11 Février 2014

« La victoire de l'Inde sur la polio est pour nous tous un appel à l'action » déclare le PDG de Sanofi Pasteur

 

« La victoire de l’Inde sur la polio est pour nous tous un appel à l’action » déclare le PDG de Sanofi Pasteur

« La victoire de l’Inde sur la polio est pour nous tous un appel à l’action » déclare le PDG de Sanofi Pasteur

Lyon, France – Le 11 février 2014 – Sanofi Pasteur, la division vaccins de Sanofi (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY), appelle aujourd’hui la communauté internationale à s’engager dans la bataille mondiale contre la poliomyélite car, grâce à l’Inde, la victoire est à portée de main. Olivier Charmeil, PDG de Sanofi Pasteur, une grande société dans le domaine de la recherche, du développement et de la production de vaccins estime que : « Une telle opportunité ne se présente qu’une fois par génération – peut-être une fois dans toute une vie. Il nous appartient à tous, collectivement, de capitaliser sur ce succès majeur obtenu par l’Inde. Aucun d’entre nous n’oserait plus regarder ses petits-enfants en face si nous laissions la poliomyélite nous échapper alors qu’elle a été acculée et pratiquement éliminée ».

Olivier Charmeil a écrit aujourd’hui aux directeurs du Rotary International pour féliciter l’Inde  ainsi que les membres du Rotary dans « le succès monumental de l’Inde qui est parvenue à éliminer la polio. » L’Organisation mondiale de la Santé a décrit le rôle du Rotary comme une source d’inspiration. Olivier Charmeil rapporte que le secteur privé a rejoint les organisations internationales comme l’UNICEF et l’OMS pour aider l’Inde à se débarrasser de la poliomyélite. « Votre exemple nous montre ce que les partenariats multidisciplinaires public-privé peuvent accomplir » a-t-il écrit-il. « Je suis fier de notre partenariat de longue date avec le Rotary International. »

Le Président de l’Inde, Shri Pranab Mukherjee, a célébré aujourd’hui trois années sans un seul cas de poliomyélite en Inde, en présence de la Directrice Générale de l’Organisation mondiale de la Santé, le Docteur Margaret Chan, au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à New Delhi en présence du Premier ministre de l’Inde, le Dr Manmohan Singh et de nombreuses personnalités. Le dernier cas de polio avait été notifié dans l’état du Bengale occidental le 13 janvier 2011.

Sanofi Pasteur produit plus de vaccins polio injectables (IPV) et oraux (OPV) que toute autre entreprise au monde et a développé les technologies et les capacités  de production qui permettent de mettre à disposition des vaccins polio inactivés à des prix abordables. Les vaccins IPV sont un élément essentiel dans la perspective d’un monde sans polio. Sanofi Pasteur est un partenaire de longue date des gouvernements à travers le monde en développant, fabriquant et fournissant différentes solutions vaccinales pour contrôler la polio.

Contexte
L’Inde était le plus grand des quatre pays où la poliomyélite persistait à l’état endémique, et pour beaucoup, celui où son éradication représentait le plus grand défi. Le virus de la poliomyélite sauvage se transmet encore fréquemment de personne à personne dans certaines zones des trois derniers pays endémiques. Des épidémies surviennent encore ponctuellement dans d’autres pays, mais elles sont toujours liées à des cas provenant de l’un de ces trois pays. Des cas ponctuels de transmission de la maladie sont associés au vaccin polio oral, encore utilisé dans beaucoup de pays à faibles revenus. Dans la phase de transition actuelle, l’OPV reste le meilleur moyen de contrôler la maladie par des campagnes de vaccination massive dans les pays comme l’Inde. Mais comme ce vaccin contient une forme très atténuée du virus polio vivant, un plan mondial demande de le remplacer progressivement par le vaccin inactivé injectable au moment où l’on entre dans les phases finales de l’éradication de la polio et où l’on se prépare à un monde dans lequel le virus de la polio aura complètement disparu.

Début 2013, le Groupe stratégique consultatif d’experts sur la vaccination (Strategic Advisory Group of Experts on immunization, SAGE) a recommandé que chaque pays introduise au moins une dose de vaccin inactivé injectable contre la polio (IPV) dans les programmes de vaccination de routine d’ici à fin 2015, dans le cadre du plan stratégique pour la phase finale d’éradication de la polio.

