09 décembre 2012

L’étude de phase II sur l’inhibiteur JAK2 de Sanofi dans le traitement de la myélofibrose a atteint son critère d’évaluation principal

- De nouvelles données montrant une action sur l’évolution de la maladie et la réduction des symptômes ont été présentées au congrès annuel de l’American Society of Hematology -

 

L’étude de phase II sur l’inhibiteur JAK2 de Sanofi dans le traitement de la myélofibrose a atteint son critère d’évaluation principal
- De nouvelles données montrant une action sur l’évolution de la maladie et la réduction des symptômes ont été présentées au congrès annuel de l’American Society of Hematology -

Paris, France – Le 9 décembre 2012 – Sanofi (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd’hui de nouveaux résultats de phase II démontrant que le traitement par le nouvel inhibiteur JAK2 sélectif expérimental (SAR302503) réduit le volume de la rate et améliore les symptômes constitutionnels des patients atteints de myélofibrose primitive ou secondaire à risque intermédiaire de grade 2 ou à risque élevé. La myélofibrose est une maladie hématologique qui présente des besoins médicaux non satisfaits. Les données ont été présentées aujourd’hui dans le cadre du congrès annuel 2012 de l’American Society of Hematology qui se tient à Atlanta (Géorgie) du 8 au 11 décembre 2012.