14 avril 2011

Des données de Phase II à cinq ans sur alemtuzumab dans la sclérose en plaques montrent un arrêt de la progression de la maladie chez un large pourcentage de patients

- Alemtuzumab améliore l’acuité visuelle à faible contraste -

- Données présentées au 63e Congrès annuel de l’American Academy Of Neurology -

 

Des données de Phase II à cinq ans sur alemtuzumab dans la sclérose en plaques montrent un arrêt de la progression de la maladie chez un large pourcentage de patients
- Alemtuzumab améliore l’acuité visuelle à faible contraste -

- Données présentées au 63e Congrès annuel de l’American Academy Of Neurology -

Paris, France – Le 14 avril 2011 – Genzyme Corp., une filiale du Groupe sanofi-aventis (EURONEXT: SAN et NYSE: SNY), présente aujourd’hui des données complémentaires à cinq ans de son étude clinique de Phase II dans la sclérose en plaques (SEP) qui montrent un arrêt de la progression de la maladie et partant, du handicap chez près des deux tiers des patients traités par alemtuzumab, parfois à distance de quatre ans après la dernière cure par le médicament expérimental. Ces données ont été présentées dans le cadre du 63e Congrès annuel de l’American Academy of Neurology.