Premier fournisseur de vaccins OPV et IPV, Sanofi Pasteur est partenaire de l’Initiative pour l’Eradication mondiale de la Poliomyélite (GPEI) de l’OMS et du gouvernement de l’Inde depuis plus de 20 ans. En 2013, Sanofi Pasteur a annoncé son engagement à fournir 1,7 million de doses d’OPV jusqu’en 2017 pour soutenir le programme de vaccination contre la polio de la GPEI. En 1982, Sanofi Pasteur a enregistré le premier vaccin polio inactivé à potentiel renforcé, aujourd’hui distribué dans le monde entier sous forme de vaccin monovalent ou de vaccin pédiatrique combiné pour immuniser contre plusieurs maladies en une seule injection. Sanofi Pasteur a distribué à ce jour plus de 800 millions de doses de vaccins IPV ou contenant l’IPV.

À propos de la polio
Selon l’OMS, la poliomyélite touche principalement les enfants de moins de cinq ans. Une infection sur 200 entraîne une paralysie irréversible. Parmi les sujets paralysés, 5 à 10% meurent lorsque leurs muscles respiratoires cessent de fonctionner. Le nombre des cas de poliomyélite a diminué de plus de 99% depuis 1988, passant de 350 000 à 223 cas notifiés en 2012. Cette baisse résulte de l’effort mondial pour éradiquer cette maladie. En 2013, il ne reste plus que trois pays d’endémie (Afghanistan, Nigéria et Pakistan), alors qu’ils étaient plus de 125 en 1988.

Tant qu’un seul enfant reste infecté, tous les autres, dans tous les pays, risquent de contracter la poliomyélite. L’échec de l’éradication dans les derniers bastions de la maladie pourrait aboutir à ce que le nombre des nouveaux cas revienne, d’ici 10 ans, à 200 000 par an. Dans la plupart des pays, l’action mondiale a permis de renforcer les capacités de lutte contre d’autres maladies infectieuses en développant des systèmes de surveillance et de vaccination efficaces.[1]

A propos de Sanofi
Sanofi est un leader mondial intégré de la santé qui recherche, développe et commercialise des solutions thérapeutiques centrées sur les besoins des patients. Sanofi possède des atouts fondamentaux dans le domaine de la santé avec sept plateformes de croissance : la prise en charge du diabète, les vaccins humains, les produits innovants, la santé grand public, les marchés émergents, la santé animale et le nouveau Genzyme. Sanofi est coté à Paris (EURONEXT : SAN) et à New York (NYSE : SNY).

Sanofi Pasteur, la division vaccins de Sanofi, met à disposition plus de 1 milliard de doses de vaccins chaque année, permettant de vacciner plus de 500 millions de personnes dans le monde. Sanofi Pasteur est un leader mondial avec la plus large gamme de vaccins contre 20 maladies infectieuses. L’expérience de Sanofi Pasteur dans le domaine des vaccins remonte à plus d’un siècle. C’est aujourd’hui la plus importante société entièrement dédiée au vaccin, qui investit plus d’un million d’euros par jour en recherche et développement. Pour plus d’information, consulter le site: www.sanofipasteur.com.

Déclarations prospectives
Ce communiqué contient des déclarations prospectives. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots « s’attendre à », « anticiper », « croire », « avoir l’intention de », « estimer » ou « planifier », ainsi que par d’autres termes similaires. Bien que la direction de Sanofi estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Sanofi, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectifs réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, les futures données cliniques et analyses, y compris postérieures à la mise sur le marché, les décisions des autorités réglementaires, telles que la FDA ou l’EMA, d’approbation ou non, et à quelle date, de la demande de dépôt d’un médicament, d’un procédé ou d’un produit biologique pour l’un de ces produits candidats, ainsi que leurs décisions relatives à l’étiquetage et d’autres facteurs qui peuvent affecter la disponibilité ou le potentiel commercial de ces produits candidats, l’absence de garantie que les produits candidats s’ils sont approuvés seront un succès commercial, l’approbation future et le succès commercial d’alternatives thérapeutiques, la capacité du Groupe à saisir des opportunités de croissance externe, l’évolution des cours de change et des taux d’intérêt, l’impact de la politique de maîtrise des coûts opérationnels et leur évolution, le nombre moyens d’actions en circulation ainsi que ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Sanofi auprès de l’AMF et de la SEC, y compris ceux énumérés dans les rubriques « Facteurs de risque » et « Déclarations prospectives » du document de référence 2012 de Sanofi, qui a été déposé auprès de l’AMF ainsi que dans les rubriques « Risk Factors » et « Cautionary Statement Concerning Forward-Looking Statements » du rapport annuel 2012 sur Form 20-F de Sanofi, qui a été déposé auprès de la SEC. Sanofi ne prend aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives sous réserve de la réglementation applicable notamment les articles 223-1 et suivants du règlement général de l’Autorité des marchés financiers.

Contact :

Relations Presse      Alain Bernal  
T. +33-4-37-37-50-38
alain.bernal@sanofipasteur.com
www.sanofipasteur.com