14 novembre 2011

Genzyme annonce les résultats positifs d’une étude de Phase 3 avec Alemtuzumab (LEMTRADATM*) dans la sclérose en plaques

Efficacité significative d’alemtuzumab par rapport à l’interféron bêta-1a (Rebif®) observée sur les deux critères principaux d’évaluation, les rechutes et le handicap, chez les patients atteints de Sclérose en Plaques déjà traités auparavant

Genzyme confirme l’objectif de soumission du dossier au premier trimestre 2012

 

Genzyme annonce les résultats positifs d’une étude de Phase 3 avec Alemtuzumab (LEMTRADATM*) dans la sclérose en plaques
Efficacité significative d’alemtuzumab par rapport à l’interféron bêta-1a (Rebif®) observée sur les deux critères principaux d’évaluation, les rechutes et le handicap, chez les patients atteints de Sclérose en Plaques déjà traités auparavant

Paris, France – Le 14 novembre 2011 – Sanofi (EURONEXT: SAN et NYSE: SNY) et sa filiale Genzyme annoncent aujourd’hui que l’étude de Phase 3 CARE-MS II a atteint ses deux critères principaux combinés d’évaluation. Le taux de rechutes et l’accumulation (ou aggravation) soutenue du handicap ont été réduits de manière significative chez les patients atteints de sclérose en plaques ayant reçu alemtuzumab (LEMTRADATM) comparativement à Rebif® (44 mcg d’interféron bêta-1a par voie sous-cutanée). Les résultats obtenus au titre de ces deux critères combinés principaux d’évaluation sont statistiquement très significatifs. CARE-MS II est l’étude randomisée de Phase 3 comparant l’agent expérimental alemtuzumab à l’interféron bêta-1a chez des patients atteints de sclérose en plaques (SEP) de type récurrente-rémittente. Les patients devaient avoir subi une rechute lorsqu’ils étaient sous un traitement précédent afin de pouvoir être inclus dans l’étude CARE-MS II. Genzyme développe alemtuzumab dans la sclérose en plaques en collaboration avec Bayer HealthCare.