  (109 M€ en 2013).


Annexe 5 : Sensibilité 2014 aux devises

Sensibilité aux devises du BNPA des activités

  • 1% de variation du taux €/$ correspond à un impact de 0,5% sur le BNPA des activités 2014
  • 1% de variation du taux €/Yen correspond à un impact de 0,1% sur le BNPA des activités 2014


Chiffre d’affaires du T3 2014 : Exposition aux devises

Devise  
$ US 37,3%
Euro € 23,1%
Yen japonais 5,5%
Real brésilien 3,5%
Yuan chinois 4,3%
Rouble russe 2,2%
Livre Sterling 2,2%
Peso mexicain 2,0%
$ canadien 1,5%
$ australien 1,6%
Autres 16,8%

Taux de change moyens

  T3 2013 T3 2014 Var.
€/$ 1,32 1,33 +0,8%
€/Yen 131,05 137,74 +5,1%
€/Real 3,03 3,01 -0,7%
€/Ruble 43,45 48,08 +10,7%


Annexe 6 :
Portefeuille R&D

Soumission

N
Toujeo® (U300)
Insuline glargine
Diabète de type 1 et 2, États-Unis, UE

PR5i
DTP-HepB-Polio-Hib
Vaccin pédiatrique hexavalent, États-Unis
 

Lemtrada(TM) (alemtuzumab)
Anticorps monoclonal anti-CD52
Sclérose en plaques, États-Unis


Fluzone® QIV ID
Vaccin anti grippal inactivé
quadrivalent intradermique
N
Cerdelga(TM) (eliglustat tartrate)
 Inhibiteur de l’enzyme glucosylceramide synthetase
Maladie de Gaucher, EU

Quadracel®
Vaccin DTCP ; 4-6 ans

Phase III

LixiLan
lixisenatide + insuline glargine
Ratio fixe/diabète de type 2

N
alirocumab
Anticorps monoclonal anti-PCSK-9
Hypercholestérolémie


Dengue

Vaccin contre la dengue
modérée à sévère
N
Lyxumia® (lixisenatide)
Agoniste des récepteurs du GLP-1
Diabète de type 2, États-Unis


Kynamro(TM) (mipomersen)
Inhibiteur de la synthèse de l’apo-B
Hypercholestérolémie familiale hétérozygote
sévère, États-Unis
Clostridium difficile
Vaccin toxoïde
N
sarilumab
Anticorps monoclonal anti IL-6R
Arthrite rhumatoïde

Jevtana® (cabazitaxel)
Cancer de la prostate métastatique (1L)

Rotavirus
Vaccin tétravalent oral
à rotavirus vivant atténué
N
dupilumab
Anticorps monoclonal anti IL-4R ALPHA
Dermatite atopique
SYNVISC-ONE®
Dispositif médical
Douleur dans l’ostéoarthrose de la hanche
VaxiGrip® QIV IM
Vaccin anti grippal inactivé
quadrivalent
N
patisiran
Inhibiteur mRNA
Polyneuropathie amyloïde familiale

   

Phase II

 

dupilumab
Anticorps monoclonal anti IL-4R ALPHA
Asthme ; Polypose nasale

N
SAR391786
Anticorps monoclonal anti-GDF8
Sarcopénie

Rabies VRVg
Vaccin rabique
cultivé sur cellules Vero purifiées

N
valetizumab
Anticorps monoclonal anti-VLA-2
Sclérose en plaques

N
SAR650984
Anticorps monoclonal anti-CD38 nu
Myélome multiple


Meninge ACYW conj.

Vaccin pédiatrique meningococcique conjugué
de 2ème génération

N
SAR156597
Anticorps monoclonal IL4/IL13 bi-spécifique
Fibrose pulmonaire idiopathique

N
SAR3419
Anticorps monoclonal maytansin-loaded
anti-CD19
Tumeurs malignes à cellules B
Tuberculose
Vaccin recombinant sous-unitaire
N
SAR438714 (ALN-TTRsc)
RNAi
Cardiomyopathie amyloïde familiale

N
Combinaison
SAR245409 (XL765) / MSC1936369B
Inhibiteur oral dual PI3K & mTOR / pimasertib
Cancer de l’ovaire
 

sarilumab

Anticorps monoclonal anti IL-6R
Uvéite

N
Combinaison
ferroquine / OZ439
 Antipaludique

 
 N
fresolimumab
Antagoniste TGF-BETA
Hyalinose segmentaire et focale



 

Phase I

N
SAR405838 (MI-773)
Antagoniste HDM2 / p53
Tumeurs solides

N
SAR113244
Anticorps monoclonal anti-CXCR5
Lupus érythémateux disséminé

N
SAR438584 (REGN2222)
Anticorps monoclonal anti protéine-F du virus respiratoire syncytial

 
N
SAR566658
Anticorps monoclonal maytansin-loaded anti-CA6
Tumeurs solides

N
SAR252067
Anticorps monoclonal anti-LIGHT
Maladie de Crohn

N
GZ402665
(rhASM)
Maladie de Niemann-Pick type B

N
SAR125844
Inhibiteur de la kinase C-MET
Tumeurs solides

N
SAR228810
Anticorps monoclonal anti proto-fibrillaire AB
Maladie d’Alzheimer

N
GZ402671
Inhibiteur GCS oral
Maladie de Fabry

N
SAR260301
Inhibiteur PI3K BETA sélectif
PTEN – tumeurs déficientes

N
SAR425899
Agoniste des récepteurs du GLP-1 / GCGR
Diabète

 
N
GZ402666
neo GAA
Maladie de Pompe

N
SAR307746
Anticorps monoclonal anti-ANG2
Tumeurs solides

SAR342434
Insuline Lispro
Diabète
Streptococcus pneumonia
Vaccin contre la méningite
& la pneumonie
N
SAR245408 (XL147)
Inhibiteur oral PI3K
Tumeurs solides

