22 Octobre 201

Alemtuzumab (LemtradaTM*) réduit significativement les rechutes dans la sclérose en plaques comparé à l’interféron Bêta-1a dans une étude de Phase III

Présentation de nouvelles données de CARE-MS I au 5ème Congrès de l’ECTRIMS/ACTRIMS

Ces données montrent que 78% des patients traités par alemtuzumab n’ont pas présenté de rechutes pendant deux ans par rapport à IFNß-1a à forte dose

 

Alemtuzumab (LemtradaTM*) réduit significativement les rechutes dans la sclérose en plaques comparé à l’interféron Bêta-1a dans une étude de Phase III
Présentation de nouvelles données de CARE-MS I au 5ème Congrès de l’ECTRIMS/ACTRIMS

Paris, France – Le 22 Octobre 2011 – Sanofi (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) et sa filiale Genzyme annoncent aujourd’hui de nouvelles données tirées de CARE-MS I, la première de deux études cliniques randomisées de Phase III comparant le médicament expérimental alemtuzumab (LemtradaTM) à Rebif® (forte dose d’interféron bêta-1a par voie sous-cutanée) chez des patients atteints de sclérose en plaques de type récurrente-rémittente (SEP). Ces nouvelles données montrent que 78 % des patients traités par alemtuzumab n’ont pas présenté de rechutes pendant deux ans, ce qui constitue une amélioration statistiquement significative par rapport à l’interféron bêta-1a (78 % contre 59 % à deux ans, p<0,0001), satisfaisant ainsi à un critère secondaire d’évaluation de l’étude. Les résultats de CARE-MS I ont été présentés aujourd’hui au 5ème Congrès triennal de l’ECTRIMS/ACTRIMS sur la sclérose en plaques (European and Americas Committees for Treatment and Research in Multiple Sclerosis). Genzyme développe alemtuzumab pour le traitement de la sclérose en plaques récurrente en collaboration avec Bayer HealthCare.