09 juin 2012

L'instauration de Lantus® en cas d'insuffisance de la metformine permet un meilleur contrôle de la glycémie que la sitagliptine dans le diabète de type 2

– Environ 50 % de plus de patients sous Lantus® ont atteint le taux cible d'HbA1c comparativement à la sitagliptine –

– Publication des résultats de l'étude EASIE dans The Lancet –

 

L’instauration de Lantus® en cas d’insuffisance de la metformine permet un meilleur contrôle de la glycémie que la sitagliptine dans le diabète de type 2
– Environ 50 % de plus de patients sous Lantus® ont atteint le taux cible d'HbA1c comparativement à la sitagliptine –

– Publication des résultats de l'étude EASIE dans The Lancet –

Paris, France – Le 9 juin 2012 – Sanofi (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd’hui que Lantus® (insuline glargine [origine ADNr] injectable) permet d’obtenir une réduction plus prononcée du taux d’HbA1c – hémoglobine glycosylée – que la sitagliptine chez les personnes atteintes de diabète de type 2 précoce non contrôlé par metformine. Ces données, tirées de l’étude EASIE (Evaluation of Insulin Glargine Versus Sitagliptin in Insulin-Naïve Patients/Évaluation comparative de l’insuline glargine et de la sitagliptine chez des patients insulino-naïfs), ont été présentées aux 72èmes séances scientifiques de l’American Diabetes Association. Les résultats de cette étude ont également été publiés aujourd’hui dans la version électronique de The Lancet.