N
GZ402663 (sFLT-01)
Thérapie génique
Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA)

Virus Herpès Simplex Type 2
Vaccin HSV-2

Combinaison
SAR405838 / MSC1936369B
Tumeurs solides
N
StarGen®
Thérapie génique
Maladie de Stargardt



N
SAR408701
Anticorps monoclonal conjugué anti-CEACAM5
Tumeurs solides

 
N
UshStat®
Thérapie génique
Maladie d’Usher type 1B

 

N : Nouvelle entité moléculaire

Annexe 7 :
étapes de R&D attendues au T4 2014 / S1 2015

Produit Événement attendu Timing
Dupilumab (anti-IL4R ALPHA mAb) Début de l’étude de Phase III dans la dermatite atopique T3 2014
Vaccin contre le Rotavirus Début de l’étude de Phase III T4 2014
Nouvelle Insuline Lispro (SAR342434) Début de l’étude de Phase III dans le diabète T4 2014
Lemtrada(TM) (alemtuzumab) Décision réglementaire aux États-Unis dans la sclérose en plaques T4 2014
Cerdelga(TM) (eliglustat tartrate) Décision réglementaire en Europe dans la maladie de Gaucher T4 2014
Alirocumab (anti-PCSK9 mAb) Soumission réglementaire aux États-Unis et en Europe dans l’hypercholestérolémie T4 2014
Fluzone® QIV ID Décision réglementaire aux États-Unis T4 2014
Vaccin Fluzone® High Dose Mise à jour de l’indication aux États-Unis T4 2014
Dupilumab (anti-IL4R ALPHA mAb) Résultats de Phase IIb dans l’asthme T4 2014
Vaccin contre la Dengue Soumission réglementaire dans les pays prioritaires T1 2015
Vaccin PR5i (DTP-HepB-Polio-Hib) Soumission réglementaire en Europe T1 2015
Quadracel® Décision réglementaire aux États-Unis T1 2015
Toujeo® (U300) Décision réglementaire aux États-Unis dans le diabète T1 2015
Toujeo® (U300) Décision réglementaire en Europe dans le diabète T2 2015
Lyxumia® (lixisenatide) Résultats de l’étude cardiovasculaire ELIXA T2 2015


Annexe 8 : Définitions des indicateurs financiers non-GAAP

Chiffre d’affaires à taux de change constants

Lorsqu’il est fait référence aux variations du chiffre d’affaires à taux de change constants, cela signifie que l’impact des variations de taux de change a été exclu.

L’impact des taux de change est éliminé en recalculant les ventes de l’exercice considéré sur la base des taux de change utilisés pour l’exercice précédent.

Tableau de passage du chiffre d’affaires publié au chiffre d’affaires à taux de change constants au troisième trimestre et sur les 9 premiers mois de 2014

(En millions d’euros) T3 2014 9M 2014
Chiffre d’affaires 8 781 24 698
Impact de l’écart de conversion 81 1 021
Chiffre d’affaires à taux de change constants 8 862 25 719


Chiffre d’affaires à périmètre constant

L’effet des changements de périmètre est corrigé en retraitant les ventes de l’exercice antérieur de la manière suivante :

  • en ajoutant la partie des ventes provenant de l’entité ou des droits acquis pour une période identique à la période pendant laquelle ils ont été détenus sur l’exercice en cours ; cette portion des ventes est calculée sur la base des données historiques communiquées par le cédant ;
  • de même, lorsqu’une entité ou des droits sur un produit sont cédés, les ventes pour la partie en question sur l’exercice antérieur sont éliminées ;
  • lors de changement de méthode de consolidation, l’exercice antérieur est retraité selon la méthode de consolidation retenue pour l’exercice en cours.


Résultat net des activités

Sanofi publie un important indicateur non-GAAP, le « Résultat net des activités », qui a remplacé le « résultat net ajusté hors éléments particuliers ».

Le Résultat net des activités correspond au Résultat net consolidé – Part attribuable aux actionnaires de Sanofi avant :

  • amortissement des incorporels,
  • dépréciation des incorporels,
  • ajustement de la juste valeur des compléments de prix liés aux regroupements d’entreprises,
  • autres impacts résultant des conséquences des acquisitions (y compris les impacts concernant les sociétés mises en équivalence),
  • coûts de restructuration(1),
  • autres gains et pertes (y compris plus ou moins-values de cessions majeures d’immobilisations(1)),
  • coûts ou provisions sur litiges(1),
  • effets fiscaux sur les éléments ci-dessus ainsi que les impacts des litiges fiscaux majeurs.
  • taxe sur les dividendes (3%) versés aux actionnaires de Sanofi.

De plus, le résultat net des activités a été ajusté du montant, non récurrent et non lié à la performance sectorielle, de la charge annuelle supplémentaire de contribution pharmaceutique américaine (Branded Prescription Fee), comptabilisée en 2014 suite à la publication en juillet 2014 par les autorités fiscales américaines (IRS regulation) de la réglementation finale sur le sujet.

(1) Présentés sur les lignes du compte de résultat consolidé Coûts de restructuration et Autres gain et pertes, litiges (voir note B.20. aux états financiers consolidés).